Flash

BAN2

 

Des réalisations coulent dans tous les sens depuis l’investiture du Gouvernement Sama Lukonde. Il faut cependant noter le grand travail qu’abat le Ministère du Budget en vue de la matérialisation du Programme d’actions présenté par le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde aux Elus nationaux le 26 avril dernier.

Tenez ! Un véritable coup de génie jamais réussi auparavant en République Démocratique du Congo a eu lieu dernièrement. Dans le délai imparti, selon la Constitution, la loi sur la réédition des comptes, le Projet de Loi de finances exercice 2022 se trouvent sur la table de l’Honorable Mboso N’kodia Mpwanga, à l’Assemblée nationale. Aussi, le Projet de Loi de finances rectificatives exercice 2021, revu à la hausse, a été déposé également à l’Assemblée nationale dès l’ouverture de la session, mercredi 15 septembre dernier.

Ce n’est pas tout, les réserves de change à la Banque Centrale du Congo ont considérablement augmenté. En peu de temps, une litanie d’actions musclées réalisées par le Ministère du Budget. Grands artisans de ce record, Aimé Boji et Elysé Bokumwana, respectivement Ministre et Vice-Ministre du Budget du Gouvernement des Warriors, accomplissent à la carte la mission leur confiée.

Dans une interview réalisée lundi 20 septembre 2021, le Vice-Ministre Bokumwana a laissé entendre que ces différentes prouesses s’inscrivent dans la ligne droite de la vision du Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, incarnée par le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, laquelle vision tourne autour de l’amélioration des conditions de vie du peuple congolais. «Ce n’est pas encore arrivé là où nous voulons atteindre. C’est encore rien mais, nous allons continuer avec cet élan et vous allez voir que les choses vont aller dans le sens de diminuer les difficultés sociales que connait le peuple congolais», a déclaré le Vice-ministre Elysé Bokumwana, qui a tenu également à réaffirmer sa détermination de voir les lignes bouger en RDC durant ce mandat du Président de République, Félix Antoine Tshisekedi.

«Les lignes bougent et elles vont réellement bouger», a-t-il épinglé avant de révéler une stratégie pragmatique mise en place pour parvenir à ces réalisations. «Nous avons travaillé d’arrache-pied en tenant compte de nos administrations respectives. Nous les avons poussées pour respecter le calendrier constitutionnel. Donc, aujourd’hui, nous sommes dans la joie que le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, a eu à déposer le Budget», a indiqué l’Autorité Morale du Parti de l’Unité Nationale. La complicité entre ces deux membres du gouvernement date d’il y a plusieurs années car ils étaient membres, au niveau de l’Assemblée nationale, de la Commission Ecofin.

Au niveau de cette commission, Elysé Bokumana, en tant que Président en charge des dépenses de rémunérations, en 2011 et rapporteur du groupe des dépenses en 2018. En n’outre, les performances observées au Ministère du Budget pour avoir déposé le correctif budgétaire avec augmentation de 13,6% par rapport au budget initial 2021 et avoir les prévisions budgétaires 2022 réalistes et dans le délai constitutionnel, soit avant le 15 septembre, une première dans l'histoire de la République Démocratique du Congo (Budget rectificatif en augmentation et dépôt dans le délai).

Un dessein du ciel ou une simple coïncidence ? Difficile de s’y pencher lorsque les résultats tombent en rafale. Voici un bel exemple à suivre dans la gestion de la chose publique. Un tandem modèle au cœur d’un gouvernement qui bouge.

Il faut souligner que le Ministère de Budget avait été félicité par le Président de l'Assemblée Nationale et le FMI pendant la restitution de la première revue.

Qui est Elysé Bokumwana Maposo ?

Né à Pimu, dans le secteur de Boso Djanoa, territoire de Bongandanga dans la Province de la Mongala, en date du 05 juin 1962.

Il est licencié en sciences économiques, option Gestion financière à l’Université Libre de Kinshasa (ULK). Expert en finances publiques (organisée par la Banque Mondiale à Dakar); Gestion des projets, brevet (Banque Mondiale); Suivi et évaluation (Banque Mondiale); Formation au CDMT (cadre des dépenses à Moyens Termes);Formation à l’initiation en informatique (organisée par la Banque Mondiale);Séminaire sur les comptes nationaux de la santé à Dakar (organisée par la Banque Mondiale, brevet d’études).

Elu député national en 2011, pour la 2èmeLégislature et en 2018, 3èmeLégislature dans la circonscription électorale de Bongandanga/Mongala, Elysé Bokumwana fut Rapporteur du sous-groupe chargé du personnel de la commission Économique et Financière à l’Assemblée nationale (Ecofin).

Nommé par ordonnance présidentielle, le 12 avril 2021 dernier comme Vice-ministre du Budget, Elysé Bokumwana est l’un des membres du Gouvernement Sama Lukonde, dit ‘’gouvernement des Warriors’’. A ce poste, il contribue dans le renforcement, et est capable d’assumer avec brio ses fonctions en vue de faire face aux nombreux défis sécuritaires, de bonne gouvernance et maîtriser l’inflation monétaire susceptible de plonger encore le pays dans le chaos. Le Vice-ministre du Budget a plusieurs performances à son temps en sa qualité de Conseiller Financier au Ministère de la Santé Publique pendant longtemps.

Etant un ancien fonctionnaire de l’État qui a travaillé longtemps au Ministère de la Santé Publique où il a fait ses premiers pas dans l’administration, son savoir-faire, son ardeur et sa conscience pour le travail bienfait avait retenu l’attention de ses chefs hiérarchiques qui n’ont pas hésité à le promouvoir.

Ceux qui ont œuvré à ses côtés le connaissent comme un fonctionnaire très assidu, intègre, discret, compétent et capable de préserver sa personnalité face aux tentatives de la corruption, etc.

Pour ces raisons précitées, beaucoup de ses amis estiment que le choix porté sur lui par le Président de la République n’est pas un fait du hasard, car il vient plutôt couronner une expertise accumulée pendant des années par ce haut cadre dont la carrière au sein de l’administration de la santé s’est caractérisée par des brillants résultats obtenus dans la gestion de finances publiques et les dossiers importants concernant le budget et les finances du Ministère de la Santé.

Par conséquent, il ne fait pas de doute que le Ministère du Budget Aimé Boji Sangara dispose d’un collaborateur connaissant bien le budget et qui pourra l’aider à mettre de l’ordre dans ce ministère aussi stratégique que celui du Budget. C’est donc un expert en Finances publiques et Budget qui est placé comme Vice-ministre du Budget. A coup sûr, son apport apportera un souffle nouveau dans la gestion des finances publiques de la RDC.

C’est dans ce cadre qu’un espoir peut être permis pour les cadres du Ministère du Budget, les experts et autres collaborateurs qui devront s’attendre à l’amélioration de leurs conditions de travail et à un meilleur encadrement de leur autorité, le vice-ministre qui ne ménagera aucun effort pour leur bien-être comme il venait de le faire en faveur du personnel de la santé.

En effet, le choix porté sur la nouvelle équipe à la tête de ce Ministère est le plus judicieux pour le commun des mortels. C’est dans ce cadre que ceux qui ont eu à le fréquenter n’hésitent pas à remercier le Président de la République pour ce geste combien louable qu’il vient de poser en faveur des cadres de ce Ministère lesquels ne tarderont certes, pas à découvrir les qualités exceptionnelles et managériales de leurs nouveaux chefs à savoir le Vice-ministre du Budget Elysé Bokumwana Maposo et son titulaire en la personne de son Excellence Aimé Boji Sangara, tous deux anciens membres influents de la commission Ecofin de l’Assemblée Nationale. Le tandem Boji Sangara et Elysé Bokumwana ne manqueront certes pas d’apporter leur expertise et leur savoir-faire au profit du Ministère du Budget.

La Pros.

Pin It