Flash

BAN2

 

 

L’espoir est encore là si l’on veut sauver les prochaines élections, pénalisées par un retard quant à l’amorce du processus électoral dont le délai constitutionnel est fixé à 2023. Selon une frange de la classe politique congolaise, l’entérinement du nouveau Bureau de la CENI, samedi dernier, par l’Assemblée Nationale, traduit la volonté pour le régime de Tshisekedi d’organiser les scrutins électoraux dans ce délai. Bien que contestée par des camps opposés au choix de Denis Kadima Kazadi à la tête de la Centrale électorale, les pro-Tshisekedi clament et encouragent le Chef de l’Etat à signer l’Ordonnance d’investiture de la coordination qui succédera au Bureau de Corneille Naanga.

C’est dans cet angle que le Mouvement pour le Renouveau, parti politique cher à Clément Kanku, a, dans un communiqué officiel n°MR/010/2021 signé par son Porte-parole, souhaité ardemment la signature de l’Ordonnance d’investiture dans le meilleur délai afin de permettre à Denis Kadima et sa suite de se mettre en œuvre pour la préparation des prochaines élections, prévues en 2023.

A quoi bon, comme penseraient des analystes, de compliquer un schéma qui éviterait au régime actuel de rempiler en s’octroyant, en violation de la Constitution et des textes de la République, un glissement qui ne profitera aucunement à la République ?

Par ailleurs, Clément Kanku et le MR ont invité les acteurs politiques à plus de responsabilité dans leurs actions, sur la situation qui prévaut à l’Est du pays, plongeant depuis plus de six mois les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri en Etat de siège.

Aussi, à ce parti politique de demander au Gouvernement de la République à prendre toutes les dispositions pour mettre fin aux types d’agression causés par l’incursion des forces armées rwandaises, lundi 18 octobre dernier, sur le sol congolais.

John Ngoyi

 

COMMUNIQUE  OFFICIEL N°MR/010/2021

Le Mouvement pour le Renouveau, MR en sigle, parti politique, qui a milité à travers plusieurs actions pacifiques pour revendiquer l’installation du nouveau Bureau de la Commission Electorale Nationale Indépendante, CENI, salue son entérinement par l’Assemblée nationale et souhaite ardemment que le Chef de l’Etat puisse signer l’ordonnance d’investiture dans le meilleur délai afin de permettre à ce Bureau de la CENI de se mettre à l’œuvre pour préparer les prochaines élections dans le délai constitutionnel.

Par ailleurs, le MR suit de près la situation sécuritaire à l’Est du pays et invite les autres acteurs politiques à plus de responsabilité dans leurs actions pour ne pas jouer le jeu de l’ennemi, même si nous estimons que la situation d’exception dictée par l’état de siège est complexe, une évaluation en temps opportun est souhaitable pour améliorer sa mise en œuvre toute en tenant compte des préoccupations de la population.

Quant à l’incursion, une fois de plus, de l’armée rwandaise sur le territoire congolais le lundi 18 octobre 2021, le MR regrette cette situation et demande à notre gouvernement de prendre toutes les dispositions pour mettre fin à cette agression.

Fait à Kinshasa, le 18 octobre 2021

Le Porte-parole

Pin It