Flash

BAN2

 

Plus rien ne sera comme avant au sein de l’Union pour la Nation Congolaise de Vital Kamerhe. Son nouveau Secrétaire Général, Billy Kambale instaure un nouveau système pour avoir des représentants dignes et voulus par les militants. Désormais, tous se passera par les élections primaires avant les générales pour se rassurer des personnalités qui doivent être inscrites sur la liste du parti. Il a commencé dans le Haut-Katanga par l’interfédéral de la ville de Lubumbashi.

 

Quelques mois seulement après sa nomination aux fonctions de Secrétaire Général de l’Union pour la Nation Congolais, UNC en sigle, Billy Kambale passe à la vitesse supérieure et prépare les échéances électorales de 2023. Présent dans la ville de Lubumbashi, dans la province du Haut-Katanga depuis quelques jours, Billy Kambale a initié les primaires des élections au sein de la formation politique chère à Vital Kamerhe. Avec cette opération, le Secrétaire Général de l’UNC veut montrer l’exemple de la démocratie en organisant des élections au bas niveau pour avoir les dirigeants dignes dans les différentes structures du parti. 

Pour le numéro 2 de l’UNC, ces élections primaires viendront mettre fin aux candidatures fantaisistes, au favoritisme, au clientélisme au sein du parti et éviter ainsi des candidats sans base lors des élections de 2023. Dès l’annonce, 9 candidats se sont présentés devant les militants de l’UNC, parmi lesquels, trois femmes. Et comme dans un exercice d’apprentissage, chaque candidat a eu quelques minutes pour s’exprimer et convaincre ses électeurs en présentant aussi son programme d’action. A travers ce processus, l’UNC démontre l’encrage d’un esprit démocratique en son sein. Dans ses propos, Billy Kambale a souligné que désormais, chaque candidat aux prochaines élections devra démontrer sa popularité locale avant d’être inséré sur les listes de l’UNC.

A en croire le Secrétaire général de l'UNC, cette méthodologie permet au parti d'avoir une idée sur la capacité de mobilisation des prochains candidats lors du scrutin électoral de 2023. «Ça doit faire un test pour ceux qui nous représenteront aux élections prochaines. Tu es candidat de l’UNC, si tu es incapable d’avoir plusieurs électeurs, on ne te retiendra pas. Parce que nous ne pouvons pas accepter de faire du remplissage sur nos listes électorales des gens qui n'ont aucune base et qui n'apportent rien», a déclaré le Secrétaire Général, sous les applaudissements des militants, avant d’ajouter que son rôle est celui d’amener les députés à l’Assemblée nationale afin d’arracher la Primature.

Et aux candidats, il leur a demandé d’aller sur terrain et faire leur campagne afin de mériter car, a-t-il poursuivi, personne ne sera favorisé par l’équipe venant de Kinshasa. « Que celui qui compte sur nous pour passer cette étape, qu’il sache qu’il ne comprend pas notre mission. Celui qui gagnera, sera le secrétaire interfédéral de l’UNC Haut-Katanga », a-t-il soutenu après avoir insisté sur la démocratie et la méritocratie au sein de l’UNC.

Soulignons, par ailleurs, que cette initiative apportée par le tout nouveau Secrétaire Général, Billy Kambale a comme objectif de décourager certains candidats espérant à des éventuels appuient venant de la haute hiérarchie du parti.

La Pros.

Pin It