Flash

BAN2

 

Notre ministre d’Etat en charge des  Questions Tactiques et Statistiques, oui notre ministre a frôlé l’AVC (Accident Voisin du Covid). Diagnostic médical : « choc émotionnel » !  Tout est   parti en effet du rapport alarmant du fils aîné du ministre, récipiendaire au Baccalauréat    et    qui est revenu          de l’école en   larmes,   parce qu’un copain l’a traité, on ne sait pourquoi, d’ « étranger », de « mopaya », de « batoka-mbali », autrement dit de « pique-assiettes »  des «Congolais pur-sang ». Notre   ministre a failli traduire le directeur et le maître d’école en justice, n’eussent  été mon intervention et celle de son épouse, « mama-ministre ».

 

D’ailleurs,   jamais  cette   dernière    n’a   été autant inspirée   de   sagesse ; elle a même ponctué ainsi : « provocation de potache imbécile  », en balayant du revers de la main la rumeur –poison.

Mais l’affaire-là s’est envenimée,  pour ainsi dire, lorsque la semaine suivante   le même fils du ministre a exhibé à son   père, de retour de l’école, un  TP soi-disant de  sociologie  sur  la question   des origines :

  • Première question du TP : origine des arrière-grands-parents, des grands-parents ? secteur ? village ? groupement ? zone ? tribu ? ethnie ? nationalité ?
  • Deuxième question du TP sous forme d’illustration : reproduire un dessin détaillé de l’arbre généalogique sur trois générations au moins, avec des troncs et des embranchements les plus diversifiés, et des identités les plus pertinentes.

Furieux, le ministre a déchiré le cahier du TP en question. De nouveau il s’apprêtait    à ouvrir les    hostilités   lorsqu’il a appris par la presse qu’une requête officielle   a   été   introduite dans ce sens  en-haut-d’en-haut  par   un  VIP (Véritable Inconditionnel de la Politique).   Objectif : engager des investigations poussées   sur   la « congolité  pur-sang »   de tous les   VIP…

... Entretemps, le chauffeur du ministre que je suis a reçu un coup de téléphone d’un   neveu « sang –pour-sang »,   mais … mais   « expatrié schéngénois ».   Inquiet  sur son pedegree hybride, le neveu à la fois   « sang-pour-sang » » et schéngénois,   tenait à s’enquérir de la suite réservée à la fameuse requête sur la « congolité ». 

Je lui ai reproduit à ce sujet  la controverse   et   la polémique exposées, … explosées    actuellement   dans les réseaux sociaux, et sous des titres sulfureux ci-après :    « Congolité : comme nationalité ? Comme singularité ? Comme ghettoïté ? Ou comme  paternité-maternité ‘sang-pour sang’ ? Ou comme consanguinité ?   Mais  comme  modernité ?  Mais  comme  actualité ? »…

Yoka  Lye

Pin It