Flash

BAN2

 

Au cours d’une émission organiser par Radio Okapi sur la Fonction Publique congolaise qui fait perdre à l’Etat 20 millions de dollars us, j’ai proposé la création d’une instance consultative, composée d'experts internes et externes, chargée de conseiller le gouvernement congolais quant aux mesures pouvant mener à l’amélioration de l’efficacité et la performance de l’administration publique congolaise.

Une telle instance aura pour mandat notamment : 

- d’élaborer un plan d'action global de restructuration ;

- de redessiner une nouvelle architecture globale de la réforme de l’administration publique, qui intègre judicieusement le numérique comme un outil de travail essentiel pour plus d’efficacité, d’efficience et d’économie ;

- de faire le suivi de la mise en œuvre de cette réforme afin de s’assurer des progrès réalisés en vue d'obtenir des résultats concrets à court, moyen et long terme.

Tout cela, pour assurer une plus grande transparence, une plus grande intégrité au processus de prise de décision et une meilleure efficacité dans l'utilisation des fonds publics. 

Si cette  proposition fait son chemin et elle est  prise en compte, il va de soi que  cela va certainement aider à la mise en œuvre efficace et efficiente des politiques publiques initiées par le gouvernement sous le leadership du Président Félix Tshisekedi.

Isidore Kwandja Ngembo

Politologue et Analyste des Politiques Publiques

Pin It