Flash

BAN2

 

Après l’interview du Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi du jeudi 1er juillet dernier depuis la ville volcanique de Goma, plusieurs réactions reviennent sur les différents sujets d’actualité soulevés par Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo dans ses réponses. Si quelques-uns se donnent aux critiques et attaquent le Président de la République, Abigaelle Wanzambi Lussambo, juriste de son état et combattante de l’Udps, a jugé bon d’intervenir en soutenant les idées du Président de la République. Dans son intervention au micro de nos confrères de Liberté Plus, elle s’est dit ne pas comprendre pourquoi les gens veulent polémiquer sur des sujets dérisoires.

«Comment se fait-il, pour une initiative médiatique de près d'une heure au cours de laquelle le Président de la République a évoqué plusieurs questions majeures d'intérêt général, un cartel de gens prennent tout leur temps pour ne parler que des chiens écrasés ? Je crois qu'en disant qu'il ne connait pas son salaire, le Chef de l'Etat a voulu démontrer qu'il s'intéresse plus au travail colossal qu'il abat au bénéfice de son peuple plutôt qu'aux dividendes liées à ses fonctions de magistrat suprême et garant de la nation», a fait savoir la combattante Abigaelle Wanzambi.

Celle qui est appelée affectueusement au parti ‘’Jeune leader’’ a renvoyé à la lecture tous ceux qui veulent connaître le salaire du Président de la République en RDC. Elle leur a demandé d’aller consulter très rapidement la loi de finances afin de se faire une idée ou sinon, de s'en tenir à la promesse du Chef de l'Etat ayant indiqué qu'il parlera publiquement de son salaire après l'adoption du budget 2022.

Elle a profité de cette occasion pour annoncer son soutien déterminant à la réduction de train de vie des institutions comme l’a toujours dit le président a.i de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social, Jean-Marc Kabund et soutenue par le Président de la République, Félix Tshisekedi dans la même interview. «Reste maintenant au Parlement de s'y atteler et de trouver une solution exemplaire à ce sujet très délicat, l'essentiel étant de décourager ceux qui viennent dans les institutions pour s'enrichir et de promouvoir le développement social en RDC», a-t-elle conclu pour juste dire que les idées ont été lancées, ce qu’il faut maintenant que les députés puissent introduire un dossier au bureau et en discuter sérieusement.

Steve Ilunga

Pin It