Flash

BAN2

 

 La Commission électorale nationale indépendante (CENI) est plus que jamais engagée dans sa mission afin d’organiser les élections dans le délai Constitutionnel. Oui, en effet, le Questeur adjoint de cet organe, Sylvie Birembano, a procédé au lancement de l'opération des inventaires du matériel électoral et de leur fonctionnalité, à l'entrepôt central de la CENI, situé près de l'aéroport international de N’Djili. Ce lancement a été effectué en présence de Mme le Secrétaire Exécutif National adjoint, Marie-José Kapinga et de quelques directeurs.

Au nom du Président Denis Kadima empêché, le Questeur adjoint de la CENI a précisé, dans son allocution, que cette opération était un travail ardu qui appelle au professionnalisme du personnel commis à cette tâche. «L'observation de l'éthique et de la déontologie professionnelle sont de rigueur pour aboutir au résultat escompté», a déclaré Mme Sylvie Birembano. Elle a été mandatée par le Président Denis Kadima, pour venir faire la supervision de l'opération des inventaires, de contrôle de matériels, contrôle qualitatif et quantitatif, cela en prévision des acquisitions de la quincaillerie électorale. «Nous sommes là pour nous rendre compte des machines qui fonctionnent et celles qui ne fonctionnent pas… Nous sommes très fières du travail qui a été fait et nous avons compris que, les personnes qui sont affectées à ce travail, connaissent les composantes des kits. Parce qu'on ne peut pas contrôler quelque chose qu'on ne maîtrise pas. Ils ont maitrisé la fonctionnalité de ces kits et ils peuvent nous dire quel matériel est fonctionnel et celui qui ne l’est pas », a-t-elle éclairé.

Le Questeur adjoint de la CENI a conclu son allocution en précisant que ce travail d’inventaire se réalise déjà en province. « Kinshasa, c'est le Hub des Hubs où nous avons un grand travail, une grande quantité de matériels. Voilà pourquoi toutes ces équipes sont aujourd'hui ici pour nous accompagner dans ce contrôle de matériels et de leur fonctionnalité », a-t-elle précisé.

Cette activité a connu une séance de simulation marquée par deux étapes : la vérification physique des composantes des matériels et la fonctionnalité proprement dite desdits matériels.

MB

Pin It