Flash

BAN2

 

 Si les élections du nouveau comité exécutif de la Fédération congolaise de football association (Fecofa), n’ont plus eu lieu à la fin de ce mois de décembre comme initialement prévu, c’est par manque des textes actualisés conformément aux normes et exigences de la Fédération internationale de football (FIFA). Les textes et statuts actuels plus vieux que le monde, ont été refusés par la Caf, qui n’a pas su faire autrement que de surseoir le processus électoral déjà amorcé. Les deux experts nommés permettront donc d’accélérer la réforme de ces textes pour que les élections aient  lieu au plus tard le 31 juillet 2022.

Ils s’appellent respectivement Kabeya Muana Kalala et Dieudonné Sambi Nsele-Lutu, tous de nationalité congolaise. Ils ont été officiellement présentés au personnel de la Fecofa, le jeudi 22 décembre, au cours d’une cérémonie présidée par le président a.i de cette instance sportive, Donatien Tshimanga Mwamba, dans la salle de conférence.

Et de prendre la parole, le Secrétaire Général de la FECOFA a bien précisé : «ces deux Congolais ont été nommés par la haute hiérarchie sportive pour accompagner la FECOFA à adapter ses statuts, règlements et codes aux textes standards de la FIFA et de la CAF, passage obligé pour aller aux élections ».

Ainsi, dans cette réforme des textes, Kabeya Muana Kalala s’occupera des questions juridiques, tandis que Dieudonné Sambi Nsele-Lutu mettra son expertise à des questions financières.

Au nom de son co-équipier, Dieudonné Sambi a indiqué que leurs nominations fait suite à la réunion tripartie FECOFA-CAF-FIFA tenue le 02 décembre dernier au Caire, en Egypte, où une feuille de route a été imposée à la FECOFA. «C’est une feuille de route qui comprend trois principaux points à savoir : la désignation de deux délégués de la FIFA-CAF aux Finances et aux questions juridiques de la FECOFA; la modification des statuts et des règlements de la FECOFA; l’organisation de l’assemblée générale élective de la FECOFA au plus tard le 31 juillet 2022. La même feuille de route précise très bien que les aspects techniques et la gestion des équipes représentatives ne sont pas dans notre mandat», a-t-il déclaré.

Ils n’ont reçu comme mission, a-t-il spécifié, que celle de restructurer et réorienter les départements de la FECOFA placés par la FIFA et la CAF à leur charge.  Ils travailleront donc en collaboration avec le comité exécutif de la Fecofa, sur le plan opérationnel, mais sur le plan stratégique et décisionnel, ils ne répondront qu’à la FIFA et la CAF, a-t-il ajouté.

Après le personnel, Donatien Tshimanga les présentera très prochainement aux membres du comité exécutif.

EG      

Pin It

Statistiques

23683930
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
11673
19576
53035
23493478
174332
641978
23683930

Your IP: 8.208.78.39
2022-08-09 16:06

Les plus lus

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg