Flash

BAN2

 

Les Léopards

L’humiliation subie par les Léopards U20, chassées de l’hôtel Kampo à Barumbu, avant de se retrouver dehors la nuit dans les locaux de la Fédération congolaise de football association (FECOFA), larmes aux yeux, réclamant leurs primes de quatre matches, a fait l’objet d’une intervention du président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi, lors du dernier Conseil des ministres tenu le vendredi 22 octobre 2021. Le Premier sportif congolais qui n’exclut pas l’hypothèse de détournement, a vraiment exprimé son indignation, et a instruit l’Inspection générale des Finances (IGF), de diligenter une sérieuse enquête.

Effectivement, «le détournement des fonds destinés à motiver ces footballeuses, qui représentent notre pays dans une compétition internationale, est un acte répréhensible qui mérite d’être sanctionné», a-t-on lu dans le compte rendu de ce conseil des Ministres.

Et de poursuivre, l’Inspection générale des finances (IGF) devrait faire, «toutes affaires cessantes, la lumière sur cette situation, d’établir les responsabilités, afin de saisir la Justice qui doit infliger des sanctions appropriées aux responsables de cet acte ignoble». Le ministre des Sports et loisirs, quant à lui, devrait «prendre des mesures conservatoires, ainsi que des dispositions idoines, pour que pareil acte ne se reproduise plus et, également, faire un rapport sur le dossier lors de la prochaine réunion du conseil des ministres ».

Cependant, il ressort que ces Léopards sont entrées finalement en possession de leurs primes, sans vraiment savoir si l’enveloppe avait été détournée, puis on a remis, où carrément c’est l’argent qui est sorti en retard comme on a laissé entendre des sources de la Fecofa. Et bien, seul le rapport de l’IGF qui est attendu dans ce secteur va éclaircir l’opinion. Mais déjà dans les couloirs de l’organe faitier du football congolais, on pointe du doigt le Ministre des Sports, l’accusant d’être conscient de la lourdeur de ses dossiers financiers au niveau de la chaîne des dépenses publiques.

Le déclin du football congolais…

Par ailleurs, il y a lieu d’avouer que plus rien ne marche ce dernier temps en terme de résultats pour  le football congolais. Les défaites se succèdent l’une après l’autre.  Le week-end, c’est le Tout-Puissant Mazembe Englebert, l’AS Maniema Union et l’AS V.Club, respectivement trois premiers classés du dernier championnat de la Ligue nationale de football (LINAFOOT), qui ont été tous éliminés aux 16èmes de finales des compétitions interclubs de la Confédération africaine de football (CAF).

Une élimination insolite, au regard de la manière dont ces trois représentants congolais sont tous tombés le même week-end devant les trois autres représentants d’un même pays ; l’Afrique du Sud. V.Club est tombé en premier devant Marumo Gallants (2-1/1-1), Mazembe l’a suivi dans son duel contre Amazulu (0-0/1-1), enfin, Maniema Union devant Mamelodi Sandows (2-2/2-0). L’histoire retiendra une telle prestation des Sud-africains 3 sur 3 devant les Congolais.

Qu’ont-ils fait pour subir une telle élimination collective ? Le championnat sud-africain est-il plus fort que le championnat congolais ? Voilà autant de questions qui doivent être posée pour interpeller non seulement les dirigeants des clubs, mais aussi surtout les organisateurs de ce fameux championnat national, eux qui ont la grande responsabilité de sortir un vrai champion, et de rendre toutes les équipes compétitives.

Des débâcles en cascades…

De la non-qualification des Léopards à la prochaine Coupe d’Afrique des Nations CAN Cameroun 2022, jusqu’au stade actuel où la qualification pour le prochain tour des éliminatoires de la Coupe du Monde Qatar 2022 devient hypothétique, en passant par l’échec patent des Léopards U23 à la CAN COSAFA en Ethiopie, l’inquiétante élimination des Léopards dames U20 aux éliminatoires de la Coupe du Monde Costa Rica 2022, dont les images ont fait le tour du Monde ; l’élimination par forfait des Léopards dames séniors aux éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations Maroc 2022 ; rationnellement plus rien ne va.

En sommes, c’est une très mauvaise prestation dont les responsabilités sont  partagées. A la FECOFA surtout qui est l’organe technique, elle devra via la LINAFOOT son entité sub-délégataire, s’y mettre pour réussir l’organisation d’un bon championnat. L’importante intervention du Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi, qui a décidé de prendre en charge le déplacement des équipes d’une ville à une autre à travers le pays, ne devrait pas passer inaperçu.

EG

 

Pin It

Statistiques

19698138
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
11552
11642
101366
19512626
60931
417380
19698138

Your IP: 66.249.70.55
2021-12-05 23:14

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg