Flash

BAN2

 

C’est dans la douleur que l’AS V.Club de la RD Congo s’est qualifiée pour la phase de poules de la Ligue de champions de la Confédération africaine de football (CAF), édition 2022-2023, en éliminant in extremis le Rail Club Kadiogo du Burkina-Faso, aux tirs au but (0-0/0-0 :4-3), jeudi, au stade des Martyrs de la Pentecôte, à Kinshasa, en match retour des 16èmes de finales.

Le coach de V.Club, Jean-Pierre Raoul Shungu qui se réjouit quand-même parce qu’il s’agit de la qualification chèrement acquise, parle d’un manque criant de son attaque dans la finition des occasions.   

Après le match aller il y a quatre jours à Cotonou, au Bénin, soldé par un score vierge 0-0, au retour à Kinshasa, les deux équipes au bout de 90 minutes, se sont séparées de nouveau par ce même score de 0-0. V.Club et Kadiogo ont montré chacun de quoi il est capable, avec des belles occasions de but de part d’autres. 

Dès l’entame du match, un attaquant de Kadiogo se retrouve seul devant le gardien Simon Omossola qui, sans aucune panique, sauve les Dauphins noirs de Kinshasa, d'un but matinal. Quelques temps après, un coup-franc magistral à ras-de-sol  de Jacques Mangoba (14ème) pour V.Club heurte le montant droit.  Sur une offensive des vert et noir de Kinshasa, Eric Kabwe wa Bantu (26ème) décoche un bolide et la balle touche la transversale. Par deux fois, V.Club manque l'opportunité de mener au score. La mi-temps intervient sur ce score.

Raoul Shungu contraint par le nul vierge

A la reprise, V.Club pousse sans trouver la moindre faille et RCK résiste sans rompre. Ce qui oblige l'entraîneur Raoul Shungu à lancer Peter Mutumosi Zilu et Jérémie Mbuyi. Mais, les Moscovites, eux réclament Etekiama qui monte aux dépens de Temopele (70ème). 

A sa première balle à terre, sur un centre, de droite à gauche, de Mbuyi, le nouvel entrant manque de peu d'ouvrir le score pour les Dauphins quand la balle de son coup de tête passe, un cran, à côté du montant droit du gardien du RCK. Entretemps, les minutes s'égrènent, V.Club est dans le doute et RCK résiste sans rompre, au point de susciter des inquiétudes pour les sympathisants du club vert et noir de Kinshasa. Et enfin, ce sont les tirs aux buts, cette épreuve fatidique. 

A cette épreuve, V.Club est sanctifié par 4 buts sur 5 tentatives, tandis que Rail Club du Kadiogo, lui, en réussit 3 et en rate 2 sur un total de 5. Ainsi dit, V.Club attend le tirage au sort en vue d'en savoir un peu plus sur son groupe et sur ses adversaires potentiels.

En même temps, Saint Eloi Lupopo se voit mis sur la trajectoire du Rail Club  Kadiogo qu’ils vont jouer le 2 novembre prochain à Cotonou, au Bénin, et le retour à Kinshasa, au stade des Martyrs, une semaine plus tard.

Pour rappel, mercredi à la conférence de presse d’avant match, disait haut et fort que son équipe va battre cette équipe du Burkina-Faso. Ils vont tout donner, visiblement jusqu’au sacrifice suprême pour permettre à Lupopo lui-aussi de se qualifier. «Nous n’allons pas leur donné l’occasion de faire match nul. Nous marquerons des buts, ça c’est sûr, et nous allons battre cette équipe de Rail Club Kadiogo du Burkina-Faso. RCK a des joueurs volontaires,  mais qui vont se fatiguer avec la vitesse de mes joueurs. Nous avons intérêt de nous qualifier pour permettre à Lupopo de se qualifier aussi. Avec ce double objectif, nous allons tout faire pour qu’il n’y ait pas d’excuses. Je demande seulement aux supporteurs de venir au stade pour encourager leurs joueurs et non pour les insulter ». Mais sur terrain, Raoul Shungu a vu autre chose, une victoire dans la douleur.

EG  

Pin It

Statistiques

26460157
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
8123
18804
83508
26188710
174977
690642
26460157

Your IP: 49.51.201.151
2022-12-07 09:37

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg