Flash

BAN2

 

Au Kasaï Central, les musulmans, membres de la communauté musulmane Ahmadiyya,  ont  partagé les béliers égorgés pour la célébration,  le 20 juillet dernier,  de leur grande fête de Tabaski avec les détenus des prisons et autres populations  vulnérables de la société.

Au moins 600 pensionnaires de la prison centrale de Kananga, 35 de la prison de Demba et 80 de celle d'Ilebo ont reçu un repas chaud à l'occasion de cette célébration.

‘’Ces gestes des Ahmadistes posés à travers Humanity First, une Ong à vocation humanitaire,  rentrent dans l'ordre des actions à caractère humanitaire conformes aux prescrits du saint Coran’’, a dit Ramiz Ahmed, missionnaire en chef de cette communauté musulmane dans l’espace  Kasaïen.

"Au sein de notre communauté,  nous avons une organisation non gouvernementale dénommée  ‘’Humanity First’’ qui veut dire "l'humanité d'abord!", grâce à  laquelle nous posons des actions philanthropiques à l'endroit de différentes couches de la société vulnérables.

C'est ainsi que  par exemple, pour cette grande fête de Tabaski,  lorsque  nous immolons les béliers,  nous les partageons selon les directives du saint Prophète qui nous demande de diviser en trois parties. Une partie,  nous consommons. Une partie,  nous donnons aux amis et une autre  revient aux pauvres et indigents", soutient-il

A travers ces actions humanitaires qui devront s'étendre à travers les hospices des  vieillards et des orphelinats, ajoute, M. Ramiz Ahmed, la communauté musulmane Ahmadiyya entend mettre en œuvre  ces enseignements axés sur le leitmotiv "amour pour tous et haine pour personne" que cette Ong  propage à travers le monde.

Dans la grande mosquée Ahmadiste "Basharat" à Kananga, Chef-lieu du Kasaï Central comme dans d'autres édifices religieux de la communauté où la fête de l'Aïd-ul-adha a été célébrée ce jour-là,  dans le respect des mesures-barrières contre la pandémie de coronavirus, le Missionnaire en Chef  de la communauté musulmane Ahmadiyya dans la région du Kasaï a appelé tous les Ahmadistes à augmenter  leur spiritualité et leur  droiture comme "sacrifices majeurs" à poser en permanence.

Tabaski ou la fête du mouton est l'une des grandes célébrations des musulmans qui intervient après le Ramadan.

Van Frédéric Tshilanda

Pin It

Statistiques

18692346
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
3222
14108
33487
18541891
427403
491245
18692346

Your IP: 66.249.64.82
2021-09-28 04:03

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg