Flash

BAN2

 

La plateforme des ASBL et ONG des jeunes œuvrant pour la Gouvernance démocratique dénommée : «Ligue des jeunes pour la Renaissance du Congo» (LYREC), a annoncé dans un communiqué de presse signé et publié depuis vendredi 10 juillet 2020, les différentes problématiques liées à la santé politique du pays, à l’instar de certaines controverses et irrégularités qui ont caractérisé le processus de désignation du nouveau Président de la Commission Electorale Nationale Indépendante.

Au demeurant, la plateforme Lyrec sollicite l’implication du Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi, à lancer intégralement la démarche des larges consultations inclusives.

En dépit des controverses et irrégularités qui ont caractérisé le processus de désignation du nouveau Président de la Commission Electorale Nationale Indépendante « CENI » par les Confessions religieuses et l’entérinement du procès-verbal de sa désignation par l’Assemblée Nationale, la plateforme coordonnée par Me Justus Tshikona reste profondément préoccupée quant à ce. Elle réalise aussi qu’à la suite de cette désignation précipitée et non consensuelle, des appels à manifestation des masses ont été lancés par diverses forces vives de la nation pour faire échec à la démarche de l’Assemblée Nationale qui est de ‘’nature à compromettre’’ les futures échéances électorales. Par ailleurs, elle estime que la priorité devrait être accordée à une profonde et intégrale réforme de la CENI ainsi qu’à l’audit complet et sérieux de l’exercice électoral passé avant le déclenchement de tout processus de désignation des prochains animateurs de la CENI.

Dans le même communique, LYREC redoute que les marches de soutien et de protestation, amorcées à la fois par les partis politiques de l’opposition et de la majorité, dans le contexte de l’Etat d’urgence sanitaire, constituent à la fois un risque potentiel de haute contamination à la COVID-19 entre manifestants mais aussi celui de règlement des comptes politique, comme cela a été le cas lors des dernières manifestations organisées à Kinshasa soldées par des casses des biens et propriétés immobilières privés.

Face aux dégâts matériels et actes de vandalisme constaté dans son monitoring de la journée du Jeudi 9 Juillet, des morts et blessés enregistrés à Kinshasa comme en province, la LYREC condamne avec fermeté les violations des droits et les actes barbares perpétrés, ‘’qui sont de nature à remettre en cause les avancées démocratiques en RDC’’. Elle invite également l’Assemblée Nationale à revenir sur sa dernière décision d’entérinement problématique du choix de monsieur Ronsard MALONDA afin de répondre à la volonté du souverain primaire qui aspire à des élections apaisées, crédibles et transparentes en 2023.

Dans cette Ligne droite, la Plateforme Lyrec a saisi cette occasion pour recommander au Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi garant du fonctionnement harmonieux des institutions de l’Etat, d’initier des très larges consultations, impliquant sans exclusion, toutes les forces vives de la Nation. Et, aussi, une attention particulière sur la participation de la jeunesse afin de doter le Pays d’une Centrale électorale véritablement crédible.

Glody Luedi

 

Pin It

Statistiques

22163901
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
6333
18147
138363
21931225
329941
440043
22163901

Your IP: 185.191.171.26
2022-05-22 08:38

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg