Flash

*Après une réunion tenue le samedi 8 février dernier à la primature sur l’évaluation des travaux des sauts-de-mouton dans la ville-province de Kinshasa, le Gouvernement de la République a lavé l’OVD, représentée lors de cette rencontre par son Directeur Général, l’Ingénieur Benjamin Wenga. Pour le gouvernement central, le taux d’exécution des travaux à Kinshasa correspond bel et bien à la hauteur de la somme décaissée par le ministère des finances.


Le Premier Ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba a présidé, samedi 8 février dernier, une réunion d’évaluation des travaux des sauts-de-mouton dans la ville-province de Kinshasa. Jean Baudouin Mayo Mambeke, Willy Ngopos, Junior Mata respectivement, Vice-premier Ministre, Ministre en charge du Budget ; Vice- Premier Ministre, Ministre en charge des infrastructures et Travaux Publics, et Vice-ministre des finances, ont pris part à cette grande rencontre à laquelle participaient également Benjamin Wenga, Directeur Général de l’OVD et Herman Mutima Sakrini, Directeur Général de l’Office des Routes.

Devant la presse, Jean Baudouin Mayo Mambeke n’est pas allé par le dos de la cuillère pour affirmer que le taux de décaissement en rapport avec la construction des sauts-de-mouton est de 55% et que le taux d’exécution des travaux est aussi de 55 %. Le taux d’exécution correspond donc aux moyens décaissés par le Gouvernement.
‘’Nous avons procédé à l'évaluation de ce dossier. Le budget pour l'ensemble de la construction de sauts-de-mouton dans la ville de Kinshasa se chiffrait à 46 millions de dollars. Le solde pour terminer tous les travaux s'évalue à 13 millions de dollars si pas 14 millions. Le taux d'exécution des travaux avoisine les 55%. Et, le taux de financement un peu pareil.

Par rapport à ces sauts-de-mouton, il y a des parties qui sont construites à l’étranger, qui arrivent au pays et qui sont entreposées en attendant qu'on puisse le poser aux chantiers. Ce que nous voyons ce n'est pas le taux d'exécution, le taux d'exécution c'est aussi ce que nous voyons ainsi que les parties qui sont importées et qui sont dans les entrepôts et qui sont déjà arrivées au pays’’, a dit le VPM en charge du Budget.

La confiance renouvelée à l’expertise nationale
Au cours de cette rencontre, Sylvestre Ilunga Ilunkamba a instruit les différents membres du Gouvernement présents à cette réunion de débloquer une somme de 3,5 millions de dollars américains pour la poursuite des travaux des sauts-de-mouton. Cette somme sera mise à la disposition de l’OVD et de l’OR.

Une fois de plus, le gouvernement renouvelle sa confiance à l’OVD qui a déjà fait ses preuves depuis des années.
‘’Nous avons donc procédé à cette évaluation et nous avons demandé aux DG de l'OVD et de l'Office des routes où se trouvent les infrastructures et ils nous ont indiqué, on passera certainement pour les voir. Mais, à ce niveau de responsabilité, nous avons pris acte que le taux d'exécution avoisine les 55%. Il ne faut pas prêter oreilles à ce qui se dit de gauche à droite. Aujourd'hui, même le Premier Ministre vient d'instruire le Gouvernement pour débloquer une somme de 3,5 millions de dollars pour la poursuite des travaux’’, ajoute le VPM Mayo Mambeke.

A la lumière de ce qui précède, il sied de dire que l’OVD est lavé de tout soupçon et le Gouvernement de la République est satisfait de son travail. Fini donc les faux débats sur la place publique, l’heure est au travail car le gouvernement vient de mettre fin aux spéculations.

Kevin Inana

Pin It

Statistiques

9844867
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
19487
30514
208071
9434426
737351
938558
9844867

Your IP: 3.228.10.17
2020-09-26 16:02

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg