Flash

BAN2

 

Il a été organisé ce dimanche 27 octobre 2019 par le Conseil National des Sages de la Communauté des Ankutshu-Anamongo, une émouvante cérémonie haute en couleurs dans la Salle « Cité des Anges » située sur l’Avenue de Haut commandement à la Gombe ; Cérémonie consacrée à l’installation respectivement du Comité Exécutif National et du Collège des Commissaires aux comptes.

En effet, la Communauté des Ankutshu-Anamongo compte cinq organes centraux : le Congrès qui est l’organe suprême, le Conseil National des Sages qui est l’organe directeur qui conduit aux destinées de la Communauté, le Comité Exécutif National qui est un organe d’implantation et d’animation d’activités des différentes activités des structures provinciales, locales et de la Diaspora, ainsi que le Collège des Présidents des entités territoriales chargé d’encadrer leurs membres en promouvant la solidarité et l’assistance sociale des membres, et le Collège des Commissaires aux comptes qui est essentiellement un organe de contrôle. De tous ces organes, le Comité Exécutif National était encore sans animateurs depuis la fin du mandat du Comité Dr Omanga et le Collège des Commissaires aux comptes n’avait jamais été installé depuis la création de cette Association. Le Comité Exécutif National issu de l’élection du 29 septembre 2019 et conduit par le Chef de Travaux Vicky OWANGA LONGANGA (Territoire de Lomela), son Président National se compose de dix-huit personnalités dont trois par territoire. Ses principaux collaborateurs sont le Pharmacien OKITATETE LOHAHE Albert (Territoire de Katako-Kombe, Vice-président en charge des Projets et développement, le Secrétaire général honoraire TUKUNDA KASONGO Laurent (Territoire de Lubefu), Vice-président en charge des entreprises et investissements pour le Sankuru, Me SALAMBO NDJUNDJU Fidèle (Territoire de Kole), Vice-président en chargé des liaisons avec la diaspora et les provinces, Me Jean-Louis ESOMANGUWA (Territoire de Lodja), Secrétaire Général, l’homme d’affaires LOHATA KASONGO SHAKO (Lusambo), Secrétaire Général Adjoint, Apôtre OKOKO (Lomela), Trésorier, l’homme d’affaires Albert YONGO LONGONDJO (Katako), Trésorier Adjoint.
Le Collège des Commissaires aux comptes est composé de : Professeur KONDALOKO OMANYONDO Léopold, de Monsieur Hubert ONOKODI et de Monsieur LONGUNA EKANGA Séraphin.

Cette Cérémonie a connu plusieurs temps forts, le Mot de bienvenue par le Secrétaire Général du Conseil National des Sages, Monsieur Crispin LONGOMBA, la brillante déclamation du Poème « Exhortation de la Mère Nourricière Sankuru à ses enfants » du Professeur LOHEKELE KALONDA André, par l’élève Arméline KWAKEDI, la présentation respectivement des Commissaires aux comptes par Me DIOWO Paul et des membres du Comité Exécutif National par l’Honorable honoraire MUAMPATA, la lecture de la feuille de route de la mandature du Comité Exécutif National, la remise des documents officiels et installation de deux organes par le Président National de la Communauté des Ankutshu-Anamongo, le Mot de circonstance du Président National du Comité Exécutif National Vicky OWANGA (Lomela), la présentation des représentants des Ankutshu-Anamongo dans les organes de la LINA, CENAMO : Mr OLENGA-KOY Joseph (Lubefu), Mme Philomène OMATUJU Mr MUAMPATA (Lusambo) et M. OKITOKONDA Antoine (Lubefu). Au Comité directeur : Prof LOHEKELE KALONDA, Vice-président, Prof Emilienne AKONGA (Lodja), Vice-présidente, Mme ADIYO Pascaline (Lubefu), Rapporteur Général, Mr Frank DIONGO (Katako), Conseiller Principal, Dr OMANGA (Lubefu), Conseiller principal, Batonnier TSHAMANU, Permanent Adjoint, Mr LONGOMBA Crispin (Kole), Secrétaire Exécutif, Mr Vicky OWANGA (Lomela), Secrétaire Exécutif, Mme AKOKA Rebecca (Lodja), Secrétaire exécutif, Me DIOWO Paul (Katako), Secrétaire

Exécutif Adjoint.
Au Comité des femmes de la LINA : Mme AKOKA Rebecca (Lodja), Présidente, Mme NYAKOY Marie (Lubefu), coordinatrice des femmes du Sankuru, Mme WALO Geneviève, Coordinatrice Adjointe pour la mobilisation.
Au Comité National des jeunes de la LINA : OYEMA NDJOKO Joseph (Katako), Vice-président, Blaise ESINYALANGA (Lodja), Rapporteur Général Adjoint, TSHIBUYI MUAMPATA (Lusambo), chargé de la culture anamongo, DOWO Laurent, Conseiller.

Au Comité de suivi des projets de développement : Mr YAMBAYAMBA Norbert (Lomela), Vice-président, Ir MANYA André (Lubefu), Coordonateur.
Pour la fédération de Kinshasa, Mr YONGO LONGONYA Albert (Katako), Vice-président Coordonateur Adjoint, Mr DIHONDJO Léon (Lomela), Conseiller, Mme BENANA AKANGAKOY (Lomela), Conseillère.
Pour la Fédération du Sankuru : Honorable honoraire LOHATA DJONGA (Lusambo).

ci-après, nous vous reproduisons le Mot de clôture du Président de la Communauté des Ankutshu-Anamongo, le Professeur LOHEKELE KALONDA André, qui ramasse le bilan de son action pour les quatre premières années de son mandat : adaptation des statuts et règlement intérieur conformément à la loi et aux exigences du bon fonctionnement de la Communauté en intégrant respectivement les Comités de Mutualités des territoires et en instituant deux Commissions ad hoc au sein du Conseil National des Sages dénommées respectivement « Commission de paix et réconciliation » et la « Commission développement à la base ». Il a donné une vision à l’Association qui ne se limite plus à manger, boire et danser à l’instar des mutualités, mais qui exige des actions concrètes pour la paix et le développement par des plaidoyers et lobbyings. Evidement ; il s’est félicité de l’organisation des élections pour le Collège des Commissaires aux comptes et le Comité Exécutif National, de l’adoption d’un code électoral équilibré et de la feuille de route de la mandature du Comité Exécutif National.

Il a démontré comment tous les clans des Ankutshu Aamongo relèvent de OKUTSHU MEMBRE qui avait mis au monde NGANDO, NDJOVU et WATAMBOLO. Il a donné la lignée de NGANDU, la lignée de DNJOVU et la lignée de WATAMBOLO qui consacre la consanguinité des tous les Ankutshu-anamongo. Il a aussi donné quelques priorités au Comité Exécutif National avant de rendre un hommage mérité à Son Excellence Monsieur le Président de la République, Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO qui se détermine à valoriser l’homme et de surcroit les Communautés de base de nos différentes Provinces. Il a aussi remercié Son Excellence Monsieur le Président de la République honoraire Joseph KABILA KABANGE qui avait pris plusieurs initiatives positives pour le développement du Sankuru, initiatives qui avaient été déviées par les turpitudes des filles et filles du Sankuru. Il a aussi présenté des encouragements au Gouverneur de Province MUKUMADI et au Président de l’Assemblée provinciale du Sankuru pour leur profession de foi dans l’engagement de changement de mentalité.

Cette Cérémonie a été rehaussée de la présence de Madame la Ministre Déléguée aux affaires sociales Irène ESAMBO, du Représentant de la Ministre Jacquie PENGE, de quelques Députés et du Président de la LINA Barthelemy OKITO ainsi que de sa délégation.

La Pros.

MOT DE CLOTURE DU PRESIDENT DE LA COMMUNAUTE DU SANKURU, COMMUNAUTE DES ANKUTSHU-ANAMONGO, LE PROFESSEUR LOHEKELE KALONDA ANDRE A L’OCCASION DE LA CEREMONIE D’INSTALLATION DUCOLLEGE DES COMMISSAIRES AUX COMPTES ET DU COMITE EXECUTIF NATIONAL AINSI QUE DE LA PRESENTATION DES PERSONNALITES DU SANKURU DELEGUEES AUPRES DES ORGANES DE LA LIGUE NATIONALE DES ANAMONGO.
SALLE CITE DES ANGES, KINSHASA/GOMBE LE 27/10/2019
Excellences Mesdames et Messieurs les Ministres,
Honorables Députés et Sénateurs,
Excellence Monseigneur l’Evêque,
Monsieur le Président de la Ligue Nationale des Anamogo,
Monsieur le Vice-président Coordonnateur de la Ligue Nationale des Anamongo,
Distingués invités à vos titres et qualités respectifs,
Chers frères et sœurs,
La Communauté du Sankuru, Communauté des Ankutshu-Anamongo, à travers ma modeste personne, tient avant toute chose à vous remercier de votre présence qui nous honore ce jour en cette salle de la cité des anges à l’occasion de la cérémonie d’installation du Collège des commissaires aux comptes et du Comité exécutif national ainsi que de la présentation des personnalités du Sankuru déléguées auprès des organes de la ligue nationale des Anamongo.
Le Conseil national des sages s’est évertué à donner un élan nouveau à notre Association commune depuis le 20/02/2016, date de l’installation de son Comité Directeur à la tête de notre Communauté des Ankutshu-Anamongo. A cette occasion, nous avions exprimé notre engagement à stabiliser notre Association dans une vision créatrice qui l’oriente vers des préoccupations biens légitimes de la population du Sankuru, préoccupations évidemment centrées sur la paix, la solidarité et le développement. Pour ce faire, il a fallu plusieurs mois d’échanges pour nous accorder sur les termes de révision des Statuts et du Règlement intérieur de l’Association afin de les rendre compatibles avec les exigences des dispositions pratiques de la Loi portant sur les Associations sans but lucratif en vigueur dans notre pays. L’innovation principale y apportée était d’intégrer pour la première fois les différentes Mutualités qui représentent nos six Territoires du Sankuru. Ainsi, les Comités de nos Territoire de Katako, Kole, Lodja, Lomela, Lubefu et Lusambo étaient intégrés dans le cœur du dispositif et des activités de notre Association afin de donner une cohérence, la transparence et un soubassement sociologique dans la marche de notre Association. Aussi, nous avions institué deux Commissions au sein du Conseil National des Sages dénommées respectivement « Commission de paix et réconciliation » ainsi que la « Commission développement à la base ». La première Commission a réussi de résoudre un bon nombre de conflits entre nos personnalités et éviter bien de procès en justice. En troisième lieu, nous nous sommes rendus compte qu’il fallait compléter la structure organique de notre Association. Cette structure organique prévoit cinq organes centraux à savoir, le Congrès qui est l’organe suprême de l’Association, le Conseil National des sages qui assume l’autorité morale de l’Association, organe directeur d’orientation, de décision, de médiation et de garant de la bonne marche de l’Association, le Comité exécutif national qui est l’organe de gestion au quotidien des entités subdélégataires de l’Association, le Collège des représentants des entités territoriales du Sankuru, qui constitue un créneau d’encadrement du Comité Exécutif National par des conseils avisés, et le Collège des commissaires aux comptes, organe de contrôle de la gestion de l’Association. Il fallait donc mettre en place le Comité Exécutif National et le Collège des Commissaires aux comptes qui étaient jusque-là vacants. Laborieusement durant plusieurs mois, nous nous sommes accordés sur un Code électoral qui a privilégié l’équilibre de représentativité de nos six Territoires au Comité exécutif national en gardant ainsi le caractère familial de notre Association pour qu’il n’y ait pas un camp des vainqueurs et un camp des vaincus, et adopté une Feuille de route de la mandature du Comité Exécutif National afin de partager une même vision et éviter des confusions inutiles de compétence. Après un processus de plus d’une année, notre Communauté s’est doté en toute transparence d’un Comité exécutif national le 29/09/2019. Nous nous permettons, ici, de saluer le sens élevé de responsabilité des Comités de nos territoires qui avaient mobilisé leurs électeurs afin que ces retrouvailles de famille soit un succès et elles furent effectivement un succès. C’est également pour nous l’occasion de féliciter encore une fois les femmes et les hommes qui ont été élus dans les différents postes de notre Comité exécutif national ainsi qu’aux membres de notre Commission électorale qui ont su se sublimer en dépit de quelques défaillances inhérentes à notre condition humaine. Dans la même lancée, le Conseil national des sages s’est efforcé à mettre en place dans la concertation le Collège des Commissaires aux comptes, organe chargé de faire le suivi et de contrôler les activités et la gestion du Comité exécutif national à ses trois distingués membres élus Commissaires aux comptes, nous présentons également nos félicitations et exprimons nos vœux de pleins succès. Ainsi tout compte fait notre Communauté des Ankutshu-Anamongo a désormais mis en œuvre tous ses organes statutaires en place.
Excellences Mesdames et Messieurs les Ministres,
Honorables Députés et Sénateurs,
Excellence Monseigneur l’Evêque,
Monsieur le Président de la Ligue Nationale des Anamongo,
Distingués invités,
Chers frères et sœurs,
Notre Association des Ankutshu-Anamongo est une Association sans but lucratif, apolitique et non confessionnelle. Elle se pose en partenaire social des Pouvoirs publics et respecte, collabore avec toute Autorité légalement établie et légitimement investie ; elle est soucieuse, depuis les résolutions pertinentes du Congrès fondateur de Lodja du 09/12/1960 sous l’impulsion personnelle du Héros NationalPatrice Emery LUMUMBA, du respect des Lois en vigueur en République Démocratique du Congo. Nous demandons donc constamment au Comité exécutif national d’en tenir compte pour que nous puissions toujours nous poser en conciliateur et en rassembleur pour nos frères et sœurs du Sankuru ; sans parti pris et ne tenant en compte que l’intérêt supérieur du Sankuru et de sa population.
Actuellement notre Province est dans la tourmente dans la mise en œuvre d’un nouvel ordre de justice sociale, de paix de cœur et d’esprit et de transparence dans la gestion de la chose publique. Des forces négatives continuent à massacrer les paisibles citoyens parfois instrumentalités et leur environnement vital surtout dans le Territoire de Lodja est saccagé, incendié ou pillé. Les nouvelles Autorités provinciales sont confrontées à des multiples obstacles qui nécessitent notre implication à tous pour les éradiquer. Devant cet état de choses, l’ensemble des ressortissants du Sankuru doivent s’élever pour la paix de cœur et d’esprit et pour que ces obstacles délibérément créés soient annihilés partout où ils ont été dressés. Nous voulons que notre Province prospère en mobilisant sa population pour des projets de développement et non se cristallisant pour des combats de chiffonniers entretenus par des personnalités imbues de leurs ambitions. Notre Communauté plaide pour les intérêts biens légitimes de la population du Sankuru qui doivent vivre dans la paix pour le travail et le développement.
Ainsi, nous appelons à la conscience collective et individuelle de tout un chacun pour que nous puissions prendre des initiatives diverses qui puissent concourir à l’avènement de la paix de cœur et d’esprit, à la réconciliation et à l’appui à notre Gouvernement provincial pour qu’il puisse avoir des coudés franches pour nous mobiliser au travail, au développement et à la prospérité.
Excellences Mesdames et Messieurs les Ministres,
Honorables Députés et Sénateurs,
Excellence Monseigneur l’Evêque,
Monsieur le Président de la Ligue Nationale des Anamongo,
Distingués invités,
Chers frères et sœurs,
Les liens de Consanguinité de plus de 80% des populations du Sankuru sont consacrés par notre arbre généalogique. Nous sommes les descendants d’ONKUTSHU-MEMBELE, fils de notre ancêtre commun MONGO. ONKUTSHU-MEMBELE avait mis au Monde trois enfants. Il s’agit de :
1. NGANDU
2. NDJOVU
3. WATAMBOLO
La lignée de Ngandu comprend les ressortissants de :

1. Opombo
2. Kudi
3. Munge
4. Olemba
5. Mondja
6. Djinga
7. Nambelo
8. Odjangi
9. Djodu (fille)
10. Vele
11. Ongedi (Basambala)
12. Engo
13. Ngombe

La lignée de Ndjovu comprend les ressortissants de :

1. Songo
2. Ehonga
3. Nkoy
4. Ntanda (Kondo)
5. Wema (Ahamba mange)
6. Lukfungu
7. Onkutshu
8. Okuba
9. Okela
10. Owandji
11. Lotshimba

La lignée de Watambolo comprend les ressortissants de :

1. Yenge y’asungu
2. Ewango
3. Shenga
4. Kolombe
5. Losa
6. Omuna
7. Alanga
8. Ediwo
9. Mpiete
10. Ohambe
11. Otito
12. Nyanga
13. Adungu
14. Ohindo
15. Ombolo
16. Owila
17. Shilo
18. Kutu.

Ces faits historiques relevant de notre généalogie montrent à suffisance que, tous, nous sommes membres d’une même famille. L’emplacement géographique de nos trois lignées respectives ne peuvent pas nous séparer, car comme nous venons de le comprendre nos clans sont entremêlés ; dans chaque lignée on retrouve les clans issus de chacun de nos six territoires. Nous sommes tous frères et soeurs et pourquoi nous entretuer comme c’est le cas actuellement à Lodja. Etant de la même famille, sujets et non objets de l’histoire, nous sommes condamnés à nous entendre et à consolider les fondamentaux essentiels de la viabilisation de notre Province que sont la paix et le développement.
Excellences Mesdames et Messieurs les Ministres,
Honorables Députés et Sénateurs,
Excellence Monseigneur l’Evêque,
Monsieur le Président de la Ligue Nationale des Anamongo,
Distingués invités,
Chers frères et sœurs,
Aux distingués membres de notre Comité exécutif national, la Communauté des Ankutshu-Anamongo à travers la Feuille de route de la mandature leur remise leur demande de tout mettre en œuvre pour la réalisation des points prioritaires y contenus; parmi ces points prioritaires nous voulons nous appesantir sur :
- L’achèvement de l’implantation des Comités de notre Association à travers les Communes de la Ville Province de Kinshasa, à travers la Province du Sankuru ainsi que dans la Diaspora ;
- La disposition d’un siège national qui puisse répondre au degré appréciable atteint par notre Organisation commune. Les pourparlers déjà entamés entre le Président du Conseil National des sages et le Président du Comité exécutif national est de bonne augure pour la réalisation effective de cette aspiration bien légitime ;
- L’amorce d’une action vigoureuse de sensibilisation de tous nos membres effectifs pour qu’ils puissent intérioriser l’impérieuse nécessité de cotiser mensuellement. Il n’est pas normal que les besoins de solidarité inhérents à notre Communauté soient chaque fois à la charge exclusive des Présidents et de leurs Comités exclusif. Nous sommes une Association et chacun de nous doit mettre la main dans la patte pour contribuer effectivement à son épanouissement. On ne peut exiger une solidarité à sens unique ;
- La promotion de nos valeurs culturelles ; nos groupes folkloriques qui véhiculent notre culture doivent être encadré, discipliné et bénéficiaire de certaines facilités que généralement accordent les partenaires en développement.
Cette liste des priorités est à titre indicatif. Notre vœu est de voir le Comité exécutif national être engagé dans la voie d’une franche collaboration avec les autres organes par le dialogue, la négociation et l’esprit de confiance en notre capacité à mieux construire notre destin commun.
Nous ne pourrions terminer ce mot de clôture sans rendre un Hommage mérité à Son Excellence Monsieur le Président de la République, Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO qui se détermine à valoriser l’homme, et de surcroit les Communautés de base de nos différentes Provinces. Notre Communauté des Ankutshu-Anamongo présente à son Auguste personne sa disponibilité comme partenaire social dans la mise en œuvre des Projets de développement et du rétablissement de la paix dans notre Province. Nos remerciements à son Excellence Monsieur le Président Honoraire Joseph KABILA KABANGE qui avait pris plusieurs initiatives heureuses pour le développement du Sankuru et que, par nos propres turpitudes, nous avions dévié sans qu’elles ne servent réellement la plupart de cas nos populations de la Province. Aussi, nos encouragements à notre Gouverneur de Province et à l’Assemblée Provinciale du Sankuru pour leur profession de foi dans l’engagement de changement de mentalités afin que l’action politique serve les intérêts de la population sans discrimination aucune. Nos députés provinciaux doivent savoir relever le défi de la paix, de leur unité et de l’effort pour le développement du Sankuru. Par ailleurs, nous saluons la présence dans cette Salle d’une forte délégation de la Direction de la Ligue National des Anamongo conduite par son Président Monsieur Barthelemy OKITO secondé par le Vice-président Coordonateur le Général ONDEKANE. Les Présidents des autres six Communautés de base : Anamongo Equateur, Anamongo Tshopo, Anamongo sud-Kivu, Anamongo Bandundu, Anamongo Kasai et Anamongo Maniema ont tenu à rehausser de leur présence et en signe de solidarité ces retrouvailles de famille ; nous leur disons également merci. A tous nos compatriotes du Sankuru, nous demandons à privilégier le dialogue, la conciliation et la solidarité entre nous. La Communauté des Ankutshu-Anamongo encourage toutes les initiatives qui peuvent être entreprises pour promouvoir la paix de cœur et d’esprit ainsi que le développement de notre espace vital. Pour ce faire, la tenue d’une Table ronde ou du Forum économique pour le Sankuru est d’une nécessité évidente mais bien au delà des échanges, il nous importe de contribuer réellement au développement de chez nous par des actions concrètes. Le Sankuru a besoin des apports de tous ses fils et de toutes ses filles afin d’inciter d’autres compatriotes congolais ainsi que d’autres investisseurs à travers le Monde de prendre part au développement de notre espace vital.
Que Dieu Protège la République Démocratique du Congo et bénisse ses Dirigeants ;
Je vous remercie.

 

Pin It

Statistiques

26265504
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
1471
30254
76794
26029955
670966
703090
26265504

Your IP: 44.210.77.106
2022-11-30 00:58

Les plus lus

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg