Flash

BAN2

 

 La poésie est l’art d’évoquer et de suggérer les sensations, les impressions, les émotions les plus vives par l’union intense des sons, des rythmes, des harmonies, en particulier par les vers. Pour Victor Hugo la poésie est entrevue comme un moyen privilégié pour partager aussi bien sa pensée que sa vision des choses. Pour Baudelaire, la poésie est un moyen d’expression du moi, de l’intériorité et de l’intime. Jeune passionnée de la poésie, la Congolaise Florence Meta présente un cocktail poétique à travers le livre « Flots de douceur » qui berce l’âme. Citant Voltaire, elle écrit que « La beauté plaît aux yeux, la douceur charme l’âme ».

Dans la quatrième de couverture, il est écrit, noir sur blanc : « … chacun de ces poèmes raconte un complément de l’histoire qui se tient et retient l’attention. La vie est ici sublimée et ses détours sont aussi relevés. L’amour dans toutes ses facettes se raconte et ses conte au gré des vers enivrants. La rime a sa place, et les belles terminaisons s’entassent avec classe ! Comme si après une chaude journée, l’auteure nous offrait une fraiche glace ».

Le préfacier de ce recueil de poèmes, le poète Eugène Kandolo dit que plus il appréciait avec peur les vagues et les flots de ses mots, il s’est retrouvé noyé, mouillé et c’est là qu’il a découvert que la douceur n’était pas que vœu de la poétesse, mais une réalité qui porte et emporte dans l’odyssée d’une lecture non ennuyante, mais passionnante. C’est donc,  un chef-d’œuvre littéraire.

Effectivement, comme il est dit, chacun de ces quatre-vingt poèmes raconte un complément de l’histoire qui se tient et retient l’attention. Outre la préface, l’ouvrage est scindé en 5 chapitres qui sont : Charmes qui désarment ; Lanternes de l’amour ; A la vie, à l’existence ; Les couleurs d’une amazone ; Hommage à ma mère. Dans le premier chapitre, il y a des chefs-d’œuvre tels que « Mon univers », « Mille baisers », « Plus qu’infini » et « Triomphateur » dont voici un extrait : « L’amour est une guerre de taille. Le cœur, un champ de bataille. Les tares sont des flèches sur le chemin. Face auxquelles luttent les humains. Pour traverser l’océan du temps rebelle Qui toujours tente de couper la bretelle De la flamme reliant des âmes A coup de l’ouragan jaloux qui blâme… ».

Dans le second chapitre, il y a des poèmes comme « Première conjugaison », « Les genres d’amour », « Un beau pays », etc. Et dans le tout dernier, Hommages à ma mère, l’on peut lire « Génitrice », « Maman », « Lucie », « Elle ».

A la fin du livre, les mots de l’auteure sont tout aussi touchants. Poétesse et CEO de la structure Cérépoésique  Events, Florence Meta écrit par sa plume : « Ce livre est un océan dans lequel tout le monde peut pêcher des mots doux. Ces mots qui peuvent irradier ces êtres qui nous font palpiter. Tout comme une lotion sert à hydrater la peau, la douceur sert à hydrater le cœur. Flots de douceur prône, exalte la douceur qui est une source d’apaisement, de bonheur. Une vision d’un monde où les humains s’amadouent à la place de se maltraiter. J’ai écrit ces différents poèmes pour contribuer au bercement des cœurs, des cœurs déchirés… ».  

Ce livre peut donc transformer ce monde troublé, agité, en terre de paix. Il mérite d’être lu et relu.

James Mpunga Yende

Pin It

Statistiques

26208559
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
6968
12881
19849
26029955
614021
703090
26208559

Your IP: 54.36.148.67
2022-11-28 07:54

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg