Flash

BAN2

 

La journée de vendredi 15 juillet 2022 aura été marquée à Matadi par la convocation de cette énième réunion de crise au cabinet du gouverneur de province  à la  suite des accidents mortels ayant  causé la mort à une trentaine des  personnes, seulement en l'espace de quelques heures sur la Nationale numéro 1 Kinshasa-Matadi, du 12 au  13 juillet 2022. A l'issue de cette rencontre présidée par le Docteur Guy Bandu Ndungidi et qui a regroupé autour d'une même table,  les membres du conseil provincial de sécurité, d'importantes recommandations ont été faites,  juste après l'audition du rapport de la commission interministérielle mise en place.

D'après le porte-parole du gouvernement provincial, Mme Anne-Marie Tsasa, il y a d'abord cette prise en charge des blessés, des obsèques, de l'enterrement et de l'assistance aux familles éprouvées.

Ensuite, la délocalisation de l'accès de la carrière de sable Ngongo; la pose des dalles sur le pont Ngongo pour le passage des piétons ; la pose des signalisations verticales et horizontales le long de la route nationale numéro 1 ; la construction des dos d'ânes sur les tronçons à haut risque; la construction d'aires de stationnement ;

Mais aussi l'installation de l'éclairage public dans les villes, les agglomérations, les cités ainsi que les villages traversés par la route nationale numéro 1 ; le renforcement de l'autorité de l'Etat en dotant la Police des engins de contrôle ; la mise en place d'un service médical et technique d'urgence qui assurera un secours d'urgence aux victimes des accidents de circulation sur la nationale numéro 1 ; la mise en œuvre stricte des recommandations contenues dans le procès-verbal de la réunion d'évaluation de janvier 2019 par le groupement d'intérêt économique Sopeco-Grec 7 sur la route nationale numéro 1 conformément au contrat de concession numéro 3/2015; et la mise en place d'une commission chargée de réfléchir sur les mesures complémentaires liées à la sécurité routière.

Au-delà de ces recommandations pertinentes, a poursuivi le porte-parole du gouvernement provincial du Kongo Central, les mesures urgentes ci-dessous ont été prises :

  1. L'évacuation immédiate des conteneurs abandonnés, des épaves, des véhicules en panne et en mauvais état de stationnement sur la nationale numéro 1, de Kasangulu à Muanda vers la fourrière ;
  2. La réparation de la partie garde-corps du pont Ngongo endommagée;
  3. La délocalisation de l'accès vers la carrière de sable Ngongo;
  4. L'interdiction formelle de l'utilisation de lumière laide et des projecteurs sur tous les véhicules circulant sur l'ensemble du territoire provincial.

La ministre provinciale de Justice, Droits humains et Porte-parole du gouvernement a conclu en disant que ces mesures urgentes entrent en application dans un délai de 7 jours, à dater du 15 juillet dernier.

Charles Nguvulu

Pin It

Statistiques

23903978
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
14485
21572
125143
23630895
394380
641978
23903978

Your IP: 18.207.157.152
2022-08-19 11:48

Les plus lus

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg