500. 000€ est le montant alloué par le Fonds d’Urgence Humanitaire Français pour permettre le renforcement d’accès au site de l’Institut National de Recherche Biomédicale de Kinshasa, « INRB » avec la mise en place d’un système de vidéosurveillance et d’un accès sécurisé par badge. Cet engagement de la France vise également l’amélioration des capacités de diagnostic de l’INRB pour faire face à la pandémie de Covid19, à travers l’acquisition de kits d’extraction et de réactif pour le transport ainsi qu’une contribution aux frais de fonctionnement du laboratoire.