Flash

BAN2

 

Colors: Purple Color

Dans sa note circulaire destinée aux cadres de son parti politique à tous les niveaux, rédigée depuis la prison centrale de Makala d’où il consomme sa détention provisoire, Vital Kamerhe, Directeur du Cabinet du Président de la République et Président national de l’Union nationale pour le Congo (UNC), a pris une décision ferme concernant la prise de décisions au sein de sa formation politique.

*Le Président National de l’Union pour la Démocratie et le Progrès
Social (UDPS), Honorable Jean-Marc KABUND-A-KABUND, Premier
Vice-Président de l’Assemblée Nationale, a reçu en audience, le lundi
05 Mai 2020, une délégation du Regroupement Politique « Le Changement
En Marche » (L.C.M) conduite par son Coordonnateur National, Maître
John MBAYA NTITA, Président National du MRJCO.

*La classe politique congolaise, depuis les temps durs du mobutisme jusqu'à nos jours, est vue par l'opinion congolaise comme un modèle bien médiocre, méprisable et lamentable, léguant à la postérité un spectacle désinvolte, joué par un groupe de profiteurs qui cherchent à gagner quelques espèces sonnantes et trébuchantes.

A l’issue de leur dernière Assemblée générale, les Evêques Catholiques avaient exprimé leurs inquiétudes au sujet des allégations d’enrichissement illicite des animateurs du nouveau régime et la persistance de la corruption, l'Accord occulte FCC-CACH’’. Cette prise de position des princes de l’église catholique a quelque peu troublé les Forces Politiques Alliées de l'UDPS (FPAU).

‘‘En tant que député, membre de la coalition FCC-CACH, j’appelle à une réunion de clarification de l’état de l’accord pour en évaluer le bénéfice mutuel. Nous avons espéré, du coté FCC, que la meilleure manière de gérer le pays dans une situation où le CACH a gagné l’élection présidentielle sans disposer d’une majorité parlementaire et où le FCC dispose de la majorité parlementaire tant au niveau national que provincial sans avoir gagné l’élection présidentielle, était de former une coalition.

*Quelques jours après les violences observées au siège de l’UDPS à la 11ème Rue Limete, le lieu ressemble à un camp retranché. Une escouade de policiers est visible pour en interdire l’accès aux manifestants qui tenteraient de s’opposer à la présence des cadres du parti dont ils réclament la démission, le Secrétaire général Augustin Kabuya en tête.

Statistiques

16854479
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
8245
26481
34726
16629240
566485
858402
16854479

Your IP: 34.239.179.228
2021-06-21 07:39

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg