Flash

BAN2

 

C’est dans une ambiance bon enfant que les militantes et militants du Parti des Démocrates pour la Bonne Gouvernance, PDG en sigle, ont pris part  active au lancement des activités dans la Fédération de Funa, le week-end dernier, à l’école Nzinga située dans la commune de Bumbu. Le seul et l’unique moment fort de cette activité, c’est l’allocution du Président Fédéral, José Dola, qui a sensibilisé tous les militants et membres actifs de cette formation politique chère au Ministre des Affaires Sociales, Modeste Mutinga, sur la devise, la vision, l’idéologie, le projet de société, la stratégie ainsi que le combat pour lequel le PDG existe en République Démocratique du Congo. Il a également parlé du catéchisme du parti qui repose sur la bonne gouvernance axée sur le strict respect des textes et Lois du pays. «La prospérité partagée ; la primauté de l’autorité de la loi ; le socio-libéralisme ; le développement par la justice ; l’électrification ; l’agro-industriel ; la lutte contre les détournements et ses corollaires ; la transparence’’, constituent le gros de la catéchèse vulgarisée à la Funa.

Pour le Président fédéral, José Dola, l’occasion en or pour fixer les militants sur les objectifs du PDG était lors de son allocution à l’occasion du lancement des activités du parti dans sa Fédération. Il a d’abord fait part à l’assistance des ambitions dont dispose le parti dans l’optique de conquérir le pouvoir comme tout autre parti politique, avant de lancer, ensuite, l’appel à tous et à chacun pour le déploiement des énergies qu’il faut pour y parvenir. Mais, peu avant d’en arriver là, José Dola a procédé à la présentation du parti et de son Fondateur. «Le PDG est un jeune parti politique créé par un doyen dans le monde journalistique, en la personne de Modeste Mutinga. Ce dernier a lutté depuis la deuxième République pour l’avènement de la démocratie. Plusieurs années après, il a tenu bon dans cette lutte. Il a été également Sénateur, un poste qu’il a mérité. Donc, pour  dire que nous, nous préconisons le changement des mentalités», a déclaré José Dola, qui tenait à fustiger là, le recours à la corruption, par moment, pour accéder à des postes de responsabilité tant dans la vie courante qu’en politique. «Nous sommes venus changer ces genres de comportement», a-t-il lâché une fois de plus.

Plus loin, le Président de la Fédération de la Funa a appelé tous militants du parti, et même les curieux qui ont sauté gratuitement sur l’occasion, à se procurer les cartes qui demeurent encore et toujours disponibles pour les membres actifs du parti. Pour ce qui est de la cotisation de chaque membre, José Dola a fait savoir que la petite somme à verser mensuellement est de 2000 francs congolais. Il a, enfin, exhorté les Présidents sous-fédéraux à porter haut l’image du parti dans leurs communes (ndlr : sous fédérations) respectives. A chacun de ces responsables de sous fédérations, le  n°1 du Parti des Démocrates pour la Bonne Gouvernance à la Funa a remis, à titre symbolique, un drapelet du parti avec le profil, en gros plan, de son Géniteur Modeste Mutinga.

Gloire Mfemfere

Pin It

Statistiques

19698363
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
11777
11642
101591
19512626
61156
417380
19698363

Your IP: 3.81.89.248
2021-12-05 23:43

Les plus lus

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg