Flash

BAN2

 

Humanitaire ou politique ? Moïse Katumbi a officiellement séjourné le lundi 27 septembre 2021 en ville de Goma (Nord-Kivu) pour compatir avec des sinistrés de l'éruption du Nyiragongo du 22 mai dernier. Le président du parti Ensemble pour la République est connu pour ses actions philanthropiques depuis son passage à la tête de l'ancienne province du Katanga entre 2007 et 2015. Mais, c'est en fin politicien, très ambitieux, que le dirigeant du Tout-puissant Mazembe agit.

Pour le cas échéant, c'est au lendemain d'une interview du président Tshisekedi sur la Voix de l'Amérique au sujet de la proposition de loi Tshiani sur la congolité que Moïse Katumbi sort de nouveau de sa tanière de Kashobwe où il s'est retranché depuis plusieurs mois. Faits liés ou simple coïncidence? Une interrogation qui a sa raison d'être.

Pour cette visite qui l'a conduit en territoire de Nyiragongo où sont cantonnées les victimes de l'éruption volcanique, Katumbi est revenu sur les 300 mille dollars qui avaient déjà été collectés à son initiative par les Katangais avant de lancer : «Je viens avec mon aide pour compléter. Je ne dormais pas parce que je n'étais pas encore venu ici pour les compassions », a-t-il dit. Des propos qui, s'il faut les scruter à la loupe, connotent un don intéressé de soi, même si le leader katangais a lâché qu'il n'est pas venu à Goma pour faire la politique, mais bien pour venir voir ses frères et sœurs. On n’ignore toutefois pas qu'un acteur politique ne fait rien pour rien, surtout à l'approche des scrutins électoraux.

De l'avis de certains, le président d'Ensemble pour la République profiterait déjà de la récente position tranchée du chef de l'État par rapport à la proposition de loi Tshiani qui exclut des présidentielles tout citoyen dont le père et la mère ne sont tous deux des Congolais d'origine. En prenant position contre cette proposition, Félix Tshisekedi semble ainsi rouvrir les portes à Moïse Katumbi. Il est donc probable que ce dernier capitalise l'occasion pour rebondir. D'ailleurs, au cours d'une conférence de presse tenue à Goma le même lundi, Katumbi n'est pas resté muet au sujet de démarche de Noël Tshiani : "J'ai suivi le chef de l'Etat quand il était aux USA. Je crois qu'il a tranché. Pour moi, c'était une distraction", soutient-il.

Il est à rappeler que le dernier passage de Moïse Katumbi à Goma date du 26 octobre 2019. Il s'agissait d'une visite purement politique, la première après son retour d'exil.

Jean Ngaviro

Pin It

Statistiques

19145083
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
1010
15776
59872
18982833
409727
470413
19145083

Your IP: 3.85.150.110
2021-10-28 01:23

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg