Flash

BAN2

 

Dans le cadre du contrôle parlementaire, la commission ECOFIN du Sénat a procédé  samedi 28 août dernier à l'audition de quelques membres du gouvernement, pour se rendre compte de la mise en œuvre des réformes entreprises dans les différents secteurs de la vie nationale. La commission ECOFIN de la haute chambre a, en outre, passé en revue le niveau d'application de quelques recommandations formulées par la plénière lors de la présentation des projets de lois des finances 2020-2021 en vue d'améliorer le budget de l'exercice 2022.

De ce fait, le vice-premier ministre ministre de la fonction publique, Jean-Pierre Lihau et Alexis Gisaro, ministre de l’ITPR, ont été entendus pour ce premier  jour. En rapport avec la fonction publique, les élus des élus ont été édifiés sur la modernisation et le rajeunissement de ce secteur. La bancarisation de la paie des fonctionnaires et le processus de la mise en retraite des agents publics de l’Etat. «Je voudrais saluer la démarche de la commission ECOFIN du Sénat qui est une très belle démarche parce qu'elle permet à ce que les membres du gouvernement puissent venir expliquer ce qu'ils font sur le terrain mais qu'en même temps bénéficier de l'accompagnement de ceux qui ont l'autorité législative, ceux qui sont appelés à élaborer les lois, faire les lois et à contrôler l'action du gouvernement en amont comme en aval, nous savons ensemble comment créer une synergie pouvant aider notre pays véritablement secteur par secteur», a déclaré Jean-Pierre Lihau devant la presse à l'issue de l'audition.

Le ministre de l'infrastructure travaux publics et de la  Reconstruction, Alexis Gisaro a présenté les réalisations dans son secteur, province par province. Les membres de la commission ont exprimé quelques préoccupations notamment en ce qui concerne l'utilisation des fonds générés par le Foner. Les deux membres du gouvernement auditionné ce jour devront revenir dans les 48 pour éclairer la lanterne de la commission ECOFIN, pour les questions qui n'ont pas trouvé des réponses à cette première journée. Il faut noter que les mandataires des entreprises publiques seront également soumis à cet exercice. Les deux membres du gouvernement auditionnés vont revenir à la Commission ECOFIN dans les 48 heures pour éclairer la lanterne de la commission ECOFIN autour des questions qui n'ont pas trouvé des réponses. «Plusieurs questions ont été soulevées, disons les préoccupations, le Vice-premier ministre, ministre de la fonction publique qui va revenir bien entendu 48 heures après avec les réponses qui sont attendues par les membres de la commission. Il était question de passer en revue certaines questions notamment, la maîtrise des effectifs, des reliquats, n'est-ce-pas après la paie des agents de l'Etat et bien d'autres questions comme ça soulevées », a notamment fait savoir le sénateur Bazego Tebuseli Papy, rapporteur de cette commission.

MB

Pin It

Statistiques

18551589
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
9698
15973
131567
18323016
286646
491245
18551589

Your IP: 66.249.66.73
2021-09-19 13:59

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg