Flash

BAN2

 

«Le Cardinal Fridolin Ambongo n’appartient à aucune tribu, aucune ethnie ni aucun clan, il est Cardinal pour tous les congolais », c’est en ces termes que le Secrétaire Général de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, Udps en sigle, Augustin Kabuya a commencé la matinée politique du mardi 3 août 2021, à la permanence de l’Udps. C’est sur ces mots le numéro deux de l’Udps a réagi aux propos tenus par le sénateur José Makila dans une vidéo qui circule sur les réseaux sociaux dans laquelle, ce dernier appelle les habitants de l’Equateur au soulèvement.

Une matinée de surprise car, Augustin Kabuya s’est donné le plaisir de faire voir à tous ceux qu’il a considéré comme profiteurs des faits. «Le Cardinal n'a pas de tribu, par contre, il appartient à toutes les tribus de la République Démocratique du Congo. Personne ne peut s'approprier un Cardinal, il appartient à tous les congolais », a déclaré le Général des combattants en interpellant tous ceux qui évoquent les affaires entre l’Udps et le Cardinal Fridolin Ambongo sous un angle tribal qu’ils ternissent l'image du Cardinal qui n’a ni clan, ni tribu.

Augustin Kabuya a fait savoir que s’il y a divergence entre les points de vue du Cardinal et un congolais, cela ne doit pas faire objet d’acharnement ou d’un sujet de débat pour les autres. «Je vous rappelle que 90% des membres de l'Udps sont catholiques. Ne suivez pas ces gens qui incitent toujours à la haine tribale. Bientôt là, l'Inspecteur Général des Finances va déposer son rapport et nombreux seront mis au chômage. Ne pensez pas que le Cardinal a un problème contre l'Udps, c’est juste des points de vue. Nous avons parlé certes du Cardinal mais, nulle part nous avons soulevé cela dans un angle tribal», a ajouté Augustin Kabuya.

Rappelant les violences enregistrées le dimanche 1er août dernier devant le Centre Lindonge, Augustin a soumis tout le monde à un petit exercice pour dire s’ils ont déjà constaté lorsque l’Udps mobilise pour la rue et cela n’a jamais été 16 personnes comme cela a été le week-end. « J’espère que tout le monde sait comment l’Udps descend dans la rue et ce qui s’est passé le week-end n’a été qu’un fiasco. Comme je l’ai toujours dit, il n’existe jamais de crime parfait », a-t-il renchéri tout en poursuivant avec sourire que si il était question de protester contre la Cenco, ce n’est pas le Centre Lindonge qui devrait être la cible mais plutôt, le Centre Interdiocésain où se tenait la rencontre.

Vers la fin de son adresse, celui que les combattants appellent ‘’Général’’ a déclaré qu’aucun membre de l'Udps n'a reçu mandat d'aller attaquer l'église catholique ou ses édifices en rappelant que l’église catholique a toujours été ensemble avec l’Udps, même lorsque les responsables de l'église n'étaient pas d'accord avec la candidature de Ronsard Malonda et avaient organisé des marches, l’Udps les avait accompagnés. «Les amis doivent aller chercher un autre travail. Nous, notre problème ce sont les élections et Tshisekedi ne jure que sur un deuxième mandat que vous devez lui donner », a-t-il chuté.

Steve Ilunga

Pin It

Statistiques

18551773
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
9882
15973
131751
18323016
286830
491245
18551773

Your IP: 185.191.171.44
2021-09-19 14:14

Les plus lus

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg