Flash

BAN2

 

Voilà 61 ans, jour pour jour, que la République Démocratique du Congo accédait à son indépendance. 61 ans que les congolais se battent pour l’émergence de leur patrie, après le départ du colonisateur belge. En marge de cet anniversaire, le Député provincial élu de la Commune de la Gombe, dans la Ville province de Kinshasa et Coordonnateur national de l'Association sans but lucratif ‘’Eveil de Conscience, de Réflexion et de Concertation pour le Développement, la Renaissance et la Refondation’’, E.C.R.D.R en sigle, a envoyé un message fort aux autorités du Pays et au peuple congolais.

Dans son discours tant édifiant qu'interpellateur du 29 juin, Roméo Mudisi sensibilise les congolais pour une prise de conscience collective en vue de réaliser les rêves de ceux qui avaient pour la première fois haussé leurs voix pour réclamer l'accession à la Souveraineté nationale.

Il a saisi cette opportunité pour souhaiter une excellente fête d’indépendance aux autorités du Pays, au peuple congolais, aux kinois et particulièrement à sa base de la Commune de la Gombe.

«La fête du 30 Juin est un devoir de mémoire qui nous rappelle le souvenir douloureux de la domination coloniale. Elle nous exhorte, aussi et surtout, au dépassement qui nous libère du poids du passé pour gagner la bataille du développement. Le développement est désormais le nouveau sens de l’indépendance ; parce que l’étendue de notre liberté et de notre indépendance dépend de notre réussite dans l’effort de développement. Le désir de liberté et d’indépendance, nous devons aussi le maintenir vivace dans le cœur et l’esprit de nos enfants, bâtisseurs du Congo de demain», a déclaré l’élu de la Gombe.

Il a rappelé que le souhait du premier Premier Ministre, Patrice Emery Lumumba en 1960 était de voir naître un pays réellement indépendant, débarrassé de toute influence étrangère et développé. C’est pourquoi toute la classe politique se réclame aujourd'hui de Patrice Emery Lumumba mais sans que réellement que les congolais puissent percevoir le message de ce père de l'indépendance. Car, a-t-il poursuivi,  61 ans après, il y a bien des défis encore à relever que des avancées significatives enregistrées pour faire décoller notre nation.

Parmi les défis à relever, l’honorable Roméo Mudusi parle du relèvement du niveau de vie des Populations; du partage équitable du revenu national; de la lutte contre la Corruption ;… « Ce sont là, la Ribambelle d'actions à accomplir, ensemble pour réaliser le rêve de notre Héros national», a-t-il dit.

«Mes chers frères et sœurs, en tant que citoyens, la fête de l’indépendance doit encore nous interpeller dans nos consciences et nos attitudes à l’égard des valeurs civiques qui soutiennent l’Etat et la Nation. Dans une société démocratique comme la nôtre, les droits et libertés individuels et collectifs, consacrés par la Constitution, sont partie intégrante de la citoyenneté. Il est juste et légitime qu’ils soient exercés sans entrave indue. Mais la citoyenneté n’est pas que droits et libertés. Elle est aussi devoirs et responsabilités », a-t-il poursuivi dans son message.

Il a, par la suite, invité chacun à observer rigoureusement ses responsabilités face à l'Etat pour que ce dernier fasse la même chose en retour, en vue de la Construction d'un Etat véritablement de droit  tel que souhaité par le Président de la République, garant du bon Fonctionnement des Institutions.

Steve Ilunga

Pin It

Statistiques

17710659
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
539
15601
16140
17561587
606465
816200
17710659

Your IP: 66.249.66.221
2021-07-26 00:55

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg