Flash

BAN2

 

*Le Réquisitoire du Procureur général près la Cour Constitutionnelle adressé au Bureau du Sénat  aux fins d’obtenir l’autorisation des poursuites contre le Sénateur Matata Ponyo vient d’être contredit par l’intersyndicale de la Direction Générale de la Dette Publique (DGDP).

Ce service public de l’Etat a géré le dossier des  biens Zaïrianisés,  conformément à la loi en la matière. A en croire l’Intersyndicale de la DGDP, les déclarations sur l’existence des dossiers fictifs qui n’existent même pas dans le grand livre de la dette publique risquent de constituer  une tache d’huile sur la crédibilité de l’Institution qui gère, pourtant,  la dette publique et qui est l’un des piliers devant jouer un rôle très important dans le nouveau programme du Gouvernement avec le FMI et la Banque Mondiale  notamment,  dans la non- accumulation des arriérés du service de la dette extérieure et la préservation de la viabilité de la dette extérieure de la RDC.

«Au demeurant, les anciens propriétaires des biens zaïrianisés ont bel et bien été indemnisés, les ambassades européennes à Kinshasa peuvent le témoigner. Le service de la dette extérieure a été effectué de manière régulière à travers la chaîne de paiement depuis 2006 à jour », a fait savoir l’intersyndicale de la DGDP au Procureur près la Cour Constitutionnelle l’Intersyndicale  de la DGDP qui, dans une correspondance, se dit favorable à toute  rencontre avec  le Procureur  près la Cour Constitutionnelle pour dissiper tout malentendu sur l’indamnisation des victimes des biens zaïrianisés.

LPM

Pin It

Statistiques

17711031
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
911
15601
16512
17561587
606837
816200
17711031

Your IP: 207.46.13.179
2021-07-26 01:59

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg