Flash

BAN2

 

 C’est un message fort, un message de l’unité et un message d’espoir que viennent de lancer les Députés nationaux de la RDC, lors de la plénière d’hier, mardi 11 mai 2021, soutenant la décision prise par le Chef de l’Etat,  de décréter l’état de siège dans le Nord Kivu et en Ituri.

Tenez ! Parlant au nom du Caucus de Députés nationaux du Sud-Ubangi, le Député national Gaël Bussa Obambule a apporté son soutien au Président Félix Tshisekedi, mais également aux forces armées et la police nationale de la République démocratique du Congo qui sont engagés au front pour cette noble cause nationale. L’occasion faisant le larron, l’élu de Budjala a attiré l’attention du Gouvernement central sur le déploiement massif de la population de la République Centrafricaine dans la Province du Sud-Ubangi.

La plénière d’hier mardi avait pour ordre du jour l’examen et le vote de la proposition de loi modifiant et complétant l’ordonnance-loi n°89-011 du 7 août 1989 portant création de la taxe de promotion de l’industrie, une initiative du Député national Boris Mbuku Laka. Cette séance devait examiner et voter 6 procès-verbaux des séances antérieures. Le Président Christophe Mboso N’Kodia a, dans sa communication, demandé aux Députés de prononcer des déclarations par caucus provinciaux pour soutenir l’état de siège proclamé par le Président Félix Tshisekedi. Au total, 26 déclarations des caucus provinciaux des élus nationaux ont été lues du haut du perchoir.

Pour le caucus de Députés du Sud-Ubangi, ces élus nationaux ont fait confiance à l’ingéniosité de l’ancien Rapporteur du Bureau d’âge de l’Assemblée nationale, en l’occurrence Gaël Bussa Obambule. «Nous, Députés nationaux du Sud Ubangi, tout en respectant les traités et accords internationaux conformément à l'article 215 de la Constitution et les principes universels des droits de l'homme qui incluent le droit de la vie et impliquent que nul ne sera tenu en esclavage, ni soumis à la torture, apportons notre soutien indéfectible à la décision prise par le Président de la République, Chef de l'Etat, Félix Antoine Tshisekedi, décision proclamant l'Etat de siège dans le Nord Kivu et en l’Ituri», a déclaré l’élu de Budjala. Ce, avant de renchérir : ‘’Nous Soutenons également nos forces armées et la police de la République démocratique du Congo qui sont engagés au front pour cette noble cause. Profitant de l'occasion, nous attirons l'attention du Gouvernement central sur le déploiement massif de la population Centrafricaine vers la Province du Sud-Ubangi, afin de mieux encadrer les réfugiés et ainsi mettre à l'abri nos chers mères, pères et enfants du Sud-Ubangi, invitons le gouvernement à prendre les mesures qui s'imposent pour éviter tout dérapage pouvant causer l'insécurité dans la province’’.

Le message prononcé par Gaël Bussa a attiré l’attention de la représentation nationale, qui a répondu favorablement à travers des applaudissements de toute l’assemblée plénière.

Il sied de noter que la décision du Président de la République a été saluée par tous. Les députés du Haut-Katanga ont, par exemple, dit qu’ils soutiennent fermement cette décision salutaire qui va amener la paix et la sécurité dans les provinces de l’Est du pays pour concocter ainsi la cohésion nationale. Les élus du Haut-Katanga soutiennent l’engagement, les efforts des forces armées et insistent sur le paiement des primes aux vaillants combattants qui sont au front. Les élus du Nord Kivu se sont, pour leur part, félicité de la décision prise par le président de la République, en tant que commandant suprême des forces armées et la police nationale congolaise, de confier la responsabilité militaire aux gouverneurs de province et aux officiers de haut rang de la PNC.

Merdi Bosengele

 

Pin It

Statistiques

18650762
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
6006
16417
108871
18420022
385819
491245
18650762

Your IP: 54.36.148.209
2021-09-25 08:54

Les plus lus

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg