Flash

BAN2

 

Il avait choisi de laisser la justice, la justice seule, faire son travail. Non par ce qu’il souffrait de l’incontinence verbale, dans le dossier qui oppose le Fonds de Promotion de l’Industrie et Finance Press Group (FPG). Voilà qu’il a choisi de rompre le silence dit responsable en vue d’éclairer la lanterne de ses compatriotes scotchés aux réseaux sociaux, du reste alimentés par des maîtres-chanteurs.

Lui, c’est Tryphon  Kin-kiey Mulumba qui est sorti de sa réserve, pour poser une série de questions qui, au fait, donne de la lumière dans ce feuilleton. Pour lui, en effet, l’affaire FPI-FPG est une affaire FPI-TMB. ‘‘Le FPI, Fonds de promotion de l'industrie, déclare avoir transféré 460.000,00 $US à la TMB auprès de laquelle le Professeur Tryphon Kin-kiey Mulumba, fondateur de Finance Press Group que je suis, avait reçu un crédit de 230.000,00 € (240.000,00 $US). On peut supposer que la TMB, la Trust Merchant Bank, s'est saisie opportunément de ces fonds pour se rembourser le crédit de 240.000,00 $US’’, soutient Kin-kiey Mulumba. Et, à lui de s’interroger : ‘‘Qui a demandé au FPI de transférer ces fonds publics à la TMB, banque inconnue du FPG quand la banque référencée de FPG est la Rawbank ?’’ …‘‘Pourquoi le certificat d'enregistrement de la résidence du Professeur Tryphon Kin-kiey Mulumba reste détenu à la TMB alors que la dette serait apurée ?’’. Que des zones d’ombres que seule la justice pourra apporter des lumières. Comme pour dire qu’en analysant la série de questions, les internautes et adulateurs des réseaux sociaux vont suivre les regards du Fondateur de FPG. Voici la série de 10 questions du Prof. Kin-kiey. 

COMMUNIQUE DE PRESSE

N'ayant aucune fois souffert d'incontinence verbale, je n'ai jamais communiqué sur le dossier FPI-FPG ayant opté de laisser à la justice que j'ai saisie de faire librement et en toute indépendance son travail.

Aujourd'hui cependant, je romps avec ce silence responsable en vue d'éclairer la lanterne de ceux de mes compatriotes qui suivent une série des réseaux sociaux alimentés par des maîtres-chanteurs.

L'affaire FPI-FPG est une affaire FPI-TMB.

Le FPI, Fonds de promotion de l'industrie, déclare avoir transféré 460.000,00 $US à la TMB auprès de laquelle le Professeur Tryphon Kin-kiey Mulumba, fondateur de Finance Press Group que je suis, avait reçu un crédit de 230.000,00 € (240.000,00 $US).

On peut supposer que la TMB, la Trust Merchant Bank, s'est saisie opportunément de ces fonds pour se rembourser le crédit de 240.000, 00 $US.

Question nr 1.

Qui a demandé au FPI de transférer ces fonds publics à la TMB, banque inconnue du FPG quand la banque référencée de FPG est la Rawbank ?

Question nr 2.

Sur quel compte ces fonds publics du FPI ont été versés à la TMB ?

Question nr 3.

Qui a actionné ce compte et sur ordre de qui ?

Question nr 4.

Qu'a fait la TMB de la différence soit 220.000,00 $US et pourquoi le certificat d'enregistrement de la résidence du Professeur Tryphon Kin-kiey Mulumba reste détenu à la TMB alors que la dette serait apurée ?

Question nr 5.

En quoi le Professeur Tryphon Kin-kiey Mulumba et Finance Press Group sont mêlés dans une affaire de détournement des fonds publics, d'escroquerie et tentative d'extorsion d'argent ?

Question nr 6.

Comment le FPI dont la mission est d’appuyer l’industrie congolaise s’est-il permis de dévier de  cette mission pour aller rembourser des dettes des tiers en allant appuyer le secteur bancaire commercial ?

Question nr 7.

Alors que les affaires sont pendantes devant les cours et tribunaux, et qu'aucun juge n'a à ce jour rendu une décision définitive et irrévocable, que pourrait expliquer l'usage par le FPI des réseaux sociaux ?

Question nr 8.

Le contexte politique actuel ainsi que les questions judiciaires qui touchent les intouchables de jadis de ce pays que le FPG par le biais de ses médias exploitent en toute liberté et en toute indépendance peuvent-ils conduire ces personnes à perdre le sens de la maîtrise et à commettre des actes illégaux ?

Question nr 9.

Dès lors que le FPI a choisi de voler au secours de ses amis banquiers en faillite, en quoi le FPG et son promoteur sont-ils redevables au FPI ?

Point 10 final :

C'est à la justice et à la justice seule aussi bien au civil qu'au pénal désormais saisie, de faire librement et en toute indépendance son travail qui consiste à décourager des comportements criminels.

Kinshasa, 10 mai 2021.

Prof. Tryphon Kin-kiey Mulumba

Pin It

Statistiques

16945932
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
22319
26507
126179
16629240
657938
858402
16945932

Your IP: 40.77.167.38
2021-06-24 21:12

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg