Flash

BAN2

 

« Pour la première fois, depuis 1960, le peuple congolais a eu à voter un Président de la République et ce président, c’est Martin Fayulu Madidi ». Cette déclaration a été faite par Devos Kitoko, Secrétaire Général du parti politique Engagement Citoyen pour le Développement (Ecidé), le samedi 3 avril 2021, lors d’une matinée politique organisée dans le souci de la sensibilisation de leurs militants.

Mobilisés pour suivre le message de leur parti, plusieurs militants et partisans du parti cher à Martin Fayulu étaient venus de tous les coins de la ville de Kinshasa pour se retrouver devant le siège national de l’Ecidé, situé sur le boulevard triomphal. « Nous avons connu le projet cent jours, qui nous a montrés des voleurs. Toutes les personnes arrêtées dans le cadre de ce dossier ont été relâchées. Est-ce que vous le savez ? Comme ils vous ont vu dormir, ils nous ont fait sortir un autre projet des voleurs intitulé "Tshilejelu". Chers amis, sachez que, le développement du pays, les travaux de construction du pays sont l'apanage du gouvernement de la République et non de la Présidence. Si vous voyez quelqu'un neutraliser le gouvernement, le parlement, il est resté seul, il lance des projets qui ne sont pas de ses compétences, cette personne-là construit ou elle vole ? Elle vole. C'est pourquoi, il faut ouvrir les yeux, ne soyez pas distraits », a dénoncé Devos Kitoko, en soulignant que le projet ‘’Tshilejelu’’ est un autre moyen pour détourner l’argent de l’Etat.

Parlant des prochaines échéances électorales, Devos Kitoko a insisté sur la nécessité de passer d’abord par les réformes à la Ceni car, selon lui, c’est la Ceni qui est à la base de toutes les crises des institutions. « Ce qu’il faut, c’est passer d’abord par les réformes en prenant la proposition de loi faite par le Président Martin Fayulu. Cette proposition ne doit pas être déposée à l’Assemblée Nationale, elle doit être traitée dans un cadre qui mettra au tour d’une même table trois parties, à savoir: Lamuka,  FCC et Union Sacrée », a-t-il indiqué, en soutenant que cette Assemblée Nationale est corrompue et ne fera pas passer une telle proposition.

Selon Devos Kitoko, le Bureau de la Ceni ne doit pas avoir des politiciens, il doit être composé des confessions religieuses, de la société civile ainsi que des mouvements citoyens. Le secrétariat exécutif doit être scindé en trois directions, à savoir, la direction chargée des opérations, direction technique et logistique et enfin, Il faut séparer cette structure. Les trois directions seront indépendantes et feront le rapport à la plénière. Les huit confessions religieuses doivent envoyer un membre chacune, La société civile doit envoyer aussi des représentants, Les membres de la société civile seront des adjoints.

D’ores et déjà, Devos Kitoko a rappelé la position du leader de son parti sur la constitution de la nouvelle équipe de la CENI. Pour l’Ecidé, la conduite de la centrale électorale ne doit plus être l’apanage des acteurs politiques. « Les politiciens doivent battre campagne et laisser la CENI être dirigée par les personnalités indépendantes », a-t-il avancé.

C’est vers la fin de son adresse que Devos Kitoko a annoncé une tournée dans toutes les fédérations de la ville de Kinshasa. Profitant de cette occasion, le SG de l’ECIDé a aussi annoncé l’ouverture de la vente des cartes pour le parti. Dès ce 15 avril, les portes des bureaux seront ouvertes pour recevoir tous ceux qui auront besoin d’acheter leurs cartes de membres. Les cartes seront venues selon les catégories des membres, les membres actifs auront une carte à 1$ (2.000FC), les cadres à 10$  (20.000 FC) et membres d’honneur à 50$  (100.000 FC).

Steve Ilunga

Pin It

Statistiques

17742805
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
10283
10611
48286
17561587
638611
816200
17742805

Your IP: 35.175.191.36
2021-07-28 23:34

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg