Dernières publications

Flash

Une forte délégation de l’UNC composée d’à peu près dix huit membres a été finalement reçue par le Chef de l’Etat dans le cadre des consultations destinées à recadrer l’action du gouvernement, pour arriver à résoudre tant soi peu les problèmes liés au vécu quotidien de la population. La délégation a eu un entretien d’à peu près une heure avec le Chef de l’Etat.


Devant la presse, Aimé Boji, chef de la délégation de l’UNC, s’est montré réservé sur le mémo présenté au Chef de l’Etat dont la primeur lui a été réservée.
Il s’est borné à constater ceci : « nous sommes un grand parti et allié de l’UDPS ; nous sommes du CACH. Il est tout à fait normal que quand le Chef de l’Etat prend une initiative salutaire pour notre population, que nous venions répondre à son invitation».
Pour mémoire, l’UNC est allié de l’UDPS dans la plateforme CACH et jusqu’à présent, malgré les turbulences consécutives aux ennuis judiciaires de son Président Vital Kamerhe dans lesquels le Président de la République n’a pas voulu interférer, l’UNC a continué à le soutenir sans faille. Il s’agissait ici pour ce parti de se rassurer et d’être certain que la place de choix qu’il occupait dans la plateforme CACH ne serait pas perdu dans la mouture de ce que serait l’après consultation. L’UNC voudrait, en termes claires, savoir s’il n’allait pas être sacrifié sur l’autel de nouvelles alliances à nouer, si alliances il y a. Apparemment, ils ont été rassurés.

L’UNC attend maintenant comme tous les Congolais l’issue des consultations et le discours d’orientation promis par le Président de la République pour apporter ses conclusions au pays qui est en suspens depuis lors. Rien n’est ressorti de ces entretiens sur les intentions du Président en ce qui concerne le futur de la coalition FCC-CACH qui concerne aussi l’UNC, ni d’un éventuel élargissement de la majorité parlementaire avec des dissidents du FCC mécontents du traitement leur réservé dans cette plateforme. Le chef de la délégation de l’UNC n’a pas voulu aussi parler des démêlées judiciaires de son Président Vital Kamerhe, ni du rôle que pourrait jouer le Président de la République pour son élargissement. Il s’est borné à signaler que les discussions ont été constructives.

En marge des consultations, le Président de la République a continué sa journée en allant visiter l’avenue Elengesa en pleine réfection sur initiative du Gouverneur de la Ville, M. Gentiny Ngobila. C’est une manière pour le Président de la République d’encourager le travail impeccable que fait le Gouverneur de la Ville sur cette avenue qui sera réfectionnée sur 2.5 kms et construite sur 3.5 kms. Lorsqu’elle sera opérationnelle vers mars 2021, la circulation pourra être fluide dans la partie Nord et Sud de la ville.

Laurent Bukasa

 

Pin It

Statistiques

11677235
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
9786
28647
92066
11402880
38433
845218
11677235

Your IP: 54.36.149.89
2020-12-02 08:53

Les plus lus

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg