Flash

Le Mouvement de Solidarité pour le Changement, MSC, a communié avec la population de Lukunga ce samedi 3 octobre 2020. C’était dans un meeting dit de vérité au stade vélodrome de Kintambo. De milliers de militants du parti cher à Laurent Batumona ont répondu massivement à ce rassemblement mémorable pour les kinois.

Des présidents des partis amis et autres associations y ont été invités. Tryphon Kin-kiey Mulumba, Gecoco Mulumba, pour ne citer que ceux-là étaient de la partie. Invité d’honneur, le Parrain des FPAU, le Patriarche Kitenge Yesu, était porteur d’un message de réconfort à la base du MSC/interfédéral de Lukunga que dirige Didier Mpambia et, à travers elle, toute la nation congolaise. Kitenge Yesu a, à cette occasion, encouragé le MSC dans sa lutte pour la démocratie et l’Etat de droit. Il a saisi cette opportunité pour faire l’état des lieux de la coalition au pouvoir qui, d’après lui, va mal. Il a dénoncé la tendance dominante du FCC. Cette position, fait-il savoir, ne peut plus faire avancer cette relation qui doit être de strict respect, d’égal à égal, dans le strict respect des droits de chacun. S’adressant particulièrement au peuple congolais par l’entremise du MSC, le Patriarche Kitenge s’est visiblement déchaîné au Stade vélodrome, meeting de vérité oblige. 28 vérités, au total, ont été déclinées par l’Envoyé Spécial du Chef de l’Etat, cela sous les acclamations frénétiques d’une foule électrisée par des propos du sage. Parmi elles, Kitenge Yesu a déclaré que : ‘’l’actuel Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, est l’unique Chef de l’Etat de la République démocratique du Congo ; Chef Suprême de l’Armée et de la Police nationales congolaises ainsi que de la Magistrature’’. Il a responsabilité sur l’armée, la police, les provinces, les bourgmestres, les chefs des quartiers et nous le peuple. Et que la majorité populaire n’échoue jamais. Elle gagne toujours’’. Ce, avant de faire une projection dans le futur : ‘’Vous les jeunes, papas et mamans, préparons les élections de 2023 maintenant. ‘’Fatshi terminera ses deux mandats. Nous avons le devoir d’offrir toutes nos énergies et appuis à Fatshi béton. Ceux qui cherchent à ce qu’il échoue, nous devons nous lever pour les bloquer’’.

Relation FCC-CACH
Kitenge Yesu a informé le public que le mariage FCC – CACH ne marche pas et en profite pour dialoguer avec l’assistance : ‘‘Vous le peuple, que pensez-vous de ce mariage ? Réponse : Divorce. Vous réclamez la séparation ! Oui. ‘’Je fais mienne la phrase de Charles De Gaule : Je vous ai compris’’. Il débobine, afin, son calepin et énumère : la guerre dans l’Est de la RDC, insécurité à Lubumbashi, Kuluna à Kinshasa, la faim que peut-faire Fatshi ? Il poursuit, panier de la ménagère, gratuité de l’enseignement, routes, sauts-de-mouton, Snel, Régideso, la justice, Etat de droit…, soyez rassuré que le Président de la République y travaille avec tout le souci du monde pour vous donner satisfaction. Soyez patient, dit-il.
Avant d’affirmer : ‘’Nous avons le pouvoir, nous ne sommes pas dans l’anti chambre, ceux qui n’ont pas le pouvoir sont sous les flamboyants du Palais de la nation, sous le soleil où les abeilles du MSC les traquent’’.

Le chapelet de 4 vérités
Félix Tshisekedi est le choix du Seul Dieu Tout-Puissant et vous l’aviez voté.
Il n’y a pas deux présidents en RDC. Fatshi a l’Imperium ; il tient deux stylos, le bleu et le rouge ; il a le souci du peuple congolais ; il est combattu pour sa politique de lutte contre la corruption, l’impunité qu’il compte mener jusqu’au bout ; il fait peur et il n’a pas peur. Tous ce que vous suivez dans les médias et les réseaux sociaux sont des makelele ya wenze (traduisez chantages). Fatshi fera deux mandats, il ira jusqu’au sacrifice suprême pour l’unité nationale et le maintien de l’intégrité du territoire national ; il combattra le vol, le détournement de dénier public ; le social est son cheval de travail pour mettre fin à la faim d’abord. La relation CACH- FCC ne sera jamais une relation de cheval et cavalier.
L’envoyé spécial du Chef de l’Etat a demandé à la population d’être la dent du léopard et la pointe d’ivoire pour soutenir Fatshi avec force.
Il a enfoncé le clou en soulignant que Fatshi ne changera pas sa détermination de combattre les antivaleurs, la guerre dans l’Est de la République, même au prix du sacrifice suprême.

Dans un discours plein d’image et réalité, Kitenge Yesu a appelé la population à être la force du Président de la République. ‘’Nous avons compris qu’il y a trop de ‘’makelele ya wenze’’ qui veut dire chantage avec des propositions de lois comme celles de Minaku et Sakata et subterfuges. ‘’Cela ne peut pas se réaliser dans ce pays’’. Trop exigeant, les militants du MSC, dans leur solidarité légendaire, ont voulu savoir la vérité sur la situation de Minembwe qu’ils ont réclamé d’y mettre fin. Les membres du MSC ont, sur le plan social, scandé sur la baisse du taux dollars. Le Patriarche Kitenge Yesu a rassuré que le Président en est conscient et il y travaille sérieusement.
En gros, le meeting de vérité était pour réconforter le peuple surtout celui du MSC pour que ses militants et militantes soient forts et déterminés à accompagner le Président de la République.

MSC a son candidat Président de la CENI
Le MSC a saisi cette occasion pour présenter quelques résolutions du conclave de la ferme Kiyimbi qui a réuni le Grand Bandundu, le Grand Kasaï, le Grand Equateur et le Kongo central. L’une des plus fortes résolutions est la désignation de Laurent Batumona comme le dauphin de Félix Tshisekedi en 2028. A ce meeting, le MSC s’est prononcé sur les préalables à remplir avant la tenue des élections de 2023. Il s’agit de l‘organisation du recensement de la population d’abord. Les élections, selon le MCS, doivent commencer au niveau de secteurs, communes, maires, villes puis la présidentielle, avant de terminer avec la députation et sénatorial. C’est dans cette perspective que le MSC a annoncé l’inauguration incessante d’une centrale électorale. Le Parti de Laurent Batumona a un candidat au Poste de Président de la CENI qui remplit, selon ce Parti, tous les critères exigés par la loi. Le MSC a fixé rendez-vous à ses militants le samedi prochain lors de la matinée politique pour éclairer les militants sur cette question. C’est qui est important dans cette annonce, c’est le préalable que le MSC pose pour les les élections de 2023 : ‘’Nous pensons que le recensement est le curseur important pour des élections crédibles’’. Les raisons : ‘’Nous ne pouvons pas aller aux élections avec des mathématiques à géométrie variable. ‘’En RDC la carte d’électeur a été livrée même aux étrangers au même titre que les Congolais. Le recensement peut-être un instrument qui peut donner des résultats fiables des élections’’.

Les FPAU rendent hommage à Etienne Tshisekedi
Evidemment, le Patriarche Kitenge Yesu n’a pas été la seule star à prendre la parole à ce gigantesque meeting de vérité. Pour sa première, le Coordonnateur intérimaire des Forces Politiques et Sociales Alliées à l’UDPS, a retracé le parcours des FPAU qui remonte du temps glorieux de Feu Dr. Etienne Tshisekedi wa Mulumba d’heureuse mémoire. ‘’Nombreux ont abandonné la lutte après Genval pour s’agglutiner à la mangeoire du pouvoir de la Kabilie’’. Nous, les rescapés de cette machine de débauchage que les biblistes appellent le reste faible, nous avons gardé l’étendard de lutte pour le rétablissement d’un Etat de droit prôné par Etienne Tshisekedi, de le poursuivre sous l’impulsion de Félix Antoine Tshisekedi jusqu’à son élection à la Magistrature suprême. L’occasion était belle pour l’Honorable Elisée Bokomwana de saluer les présidents des Partis politiques et Associations.
Pour boucler la boucle, l’Honorable Laurent Batumona a remercié tous les invités et spécialement le Président de P.A, Prof. Kin-kiey Mulumba, Gérard Mulumba dit Gecoco qui a rappelé leur histoire commune d’enfance de pêche et partager le ‘’bidiabilala’’ (fufu dormant). Compatissant à la vie dure que les populations de l’Est traversent, Gecoco demande à l’Etat d’armer les jeunes pour aller faire face à ces rebelles instrumentalisés par les pays voisins.
Tout compte fait, le Parti de Laurent Batumona a démontré qu’il est une force politique qu’il faut compter avec en RDC.

La Pros.

Pin It

Statistiques

10490484
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
11937
27361
65110
10237135
530599
852369
10490484

Your IP: 35.172.236.135
2020-10-20 10:52

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg