Prévue ce vendredi 28 août 2020, la marche pacifique pour exiger la libération de Vital Kamerhe appelée par l’UNC, a été reportée à une date ultérieure.

«Nous vous prions de demeurer en union de prière pour le rétablissement de notre Président national», lit-on dans le communiqué signé par Aimé Boji, Secrétaire général a.i du parti politique de l’actuel Directeur de Cabinet de Félix Tshisekedi. Et donc, pour des raisons de santé de leur leader, la hiérarchie de l’UNC a préféré reporter la marche afin d’apporter le soutien à son président national. Cette marche pacifique, qui devrait être organisée en vue d’exiger la libération de Vital Kamerhe, était normalement prévue le lundi 24 août dernier, avant d’être reportée pour ce vendredi 28 août 2020.

Sine