Flash

Dans la longue séquence des marches organisées par différents mouvements, regroupements et plateformes politiques, c’est le Front Commun pour le Congo, considérée comme méga plateforme par ses animateurs, qui a clôturé d’avec le festival.

Majoritaire dans toutes les assemblées du pays, ils estiment avoir définitivement tourné la page à une soi-disante confiscation illégitime du monopole de la rue, grâce à une forte mobilisation de ses partisans. L’on pouvait apercevoir une marrée humaine au niveau du Boulevard Sendwe à partir de la station COHYDRO, située à la 1ère rue Limete, jusqu’à l’extrémité du Boulevard Triomphal. Dans la foulée, il y a lieu de signaler la présence remarquable des militantes et militants du parti politique Dynamique pour la Démocratie au Congo (DDC), mobilisés et conduits par Jean-Marie Ingele Ifoto, leur Autorité Morale, actuellement Député National de la circonscription électorale de la Funa.
Par leur participation à la marche du FCC, la DDC de Jean-Marie Ingele Ifoto soutient la stabilité des institutions de la République ainsi que la cohésion nationale.

Interrogé par la presse congolaise lors de cet évènement historique, Jean-Marie Ingele s’est permis de présenter une rétrospective classique de l’histoire politique de la RDC, en commençant par la lutte sans faille des pères de l’indépendance, en passant par la résistance populaire des congolais à bouter de la RD. Congo la dictature mobutienne, et petit à petit par l’instauration de l’Etat de droit, le maintien de la stabilité du cycle électoral qui constitue, à son avis, une réponse adéquate au sein du système classique de légitimation du pouvoir en RDC, indicateur pertinent et validé dans le couloir du fondement d’une véritable démocratie dans une République.

Parlant de la passation civilisée du pouvoir au sommet de l’Etat et l’installation progressive des institutions ainsi que de leurs animateurs, Ingele Ifoto invite les acteurs politiques congolais à la prudence, la retenue et l’abstention d’actes pouvant compromettre les enjeux de la démocratie congolaise naissante, la gestion des émotions, la promotion de la confiance mutuelle et à consolider la paix mutuelle pour l’intérêt de la Nation. Ainsi, les plateformes FCC-CACH devront demeurer unies pour relever tous les défis nationaux et subvenir quotidiennement aux besoins de la population.
Par conséquent, saluant le bon sens de chacun, l’élu de la Funa a réaffirmé sa position de favoriser un climat de paix et de dialogue dans un contexte républicain au niveau des institutions légalement établies, en vue de propulser la véracité des prochaines élections qui demeurent la seule voie de légitimité et de légalité.

De plus, chrétien catholique praticien, Ingele Ifoto croit en l’atterrissage en douceur vers l’aéroport du développement durable pour la RD. Congo.
«Ensemble, œuvrons pour bâtir notre héritage commun, la RDC», a-t-il conclu.

La Pros.

 

 

Pin It

Statistiques

11518200
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
8173
26330
115320
11202085
724616
833699
11518200

Your IP: 185.191.171.1
2020-11-26 07:38

Les plus lus

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg