Dernières publications

Flash

*Après un long séjour à l’extérieur du pays, le candidat à la présidentielle de 2018, Martin Fayulu Madidi, signera, sauf imprévu, son retour sur le sol congolais. C’est ce qu’a confirmé le week-end dernier, Devos Kitoko qui, à l’occasion, a annoncé les concertations qui interviendront dans les jours qui suivent.


«Je confirme que la date du 2 août a été retenue comme date du retour du commandant du peuple, Martin Fayulu, qui doit regagner Kinshasa », dixit le Secrétaire général de l’Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDé) qui a indiqué que ce retour coïncidera avec la date commémorative du génocide du peuple congolais, décrété par ce dernier.

Concertations en perspectives…
Autour de cette journée consacrée au retour sans doute triomphal d’un digne fils du pays, le Professeur Devos Kitoko Mulenda a également annoncé qu’à partir du lundi 20 juillet prochain, l’ECIDé entreprendra des concertations avec la Société civile, les partis politiques ainsi que les mouvements associatifs en vue de dégager les principales activités qui caractériseront cette journée du 2 août.
« A partir de lundi, nous commençons les concertations avec la société civile, les autres partis politiques et mouvements associatifs pour que nous puissions dégager les principales activités que nous allons mener ce jour de 2 août, une journée commémorative du génocide de nos frères congolais », a-t-il déclaré.

Un double événement
«Le 2 août coïncide avec la date commémorative du génocide congolais et nous allons combiner ces deux événements à Kinshasa et à travers toute la République. Nous avons souhaité que cette date soit consacrée aussi au retour de Martin Fayulu à Kinshasa où il va fouler le sol de ses ancêtres », a laissé entendre le Secrétaire général de l’ECIDé.
Pour Devos Kitoko, tous les congolais résidant la ville-province de Kinshasa devront réserver un accueil digne d’un élu du peuple à Martin Fayulu qui est actuellement résident au pays de l’Oncle Sam suite à la pandémie de la Covid-19 qui continue à sévir dans plusieurs pays du monde et qui les a même contraints à fermer leurs frontières, en l’occurrence, la République Démocratique du Congo, les USA, etc.
Et, pour le reste, le Secrétaire général du parti cher à Martin Fayulu invite tous les congolais sans exception à prendre à cœur cette journée commémorative au génocide congolais, parce que, a-t-il dit, ces personnes décédées sont aussi des congolais comme tout le monde.

«Je crois que quand on parle d’une journée commémorative des massacres ou des génocides des peuples, tous les congolais dans toutes les institutions, structures sont concernés. Personne n’est exclue, parce que les congolais qui sont morts sont des congolais, de frères de tout le monde.
Donc, nous excluons personne et nous pensons que les concertations qui seront menées dans les jours à venir vont concerner tous les congolais sans exception».
On rappelle que Martin Fayulu Madidi, président du parti Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDé) et membre du présidium de la coalition Lamuka, avait déclaré la journée du 2 août, dans son message adressé à la nation congolaise à l’occasion du 60ème anniversaire de l’indépendance de la RDC, mardi 30 juin dernier, comme étant la « journée du génocide du peuple congolais ».
Evrard Kiteo &Hubert Kabasele Muboyayi Kalonji
(Le Titre est de La Prospérité)*

Pin It

Statistiques

10675988
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
9899
25154
60148
10425374
716103
852369
10675988

Your IP: 100.24.125.162
2020-10-27 08:33

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg