Flash

L’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) parti cher à Etienne Tshisekedi, d’heureuse mémoire, après 37 ans de lutte pour l’instauration d’un Etat de droit en RD. Congo, a pris le pouvoir lors de la présidentielle du 30 décembre 2018. Mais, jusque-là, l’Udps ne donne pas l’air d’un parti au pouvoir.

Sur ce, la situation actuelle au sein de cette grande formation politique à l’heure de l’alternance démocratique a incité le parlement debout ELF Echangeur d’appeler le Secrétaire général, Augustin Kabuya, à une bonne organisation de l’UDPS afin que ce parti puisse non seulement aller de l’avant mais aussi à regarder en avant. Dans un mémorandum adressé, lundi 28 octobre 2019, au secrétaire général de l’UDPS, ce parlement debout a, en effet, suggéré à ce dernier de pallier au plus vite cet état des choses grâce aux onze recommandations pour taire tous les maux que traverse l’UDPS.
Lisez, sous-dessous, le mémorandum du parlement debout ELF Echangeur à l’attention du secrétaire général de l’UDPS.
Mémorandum à l’attention du Secrétaire général de l’UDS/TSHISEKEDI
Préambule :
Nous, membres effectifs de l’UDPS doublés de parlementaires debout à la place dit ‘’ELF’’ Echangeur. A l’heure de l’alternance démocratique, les circonstances présentes nous incitent à non seulement aller de l’avant, mais aussi à regarder en avant : il importe, en effet, que nous nous penchions en profondeur sur l’après présidentielle du 30 décembre 2018. A cette fin, est-ce que l’appareil du parti est sorti du congé performant, opérationnel tous azimut, ou encore poussif ? Où en est donc de l’opérationnalisation en termes de mobilisation des combattants(es) ; d’ancrage sur le territoire congolais, de cotisations statutaires ? Voilà autant de zones d’ombre qu’il y a péril à laisser telles quelles durant toute la mandature quinquennale du Chef de l’Etat Félix Tshisekedi Tshilombo. Nous vous suggérons, monsieur le Secrétaire général, de pallier-au plus vite cet état des choses grâce aux recommandations, dont voici la quintessence :
1. « Balayer » devant votre propre porte tout en plaçant l’homme qu’il faut à la place qu’il faut.
2. Dépoussiérer le secrétariat général en y insuffisant du « sang nouveau ».
3. Faire recenser la base militaire du parti à Kinshasa comme dans le reste des 25 provinces par l’acquisition obligatoire à titre onéreux des cartes biométriques pour membres effectifs.
4. Faire relancer les présidents des fédérations, sections et autres cellules que l’aide marchante de l’UDPS (divers parlements debout) semble supplanter : « la nature a horreur du vide », dixit l’opinion publique.
5. Faire procéder à l’inspection tournante des fédérations à Kinshasa, par-dessus tout aux provinces d’où le parti est apparu absent par les suffrages exprimés en décembre 2018 : les grands Bandundu et l’Equateur.
6. Le nez sur le guidon, ne vous laissez pas délivrer de la politique pure et dure « (vision globale du Chef de l’Etat) » en vue de l’enracinement des règles d’or applicables ç un parti exerçant les affaires d’Etat dans le cadre d’une coalition.
7. Le pur doublé du dur à cuire que vous apparaissez-sans aucunement être un dur (tout court) ne reculerais jamais devant l’appel insensé à la démission de la part de certaines sangsues accoutumées à pêcher en eaux troubles aux dépens de notre cher parti au fil de 37 ans d’opposition pacifique.
8. Que l’UDPS sous votre bannière se réorganise (hic) et (nunc) en vue des élections municipales, Urbaine… bien ficelées. Que plus rien ne s’improvise en la matière ! Tant il est vrai que le succès électoral se prépare longtemps avant.
9. Faire préserver-autant que faire se pourrait « Le gentlemans agrément » qui s’est conclu entre le CACH et FCC. Autrement dit, ne pas «le gentleman » dénoncer en tout ni en partie aussi que le Président de la République F. A Tshisekedi à partie liée avec « superman » du FCC que vous savez. N’en déplaise à une horde d’agitateurs qui sont portés à galvauder l’alternance réussi en RDC.
10. Montrez6vous habile à demeurer le bon élève de l’UDPS sauf à mettre au pas à coup des dispositions statuaires et règlementaires cette meute des pourfendeurs braillards prêts à tout. Cette dernière se recrute au sein de l’UDPS comme en dehors d’elle.
11. En dernière analyse, monsieur le secrétaire, aussi bien notre expertise juridique que notre trésor d’expérience politique avérée s’offrent à vous durant toutes vos fonctions. Aussi aurez-vous fait œuvre utile au parti et à la postérité qui vous sera reconnaissante à jamais.
Vive le Président de la République A.F Tshisekedi Tshilombo ! Vive le président A.I JM KABUND-A-KABUND ! L’UDPS a tant vécu qu’elle a enfin vaincu !
Pour le Parlement débout ELF ECHANGEUR
Le Président doyen Lucien ZongisaMasire
1er vice-président ME.William EsoleBoyamba
La trésorière Catherine Matadi
Conseiller MutambayiMusenga Junior
Le secrétaire rapporteur Euka EA Yoka Patrick

 

Pin It

Statistiques

9797966
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
3100
29040
161170
9434426
690450
938558
9797966

Your IP: 3.237.94.109
2020-09-25 03:00

Les plus lus

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg