Flash

IMPRESSION DES EFFIGIES DES POLITICIENS ETRANGERS SUR LES MANUELS SCOLAIRES ET LES EMBALLAGES PLASTIQUES EN RDC


«Au mois de décembre 2016, j’avais formulé mes inquiétudes concernant la campagne d’impression des visages des personnages étrangers emblématiques sur les manuels scolaires et les emballages plastiques qui sont distribués en République Démocratique du Congo"RDC" parfois « gratuitement ». Jusqu’à présent, je n’arrive pas à cerner l’insouciance de l'État congolais au regard de ce qui se passe, à ciel ouvert, sur sol. Je me demande, par exemple, pourquoi cette campagne de béatification des personnages emblématiques étrangers persiste-t-elle aux yeux de l'État censé jouer le rôle avant-gardiste dans la préservation des valeurs culturelles et historiques congolaises. Je me pose une autre question: pourquoi un détail aussi visible échappe-t-il à la vigilance des parents, alors que ceci influe sur leur manière de voir et de faire les choses et de ce fait influence directement les agissements de leurs enfants? »
Lorsque j’analyse les comportements et les habitudes du peuple congolais ces quinze dernières années, je me demande si tout le monde est conscient de la poussée psychologique que cette campagne, toujours en cours, exerce sur ce peuple et sur sa manière d’appréhender les choses qui peut aller dans un sens comme dans un autre. Est-ce que dans ce grand pays, au cœur de l’Afrique, les intellectuels comprennent-ils la déviation idéologique qu’une telle campagne peut entraîner au sein de la population? Sont-ils conscients de la ligne de démarcation que cette campagne de béatification des personnages étrangers forge entre un peuple et ses propres dirigeants : l’appétit éternel d’un peuple d’avoir des dirigeants aux beaux yeux selon le model de ceux-là qui sont repris sur les emballages et sur les manuels scolaires?
Le mardi 10 septembre 2019, un emballage en plastique m'a été donné gratuitement, après les achats que j'avais effectués. Je suis retourné avec cet emballage, qui porte l’effigie de l’ancien Président Américain, au marché. Curieux, j’ai posé la question au vendeur pourquoi est-ce que je n’avais pas payé cet emballage. A ma grande surprise, le vendeur m’a dit qu’il avait reçu gratuitement un lot contenant lesdits emballages plastiques après avoir effectué des achats auprès d’un grossiste. Sa réponse m’avait vraiment intrigué et m’avait poussé à réfléchir sur ce qui se cachait derrière cette campagne visant à promouvoir les effigies des personnages étrangers emblématiques en RDC, à les introduire dans nos écoles et dans nos maisons.
Dans un premier temps, on peut croire en un coup de marketing, mais il peut en être bien plus. Il peut s’agir d’une grave manœuvre visant à supprimer les figures emblématiques de la RDC de la mémoire collective de son peuple, une véritable guerre d’images susceptible d’avoir une influence sur les habitudes et la manière de faire des Congolais. Lentement mais sûrement, les valeurs congolaises sont en train d'être effacées pour laisser place à ce que le peuple congolais est contraint de voir et de croire.
On peut se demander si ce qui arrive au peuple Congolais est également envisageable sous d’autres cieux: aux Etats-Unis ou encore en Russie. Quelle est cette entreprise congolaise qui est capable de forcer les grilles du Ministère de l’éducation Belge et d’y imprimer les effigies du Président congolais sur les manuels scolaires des établissements d’enseignement? Il est plus qu’évident que dans des pays respectueux de leurs valeurs, les choses sont faites de telle sorte que rien ne puisse compromettre ou se substituer à l’histoire du pays ou encore à ses personnages qui constituent un héritage à sauvegarder et à défendre.
En RDC, la campagne de vulgarisation des personnages étrangers emblématiques cible principalement les écoles et les marchés publics. Mais est-il aussi possible partout où des Gouvernements considèrent la préservation et la transmission de la mémoire historique comme étant deux enjeux qui touchent directement la sûreté nationale et qui considèrent toute tentative de son effacement comme étant une réelle menace contre les valeurs fondatrices de leurs nations? Le cas en RDC est aussi atypique qu’impensable. On peut s’interroger: Comment se fait-il que les Ministères de l'éducation, de l'industrie, de l'intérieur, de la Jeunesse et de la Culture qui sont directement touchés par cette campagne ne soient pas éveillés par celle-ci alors qu’elle tend plutôt à jeter dans les oubliettes les Citoyens du passé et leurs bienfaits pour la Nation congolaise, à sacrifier les générations présentes, et à façonner l’avenir de tout un peuple en sa propre manière et rythme?
La meilleure option à prendre par l’Etat congolais, et qui est toujours attendue, est d’engager une campagne publique et permanente visant à promouvoir les idéaux et les portraits de ses dignes fils et filles en lieu et place des portraits des personnages étrangers emblématiques dont les effigies se trouvent actuellement gravées sur les emballages et les manuels scolaires distribués en RDC. Plus une stratégie appropriée de la part de l'Etat se fera attendre, les analystes ne manqueront pas d’épingler la complicité des dirigeants à ce qui, d’ici cinquante ans, pourra conduire à l’effacement total de la mémoire historique congolaise et à la disparition de ses tenants. Une autre solution envisageable est une forte résolution interministérielle pour endiguer le phénomène de béatification des personnages étrangers en RDC. Dans ce cas, les firmes derrière cette campagne seront forcées à remplacer ces effigies par celles des Congolais. Cela servira à corriger une injustice significative et à honorer la mémoire interpellatrice des Congolais emblématiques, ceux-là même qui ont consenti des sacrifices notables afin que le pays demeure dans son format actuel.
Sur une longue liste des personnages emblématiques congolais, il y a des acteurs qui ont marqué leurs époques respectives, je citerai: Joseph Kasa-Vubu, Patrice Emery Lumumba, Maréchal Mobutu, M’zée LD Kabila, Dr Étienne Tshisekedi, Béatrice Kimpa Vita, Joseph Kabila ou encore Mamadou Ndala, pour ne citer que ceux-là. Ils pourront apparaître, avec leurs citations phares, sur les manuels scolaires et sur les emballages plastiques qui sont distribués en RDC. Une commission nationale pourra se pencher sur la question de la sélection. Cette action facilitera aux Congolais une meilleure appropriation de leur histoire commune et incarnera longtemps un appel continuel aux sens et au patriotisme. Ces personnes, leurs vies et leurs parcours, seront, pour les Congolais, un élément de liaison et de concorde national que rien ne pourra surpasser. Ces Congolais seront pour leurs compatriotes des grands comme des plus petits dénominateurs communs. Pourquoi les enfants congolais doivent-ils étudier avec des manuels scolaires sur lesquels sont imprimés seulement les visages des personnages étrangers emblématiques ? Pourquoi les femmes congolaises doivent-elles toujours ramener du marché des emballages plastiques sur lesquels sont imprimées les effigies des politiciens étrangers? Combien de temps durera encore cette campagne?
M’zée LD Kabila a dit: « Ne jamais trahir le Congo » et Dr Etienne Tshisekedi a dit : « Le peuple d’abord ». Joseph Mobutu a dit: « To lingi Zaire (RDC) liboke moko, Tata bo moko, maman bo moko, ekolobo moko, ... » et Joseph Kabila a dit : «Face aux défis de la vie, à l’angoisse et aux doutes que suscite celle-ci,...rien n’est impossible à celui ou celle qui croit en Dieu, en son pays et en lui-même. » Patrice Lumumba a dit : « Sans dignité, il n' y a pas de liberté, sans justice, il n' y a pas de dignité, et sans indépendance, il n' y a pas d’hommes libres. ».
Toutes ces pensées ne méritent-elles pas d’être reprises sur les manuels scolaires et les emballages plastiques en RDC? Les Congolais doivent-ils continuer à célébrer les mérites des figures emblématiques étrangers?
Richie LONTULUNGU
Analyste sociopolitique

Pin It

Statistiques

11484163
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
26841
26867
81283
11202085
690579
833699
11484163

Your IP: 3.238.147.211
2020-11-24 23:46

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg