Dernières publications

Flash

Vendredi 23 Octobre 2020 à 20 heures, tout s’était momentanément arrêté en République Démocratique du Congo. Et pour cause ? Le Peuple Congolais n’avait d’yeux rivés que sur la télévision nationale pour suivre l’adresse du Président de la République, Chef de l’État, Son Excellence Monsieur Félix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO. Un rendez-vous que personne ne voulait manquer.
Ce rendez-vous présidentiel a bien tenu ses promesses. Il a été précédé, tout d’abord, des commentaires de tous genres. Il ne restait qu’aux amateurs d’oracles d’aller consulter leurs dieux. Ça allait être pareil pour les bookmakers d’organiser des paris fous. Oui, tout a été dit autour de ce discours annoncé avec pompe. Et, à ce propos, l’atmosphère était électrisée. Le communiqué officiel de la Présidence avait aussi fait monter une forte dose d’adrénaline.
Quand l’heure « H » sonna, le Président TSHISEKEDI TSHILOMBO apparut sur le petit écran en véritable Commandant en Chef. Bien sanglé dans un costume croisé sombre convenablement taillé à sa mesure, le Chef de l’État s’imposa dès la première seconde de sa prise de parole. Chaque gestique accompagnait admirablement et majestueusement chaque syntagme. Oh, comme c’était beau à voir ! Le Peuple Congolais était en extase, déjà acquis à sa cause.
Ensuite, que dire alors quant au fond de son discours ? En harmonie avec le Peuple. Après avoir écouté les Congolaises et les Congolais conformément à son slogan « Le Peuple d’abord », le Chef de l’État a rassuré tout le monde. Il a renouvelé son serment de ne pas trahir la mère patrie. Il a fait le point. Il a rendu compte au Peuple, à notre Peuple. En bon démocrate. Il a courageusement reconnu que la Coalition FCC-CACH était, pour Lui, une épine qui L’empêchait de marcher convenablement, mieux un goulot d’étranglement qui ne Lui permettait pas de répondre aux nombreuses attentes et profondes aspirations de notre Peuple, de réaliser son contrat social.
Avec les abonnés de l’impunité, les prédateurs patentés ennemis jurés de l’État de droit et les champions des privilèges mal acquis qui avaient pris place à ses côtés, le bateau présidentiel risquait de faire naufrage. Certainement, l’échec se pointait à l’horizon 2023. Unique solution à ses yeux ?
Couper les amarres ! Cela, le Président de la République l’a courageusement fait en véritable Commandant en Chef.
Patriote doublé de rassembleur, le Chef de l’État s’est ouvert à toutes les couches sociales et à toutes les compétences nationales en annonçant l’organisation, dès cette semaine, des consultations nationales inclusives à l’issue desquelles il prendra, en âme et conscience, des décisions importantes devant conduire le reste de son quinquennat prometteur pour le bien de notre Peuple.
Enfin, la République Démocratique du Congo a désormais un Commandant en Chef soucieux de son avenir et s’occupant réellement et effectivement de son destin. Un Chef imperturbable ! Oui, il a manqué un tel Chef aux Congolais pendant des décennies.
Maintenant, la République Démocratique du Congo n’est plus un vaste creux au cœur de l’Afrique.
Et l’ambiance après cette adresse présidentielle qui a battu tous les records de l’audimat chez-nous ?
C’était l’explosion de joie immense à travers tout le territoire national. Le Peuple Congolais a communié avec son Chef.
Il y a longtemps qu’il s’était ainsi éclaté. L’annonce de l’Union Sacrée a été bien accueillie au point que tout le monde s’est engagé à appuyer cette initiative présidentielle qui contribuera à cimenter davantage la cohésion nationale.
Personne, même parmi ses anciens partenaires fraîchement lâchés, ne sera abandonnée au bord du chemin de la reconstruction nationale.
C’est ça servir la Nation congolaise !
Le Président Félix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO s’affirme, chaque jour qui passe et sans fausse modestie, comme un véritable Chef du navire national. Volontariste, Il a besoin du soutien total, sincère et inconditionnel du Peuple Congolais.

 

‘‘L'USAID et le reste du gouvernement américain prennent cette question très au sérieux. De concert avec les Nations unies et d'autres bailleurs de fonds, nous appliquons une politique de tolérance zéro à l'égard de l'exploitation et des abus sexuels ainsi que de la traite des personnes, car un seul cas est un cas de trop’’.

C’est sur fond de fortes polémiques que se tiendra finalement le Congrès au sein du Parti Lumumbiste Unifié (Palu), à la fin de ce mois d’octobre, l’unique cadre reconnu pour désigner le tout nouveau Secrétaire général en remplacement de Lugi Gizenga, Secrétaire général a.i décédé le 1er juin 2020 à Kinshasa. Un Congrès résultant des efforts et d’une lutte acharnée menée par la Commission préparatoire du Congrès, structure mise en place Feu Lugi, «B17» selon sa carte de membre, et dirigée actuellement par Dorothée Gizenga.

L’installation de la commune rurale de Minembwe dans la province du Sud-Kivu a fait couler beaucoup d’encre et de salive. Chacun y est allé selon sa passion, selon ses intérêts. Des déclarations des acteurs sociaux et politiques ont fait couler de l’eau sur le pont au point qu’il y a lieu de se demander pourquoi ce projet de Minembwe suscite tant d’agitation. Réagissant à tous ces discours, Me Azarias Ruberwa, même s’il soutient qu’il n’est pour rien dans l’installation contestée du bourgmestre, répond dans un audio adressé au député provincial du Sud Kivu, le docteur Bulakari

Les Banyamulenge sont depuis un temps au cœur d’une forte polémique en République Démocratique du Congo. A la base, les vrais-faux mises en place de la commune rurale de Minembwe, ‘‘opérées’’ par le Ministre de la Décentralisation, Me Azarias Ruberwa Manywa. Ils en ont assez d’essuyer des rejets dans une terre qui est aussi la leur. Dans leur ras-le-bol, ceux vivant à Kinshasa sont montés au créneau, pour exiger l’implication personnelle des autorités compétentes de la République pour mettre un terme à cet élan de division qui, lentement mais surement, commence à s’installer en RDC.

L'ONG Institut Alternatives et Initiatives Citoyennes pour la Gouvernance Démocratique a présenté, vendredi 2 octobre 2020, son deuxième rapport de monitoring des discours politiques tenus par les acteurs politiques, religieux, journalistes, la société civile et autres leaders d'opinion. Au fond, ce rapport note une montée «vertigineuse des propos incendiaires, tribaux, diffamatoires et haineux dans les médias».

L’entreprise minière TRAFIGURA qui exploite le Cuivre à Pweto, dans La province du Haut-Katanga depuis 2015, avait temporairement suspendu ses opérations il y a quelques années, à cause de l’effondrement du prix du cuivre. Désormais plus rassurée, elle entend redémarrer ses activités sur le sol rd-congolais.

Réunis ce jeudi 8 octobre 2020 autour du Premier Ministre Ilunga Ilunkamba, les membres du Comité multisectoriel de riposte contre la pandémie de la Covid 19 se sont essentiellement focalisés sur l'évaluation de la situation épidémiologie de la Covid 19 en prévision de la rentrée scolaire et de la rentrée académique édition 2020-2021, ainsi que les structures d’enseignement professionnel et celle des Affaires sociales.

Pour la toute première fois, le monde entier a célébré le mardi 29 septembre 2020, la journée internationale de sensibilisation aux pertes et gaspillages alimentaires. A cette occasion, le représentant de la FAO en République Démocratique du Congo, Aristide Ongone Obame, a, au nom du Directeur Général de la FAO, rappelé à l’opinion la nécessité de réduire les pertes et gaspillages alimentaires ainsi que le soutien global de la FAO à la réduction de ceux-ci. Ce mercredi 30 septembre, devant les professionnels de médias, au siège de la FAO-RDC dans la commune de la Gombe à Kinshasa, ce dernier a également indiqué que la réduction des pertes et gaspillages de nourriture est une responsabilité partagée.

Statistiques

12970958
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
7753
25447
113825
12643498
555480
776676
12970958

Your IP: 54.36.148.139
2021-01-21 08:43

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg