Flash

BAN2

 

Pour s’imprégner des prouesses techniques du Qatar

Félix Tshisekedi a visité les installations aéroportuaires de Doha

 

Après la signature des accords de coopération intervenue le lundi dernier, entre le gouvernement congolais à travers la Régie des Voies Aériennes (RVA) et le géant Qatar Airways, le président de la République Félix Tshisekedi a visité ce mardi 30 mars 2021, au deuxième et dernier jour de sa visite officielle au Qatar, les installations aéroportuaires de Doha. A l’issue de cette tournée, le chef de l’Etat congolais s’est imprégné des méthodes de travail et prouesses techniques du Qatar dans le secteur aéroportuaire.

A la faveur de cette visite, le président Félix Tshisekedi s’est fait une idée claire sur les innovations qu’il entend apporter dans ce domaine. Un premier débriefing avec son équipe a eu lieu au sortir de cette visite de l’aéroport international Hamad de Doha.

Des idées neuves

Guidé par le CEO de ce fleuron de l’aéronautique du Golf arabique, le chef de l'Etat Tshisekedi Tshilombo a fait le tour de l’aérogare en passant par différents compartiments jusqu’aux installations de sûreté.

Les points de passage de contrôle des passagers, les différents services et espaces réservés aux activités extra aéronautiques notamment les commerces et espaces de détente ont accueilli la délégation présidentielle.

La visite guidée s’est aussi poursuivie dans différents terminaux avec les explications claires fournies au chef de l’Etat Congolais sur l’organisation de ces services.

La sortie des terminaux a orienté la délégation vers les espaces réservés au fret aéroportuaire où des millions de tonnes de marchandises et colis sont importés ou exportés du Qatar.

A l’aéroport international Hamad de Doha, le Chef de l’Etat a été invité à s’imprégner des méthodes de travail de Qatar Airways en tant que constructeur, opérateur et exploitant d’aéroports.

En outre, le Président Félix Antoine Tshisekedi a également reçu les explications sur les méthodes de construction et de gestion utilisées par Qatar Airways qui sont respectueuses des normes environnementales.

Selon un officiel de la suite présidentielle, cette visite permettra à la RDC de booster son industrie locale en utilisant le maximum des composants locaux dans la chaîne de valeur.

La Pros.

24 mars 1969 - 24 mars 2021, voilà 52 ans jour après jour que mourrait le premier Président de la RDC, Joseph Kasa-Vubu. A cette occasion, les notables du Kongo Central ont organisé une série de manifestations pour honorer la mémoire de celui qu’ils considèrent comme un Baobab. Membres de sa famille politique, biologique, notables du Kongo Central ainsi que quelques curieux ont pris part, mercredi 24 mars 2021, à une messe d’action de grâce dite en mémoire de Joseph Kasa-Vubu, à la Cathédrale, Notre-Dame du Congo, à Lingwala, ville de Kinshasa.

 

Sortie du gouvernement Sama Lukonde : vers la fumée blanche ?

 

Chaque responsable tente de justifier le retard pris dans la mise en place du gouvernement dit des «Warriors». Le Haut Représentant du Chef de l’Etat, Kitenge Yezu, a aussi donné un son de cloche. Selon ce patriarche, la publication de l’équipe gouvernementale interviendra dès le retour de Félix Tshisekedi qui vient de  boucler sa visite officielle au Qatar. Autrement dit, le 1er avril semble être le Jour J. Alors que d’autres sources insistent plutôt sur la journée pascale, le 4 avril. Dans tous les cas de figure, c’est la dernière semaine ou le dernier virage pour qu’enfin soient connus les «Warriors». Impatient, le peuple congolais s’attend plus à un cadeau de Pâques plutôt qu’à un poisson d’avril.

Quant à lui, le Secrétaire Général a.i. de l’UDPS, Augustin Kabuya, persiste et signe : «la sortie du gouvernement Sama Lukonde est assujettie à la représentativité conséquente des femmes sur les listes des partis politiques, regroupements ou de la société civile». A en croire Kitenge Yezu, a-t-on pu aplanir tous les points de divergence, les facteurs de blocage ou procéder aux derniers réglages en l’absence de l’initiateur de l’Union Sacrée de la Nation ?

«Il ne faut pas confondre l’urgence et la précipitation», déclarait le nouveau Premier Ministre après un échange avec le Président de la République. Au regard de la situation socio-économique désastreuse, plus de temps à perdre. Plusieurs zones d’ombre semblent justifier l’inquiétude ou le désarroi de l’opinion. Est-ce que ces partis et regroupements politiques de même que la société civile ont eu le temps de concocter de nouvelles listes pour remédier au phénomène genre ? Ou bien les causes réelles du blocage sont ailleurs ? 

«Je ne suis pas prêt à engager des débats stériles sur cette question avec qui que ce soit, dès lors que ma source demeure authentique», affirme la personnalité qui gère au quotidien le parti présidentiel. Augustin Kabuya a également parlé de l’autre écueil qu’est l’équilibre géopolitique. En dehors de ces deux vraies raisons, le Secrétaire Général de l’UDPS met au défi quiconque détiendrait d’autres causes de ce retard.

Pendant qu’on tergiverse à l’Union Sacrée de la Nation, le Front Commun pour le Congo (FCC) cher à Joseph Kabila, l’ancien Chef de l’Etat, se réorganise, affûte ses armes pour 2023. Les sociétaires de ce regroupement politique se disent même prêts à faire occuper leur autorité morale le fauteuil de Porte-parole de l’Opposition. A travers deux communiqués, l’un signé par Emmanuel Ramazani Shadary pour le compte du PPRD, et l’autre par Raymond Tshibanda pour le compte du FCC, les lieutenants du Raïs ont réservé une fin de non-recevoir à une quelconque demande d’intégration de l’équipe Sama Lukonde. Optant ainsi clairement pour une Opposition républicaine.

Le moment est donc venu pour que Félix Tshisekedi matérialise sa vision déclinée dans ses récents discours. Car, lui seul sera comptable face au souverain primaire lors du prochain scrutin présidentiel qui, semble-t-il, aura lieu en 2023 pour les uns, en 2025 pour les autres. Si le gouvernement des «Warriors» tarde à se mettre au travail, à prendre à bras-le-corps les innombrables attentes de la population, quel bilan sera-t-il dressé pendant la campagne électorale ? Vivement la fumée blanche à l’Hôtel du gouvernement.

La Pros.

Le Chef de l’Etat congolais a conféré ce mardi 23 mars 2021, dans ses bureaux de la cité de l’Union africaine, avec une délégation américaine. Cette dernière que conduisait l’ambassadeur Donald BOOTH, envoyé spécial du département d’Etat américain pour la zone Sahara, était notamment venue faire le suivi de l’échange téléphonique que Félix Tshisekedi avait eu dernièrement avec la vice-présidente américaine, Kamala Harris.

Le Président de la République Démocratique du Congo, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo participera au sommet virtuel sur le climat. C’est sur base de l’invitation du Président américain Joe Biden à son homologue congolais, que la RDC fera partie de la liste de cinq Etats Africains invités à prendre part à ces assises sur le climat.

La mort de l’ancien conseiller spécial du Maréchal Mobutu Sese Seko, dimanche 21 mars au Maroc dans la matinée, a fait la Une de l’actualité de plusieurs organes de presse tant nationaux qu’internationaux. La personnalité de Honoré Ngbanda Nzambo Ko Atumba fait, depuis sa disparition, un thème d’enquête journalistique pour découvrir ce qu’était l’homme qui à l’unanimité reçoit des hommages redoutables ici et ailleurs.

*Dans le but d'évaluer l'effectivité et l'utilisation des sommes versées pour les travaux convenus à l'aéroport international de N’djili, une délégation de l'Agence de Prévention et de Lutte contre la Corruption (APLC) conduite par son Coordonnateur Maître Ghislain Kikangala, y a effectué une visite d’inspection le 25 mars dernier. Il a été question, selon le numéro un de cette structure sous tutelle de la Présidence de la République, de s’assurer que ce qui a été fait à l’époque tant sur la piste qu’au tarmac, a pu se faire dans les règles de l’art…».

L’Honorable députée nationale Henriette Wamu a exprimé sa peine le dimanche 21 mars dernier à la résidence de son collègue Henri -Thomas Lokondo décédé il y a quelques jours en Afrique du Sud, pour consoler la veuve de l’illustre disparu. Elle a lâché quelques mots dans le livre des condoléances sur place. Pour l’élue de la Funa, Henri Thomas Lokondo fut un prédicateur de la vérité dont l’absence créera sans doute un grand vide au sein de la classe politique congolaise.

La Coopération entre la RDC et la Corée du Sud est toujours au beau fixe. Pour limiter la propagation de la pandémie à Coronavirus en République démocratique du Congo, la Corée du Sud a offert, le vendredi 19 mars 2021, au Fonds National de Solidarité Contre le Coronavirus (FNSCC) 10.000 pièces de test rapide, don de la compagnie Sud-Coréenne Biosensor.

La réduction de la taille du gouvernement c’est une bonne chose. Mais cela ne doit pas porter un coup fatal à un secteur-clé de la vie nationale, à savoir : la Décentralisation. C’est le plaidoyer que fait sieur Stéphane Yuma Kalema, doctorant en Sciences Politiques et Administratives (SPA) à l’Université de Kinshasa. Au regard de la charpente de l’équipe Sama Lukonde, la Décentralisation sera rattachée au Ministère de l’Intérieur, Sécurité et Affaires coutumières.

L’interminable attente du nouveau gouvernement dit des «guerriers» tient en haleine une frange importante de l’opinion. La sphère politique est en ébullition. Les commentaires vont dans tous les sens. Le 8 mars dernier, journée internationale des droits de la femme, Denise Nyakeru Tshisekedi, la First Lady de la RD Congo, est allée en personne faire un plaidoyer auprès du Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge, pour que la parité homme-femme soit respectée au sein de la nouvelle équipe gouvernementale conformément aux prescrits de la Constitution.

L’association congolaise pour l’accès à la justice(ACAJ) demande au chef de l’Etat Félix Tshisekedi de dissoudre le parlement actuel, lequel, selon cette association, serait à la base du retard de la publication du gouvernement Sama Lukonde. L’ACAJ affirme que le changement de la majorité survenu au parlement n’était qu’un leurre.

*Le Parlement Européen condamne avec la plus grande fermeté l’assassinat de Luca Attanasio, de Mustapha Milambo et de Vittorio Iacovacci, et exprime sa plus profonde sympathie aux familles des victimes, au gouvernement italien et au personnel national du PAM, déplore les pertes de vies humaines et le meurtre de civils innocents.

*Le Haut Représentant du Chef de l’Etat aux IXèmes Jeux de la Francophonie, Didier Tshiyoyo Mbuyi, accompagné du représentant personnel du président de la République, du ministre provincial en charge de la jeunesse, sports et loisirs de Kinshasa et d'une délégation de l’office des voiries et drainages (OVD), a visité ce lundi 15 mars les installations du stade Tata Raphaël, en prélude du lancement officiel des travaux de construction du village de la francophonie.

Statistiques

17694851
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
332
12357
133264
17371769
590657
816200
17694851

Your IP: 3.229.137.68
2021-07-25 00:10

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg