Flash

Au bout de compte, Ronsard Malonda Ngimbi est là. Il remplace Nangaa à la tête de la Centrale Electorale, dès qu’il aura été investi à l’Assemblée Nationale. Nombreux sont ceux qui, d’ores et déjà, félicitent les confessions religieuses pour ce choix de la sagesse qui, en réalité, privilégie l’expertise avérée par-delà toutes les considérations éparses, politiciennes et partisanes.

Le Parti des Démocrates pour la bonne Gouvernance (PDG) se met en ordre de bataille pour 2023. «Qui veut aller loin, ménage sa monture», dit-on. Ce parti cher à Modeste Mutinga Mutuishayi, cet ancien membre au perchoir du Sénat, projette son tout premier congrès dès la levée de l’état d’urgence sanitaire décrété par le Président de la République. Le PDG qui considère les 16 premiers mois de la présidence Félix Tshisekedi comme un échec cuisant, réclame mordicus une révision constitutionnelle en vue du retour du second tour à l’élection présidentielle.

Quand on analyse toutes les prestations menaçantes de Zacharie Badiengila, alias Ne Muanda Nsemi, proférées au cours de ces trois dernières décennies, on a l'impression d'entendre un esprit supérieur capable de donner des ordres à la nature.
Ainsi, peut-il (télé-commander) l'apparition ou la disparition du soleil, la maladie ou la guérison, la conservation ou la perte de la vie, et sa volonté s'accomplit !

Les institutions de l’Etat sont appelées à revoir leur train de vie. Dans un environnement économique très challengeant, avec un pari de la production économique à relever, il est peinant de constater que les crédits alloués au fonctionnement des institutions étatiques ont considérablement doublé depuis que l’année 2020 a été amorcée.

Les institutions de l’Etat sont appelées à revoir leur train de vie. Dans un environnement économique très challengeant, avec un pari de la production économique à relever, il est peinant de constater que les crédits alloués au fonctionnement des institutions étatiques ont considérablement doublé depuis que l’année 2020 a été amorcée.

*Dans une ambiance festive, le Vice-gouverneur de la province du Haut-Katanga, Jean-Claude Kamfwa Kimimba, a inauguré le complexe communal de Kampemba, vendredi 5 juin 2020. La cérémonie s’est déroulée en présence de nombreuses autorités politico-administratives et sécuritaires dont le Maire de la Ville de Lubumbashi, M. Guylain Lubamba Buluma ; des Bourgmestres de la Commune Annexe, M. Remy Musense, de la Commune Ruashi ; Madame Bijou Byamungu, de la Commune Kenya ; M. Pascal Lukenta Manda ainsi que des Députés Provinciaux et Nationaux.

C’est ce vendredi 29 mai 2020 que s’ouvrira l’audience de l’Evêque Pascal Mukuna au Tribunal de Grande Instance de Kinshasa/Kalamu, dans l’affaire l'opposant à Mamie Tshibola, épouse de l'un de ses anciens collaborateurs, qui l'accuse de viol, rétention illicite des documents parcellaires et menaces de mort.

Réunis ce jeudi 4 juin 2020 au siège du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD) afin de célébrer le 49ème anniversaire de son président national, Joseph Kabila, les membres de l’ancien parti présidentiel ont été invité, principalement les jeunes, à investir, mieux à traduire dans leur comportement le modèle kabiliste.

Favoriser le rapprochement entre les peuples africains est le but ultime de la Journée mondiale de l’Afrique qui a été instituée le 25 mai 1963, dans le cadre de la célébration de la signature des accords portant création de l’Organisation de l’Unité Africaine, à Addis-Abeba. Cette journée représente le symbole du combat de tout le continent pour la libération, le développement et le progrès socio-économique.

L’impact du Coronavirus sur les différents secteurs de la vie est énorme. L’enseignement est le domaine le plus impacté par la pandémie mondiale. En République Démocratique du Congo, l’impact est vivement ressenti dans le secteur de l’éducation où l’Ecole Nationale de l’Administration (ENA) n’est pas aussi développée en termes d’infrastructures numériques.

Dans un communiqué de presse signé hier, lundi 25 mai 2020, le Bureau de Formation et de Recherches pour un Développement Intégral (BUFORDI) a exprimé son indignation face à l’interférence de Vital Kamerhe, occupant jusqu’à ce jour la fonction de Directeur de Cabinet du Chef de l’Etat, lors de ses instructions données au D.G de la Direction Générale de Contrôle des Marchés Publics (DGCMP) à valider, ipso facto, tous les marchés s’inscrivant dans le Programme d’urgence de 100 jours.

Statistiques

9837645
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
12265
30514
200849
9434426
730129
938558
9837645

Your IP: 34.205.93.2
2020-09-26 09:31

Les plus lus

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg