Flash

BAN2

 

*Face à la gravité de la situation, déclarent-ils, dans un communiqué daté d’hier, lundi 10 janvier 2022, l’Union Européenne, l’Union Africaine, les Etats-Unis d’Amérique et le Conseil de sécurité de l’Onu sont appelés à se saisir du cas de la RD. Congo pour prévenir le chaos et sauver le processus électoral prévu en 2023 et voulu impartial et apaisé par le peuple congolais. Muzito et Fayulu, agissant au nom de Lamuka, s’insurgent ainsi  contre  toute nouvelle forfaiture électorale qui ouvrirait, selon eux, la voie aux ennemis de la RD. Congo pour matérialiser subrepticement le fameux   projet de balkanisation, pourtant, décrié par tous.  Ils dénoncent, au fait, la série de  dernières désignations intervenues au niveau du Bureau de  la CENI et promettent d’organiser, dès le début du mois de février prochain, une série d’actions notamment, des sit-in devant le Bureau de la CENI  pour exiger  la dépolitisation de cette institution d’appui à la démocratie.  Ils rappellent, à ce sujet,   toutes les luttes menées sous l’ère Kabila  ainsi que la détermination du peuple congolais   qui, finalement, avaient  conduit au dialogue du Centre Interdiocésain et produit l’Accord de la CENCO, tel que  conclu, le 31 décembre 2016, et dont la portée historique  aura permis, enfin,  la tenue des élections du 30 décembre 2018.   
 
Pin It

Statistiques

20261923
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
2344
15855
18199
20149509
206843
417873
20261923

Your IP: 54.80.87.174
2022-01-17 03:57

Les plus lus

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg