Flash

BAN2

 

Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo : 76%, est la personnalité politique qui a
plus marqué les esprits des Congolais en 2021. Au Gouvernement central : Jean Michel Sama Lukonde : 68% ; Guy Loando Mboyo : 67% ; Dr Jean
Jacques Mbungani : 66,5% ; Jean Pierre Lihau Ebua Kalokola : 65% ; Mme
Antoinette Kipulu : 63%. A l’Assemblée Nationale : Jean Marc Kabund A Kabund : 67% ; Claudel Lubaya : 64% ; Henriette Wamu : 61,7% ; Christelle Vuanga : 61% ; Samuel Mbemba Kabuya : 60%. Au Sénat : Bahati Lukwebo : 68% ; Léonard She Okitundu : 65,6%; Carole Agito Amela: 63%;
Nathalie Bul’An’Sung Sanata: 61,8%; Eddy Mundela Kanku : 60%.
Introduction
Le temps avance inexorablement. La tenue effective des élections générales tant attendues se confirme au regard des signaux annonciateurs qui ne trompent pas. L’année 2022 marquera le tournant décisif qui va déboucher sur 2023, année de tous les enjeux.
Les Etats-majors des partis, regroupements ou plates-formes politiques, cependant, peaufinent leurs plans et affûtent les armes en perspective de l’affrontement lors des scrutins qui s’annoncent très disputés. Echos d’Opinion, pour sa part, tient sa promesse d’accompagner pas-à-pas cette période cruciale de la politique congolaise en procédant à l’évaluation des personnalités politiques actifs dans les institutions en vue de connaitre ceux qui ont marqué l’an 2021 par leurs réalisations.

Surtout au regard du rôle clef qu’ils jouent dans le quotidien et le futur du peuple dans leurs institutions respectives.
Certes, il s’agit ici d’une évaluation annuelle. Il ne s’agit rien que de l’année 2021 et les avis des Congolais ne se limiteront pas seulement sur cette période de temps.
Agent concepteur : Echos d’Opinion.
Durée : Travail effectué du 10 octobre au 30 décembre 2021.
Technique : Question posée directement aux Congolais contactés par les agents
d’Echos d’Opinion.
Moyen utilisé : Sondage réalisé par les agents de la maison.
Motif : Procéder à l’évaluation des personnalités politiques congolaises œuvrant aux
seins des institutions en vue de connaitre ceux qui ont marqué l’année 2021 par leurs
réalisations.
Interprétation

1.1. Ce travail de sondage d’opinion a été effectué d’une manière qualitative et quantitative

Qualitative : La qualité est une des normes exigées dans la réalisation d’un travail scientifique. Le sondage d’opinion ne doit pas faire abstraction de cette exigence étant donné, qu’il est classé dans cette catégorie.
Comme cela est d’exigence, Echos d’Opinion est obligé de travailler dans le respect de la norme telle que la qualité. Raison pour laquelle il a recouru uniquement aux variables positives liées au sexe des individus, leur niveau d’étude et la stratification par tranche d’âge. Les appartenances politiques, ethniques, tribales, linguistiques ou régionales jugés contraire à l’éthique de ce genre de travail. Elles n’ont été pas prises en compte.
Quantitative : La quantité figure également parmi les normes exigées dans un
sondage d’opinion en vue de le rendre fiable. Le pays est vaste certes, mais Echos d’Opinion qui a ses agents dans les 11 anciennes provinces, a fourni des efforts nécessaires pour atteindre le chiffre de trois mille individus. Echantillon jugé suffisamment représentatif pour refléter l’opinion réelle de Congolais. Bien que certaines provinces, grâce à la facilité de contact ont fourni un nombre plus élevé des enquêtés que les autres, la maison a estimé que ce petit déséquilibre ne peut nullement fausser les résultats.
Palmarès : Les personnalités politiques et autres qui ont marqué 2021
Après la synthèse des résultats et les calculs liés aux exigences de la statistique, Echos d’opinion a décidé de ne publier que les noms de cinq personnalités ayant atteint ou dépassé le seuil de 60% des suffrages pour chaque institution ; exceptée l’Institution Président de la République.
Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo : 76%. Crédité de 76% d’opinion
favorable, le Président de la République F. Antoine Tshisekedi est l’homme
politique congolais qui s’est distingué tout au long de l’année 2021. Parmi les
faits ayant concouru à ce plébiscite, on énumère : Sa désignation en qualité de
Président de l’Union Africaine pour l’exercice 2021 – 2022 ; La proclamation de
l’état de siège dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu ; La mutualisation
des forces de défense et de sécurité de la RDC et de l’Ouganda avec mission
de traquer et d’éradiquer les forces négative qui écument et sèment l’insécurité à l’Est ; La formation du gouvernement issu de sa majorité avec la mission de concrétiser les promesses électorales du Chef de l’Etat ; l’itinérance dans le Nord-Kivu et l’Ituri ; la tournée muée en triomphe dans le grand Kasaï etc.
Gouvernement central
Jean Michel Sama Lukonde : 68% ; Guy Loando Mboyo : 67% ; Dr Jean
Jacques Mbungani : 66,5% ; Jean Pierre Lihau Ebua Kalokola : 65% ; Mme
Antoinette Kipulu : 63%
1. Jean Michel Sama Lukonde :
68%. Le Premier Ministre est classé deuxième
personnalité politique congolaise qui a marqué l’année 2021 après le Chef de
l’Etat. Les Congolais notent avec beaucoup de satisfaction le doublement de la
taille du Budget national pour l’exercice 2022 par rapport aux précédents,
l’affectation des moyens conséquents pour l’amélioration du social de la
population, l’éradication des forces négatives et la sécurisation de l’Est du pays
en dotant les FARDC des équipements appropriés, la construction des
infrastructures de base, écoles, hôpitaux…, l’assistance apportée aux victimes
de l’éruption du volcan Nyiragongo à Goma et tant d’autres réalisations visant
à concrétiser la vision du Chef de l’Etat.
2. Guy Loando Mboyo : 67%. Le Ministre d’Etat, Ministre de l’Aménagement du
Territoire se distingue par son hyperactivité depuis son entrée au
Gouvernement Sama Lukonde. 67% des congolais l’ont plébiscité comme la
troisième personnalité politique ayant marqué l’année 2021 en République
Démocratique du Congo.

En plus de ses activités sociales sous le label de WIDAL Fondation, Guy Loando s’est vite porté au front pour concrétiser la vision du Président Félix Tshisekedi dans son domaine.

L’élaboration du programme Revite (Repensons à nos Villages, Villes et Territoire) visant à inciter les Congolais du pays et de la diaspora à s’installer et à investir dans leurs milieux d’origine en vue de se réapproprier leur espace, l’élaboration et la vulgarisation à travers l’ensemble du territoire congolais du Plan National de l’Aménagement du Territoire, ainsi que tant d’autres projets visant la création des cités et villes modernes et les emplois pour les jeunes ;
3. Dr Jean-Jacques Mbungani : 66,5%. Le Ministre de la Santé Publique,
Hygiène et Prévention compte parmi les personnalités congolaises ayant laissé
leurs empreintes indélébiles dans les esprits des Congolais en 2021.

L’opinion lui reconnait l’efficacité avec laquelle il a su mener la lutte contre la covid-19 à son niveau. Connus comme très réticents à la vaccination contre cette pandémie qui fait des ravages à travers le monde, les Congolais ont fini par accepter de se faire vacciner grâce à l’approche réaliste et pragmatique du
Ministre de la Santé qui avait opté pour la sensibilisation et l’explication
intensive et systématique du danger que représente le corona virus 19 pour la
population congolaise.

Il a multiplié les contacts avec les leaders d’opinion, battu campagne à travers les différents types des médias en vue de convaincre les plus sceptiques. La paix sociale, la non rupture des stocks des vaccins, la réhabilitation des infrastructures hospitalières, de Santé et leurs équipement figurent également parmi les nombreuses réalisations de Jean-Jacques Mbungani.
4. Jean Pierre Lihau Ebua Kalokola : 65%. Le Vice-Premier Ministre, Ministre
de la Fonction Publique figure parmi les grandes personnalités politiques qui
ont marqué l’année 2021 avec 65% d’opinion favorable.

Fin négociateur, il a su prendre langue avec le banc syndical national pour désamorcer la grève générale de fonctionnaire qui planait à l’horizon. Son expertise a été également saluée dans le dénouement du bras de fer qui a prévalu entre les enseignants du Primaire et du Secondaire et le ministère de tutelle.

Les Congolais ont également bien noté son humanisme dans la mise en retraite de quelques centenaires et nonagénaires qui servaient encore au sein de la Fonction Publique de la RDC, ainsi que l’assistance apportée aux victimes et leurs membres de famille des naufrages des embarcadères qui faisaient des navettes entre les villes de Kisangani et Lisala.
5. Madame Antoinette Kipulu Kabenga : 63%. Madame la Ministre de la
Formation professionnelles et Métiers a, à en croire les congolais, marqué
l’année 2021 par son sens d’écoute qui lui a permis de calmer des situations
explosives qui couvaient dans son secteur.

Grâce à cette qualité, elle a su créer un climat de paix sociale et apporter des solutions idoines aux différentes revendications de manifestants, entre autres : le respect du cadre organique, l’harmonisation de la situation salariale selon les grades, l’acquisition des moyens des transports pour tout le personnel et la
récupération de certains centres de formation confisqués par d’autres
ministres.

Le recours au dialogue, pratique qu’elle vient d’instaurer, lui a permis de faire revenir le calme, afin que chacun puisse vaquer paisiblement à sa tâche. A toute ces réalisations, il faut compléter le lot des 72 premiers lauréats de l’ENFEP dont 15 furent primés par le Premier Ministre J. Michel Sama Lukonde. Ceux-ci bénéficieront des matériels essentiels pour leur permettre de démarrer des micro-entreprises à l’avenir, et aider le gouvernement à combattre la pauvreté et à réduire le taux de chômage. Une concrétisation de la vision du Chef de l’Etat.

Assemblée Nationale
Jean Marc Kabund A Kabund : 67% ; Claudel Lubaya : 64% ; Henriette Wamu :
61,7% ; Christelle Vuanga : 61% ; Samuel Mbemba Kabuya : 60%
1. Jean Marc Kabund A Kabund :
67%. Le président a.i de l’UDPS et premier Vice-président de l’Assemblée nationale est la personnalité qui a le plus marqué les esprits des Congolais parmi tous les Députés nationaux. Ils reconnaissent en lui la personne qui a usé de toute son influence et de son ingéniosité en vue de parvenir à la formation du tout premier Gouvernement de l’Union Sacrée, vision du Chef de l’Etat. Etant au four et au moulin, en sa qualité du président a.i de l’UDS doté du pouvoir d’engager le parti
avec la bénédiction de Félix A. Tshisekedi, Jean Marc Kabund ratisse large et se montre infatigable dans la sensibilisation des Forces Politiques Alliées de l’UDPS en vue d’unir toutes leurs forces pour obtenir une écrasante majorité lors des législatives de 2023.
2. Claudel Lubaya : 64%. Son activité débordante en matière du contrôle
parlementaire a été l’un des points forts de l’élu de la ville de Kananga, qui a
adressé six questions écrites aux membres du Gouvernement. Notamment
celle du 07 juillet adressée au Premier Ministre ; du 08 juillet adressée au
Ministre de l’Economie Nationale ; du 09 juillet adressée à la Ministre d’Etat à
la Justice ; du 20 juillet adressée au Ministre d’Etat, ministres des Infrastructures et Travaux Publics ; du 26 juillet au Ministre de l’Agriculture et celle du 21 septembre au Ministre de Poste, Télécommunication et Nouvelle Technologie de l’Information. L’homme a également fait une plaidoirie sans précédent sur la ville de Kananga en particulier et le Kasaï Central en général sur la nécessité urgente de résorber la crise multiformes qui mine cette partie du pays en la déclarant zone sinistre et la prise des mesures exigées en pareille circonstance.
Il faut aussi indiquer que les Congolais majoritairement réfractaires au paiement de la taxe RAM, avaient soutenu la prise de position de l’élu de Kananga qui est monté au créneau pour fustiger l’application « illégale » de la taxe RAM.
Ainsi que son appui à la décision de la commission économique, financière et
de contrôle budgétaire (ECOFIN) et appelle à des poursuites judiciaires contre
les auteurs initiateurs de cette taxe qu’il qualifie « d’escroquerie ».
3. Henriette Wamu : 61,7%. Surnommée la mère Theresa de la Funa par la
population de ce district de la ville-province de Kinshasa, la Députée nationale
Henriette Wamu est toujours en première ligne de la lutte pour l’amélioration du sociale de la population. A son actif on note la réhabilitation du Lycée Matonge avec l’aide de son partenaire, l’Eglise de Jésus Christ des Saints des derniers jours ; toujours avec l’appui du même partenaire, elle a offert un forage d’eau à la population de la commune de Makala érigé au Centre de Santé de Kimbazi, situé dans le quartier Mabulu 1, dans la même commune de Makala. Grâce à elle les orphelins et orphelines des Orphelinats Notre-Dame perpétuelle de la cité verte et Cris des orphelins du Congo de Bandal-bisengo ont merveilleusement fêté la Noël. Ce sont ses actions sociales qui l’ont fait
plébisciter par les Congolais à 61,7% comme l’une des personnalités politiques
ayant marqué l’année 2021 à l’Assemblée Nationale.
4. Christelle Vuanga : 61%. Elue dans la circonscription de la Lukunga, ville province de Kinshasa, l’honorable Christelle Vuanga est issue de l’Alliance des
Mouvements du Kongo (AMK). Elle a marqué les esprits des Congolais pour
être l’unique femme qui dirige une Commission parlementaire sur les 10 que
compte l’Assemblée Nationale. Elle a été élue à la tête de la commission Genre,
Enfant et Famille en remplacement de Cathy Musengi, suite à la requalification
de la majorité parlementaire à la Chambre basse du Parlement. Auparavant,
Christelle Vuanga avait présidé la Commission Droits de l’Homme. En cette
qualité elle a pris une part importante à l’atelier sur l'élaboration de l'examen
périodique universel organisé par l'union interparlementaire et le Haut-commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme. Sa capacité
exceptionnelle à se faire élire à deux reprises présidente d’une Commission
parlementaire au cours d’une même législature sous deux majorité différentes,
a frappé et marqué les esprits des Congolais en 2021.
5. Samuel Mbemba Kabuya : 60%. Député national et Directeur de Cabinet du
Président de l’Assemblée Nationale, l’honorable Mbemba Samuel s’est
distingué dans la lutte contre la drogue des jeunes, bombé, liqueurs fortes,
aphrodisiaques et autres. Sidéré par ce phénomène qui avait pris une ampleur
inquiétante, surtout dans la Capitale Kinshasa, il en a appelé au Chef du
Gouvernement Jean Michel Sama Lukonde pour mettre en place les mesures
capables d’enrayer ce fléau qui met en péril la jeunesse congolaise. Il a
également marqué 2021 par la réhabilitation et l’inauguration du marché
Kinkenda au quartier Camp Luka, œuvre qui a amélioré substantiellement les
activités marchandes sur ce lieu des négoces.
Le Sénat
Bahati Lukwebo : 68% ; Léonard She Okitundu : 65,6%; Carole Agito Amela: 63%;
Nathalie Bul’An’Sung Sanata: 61,8%; Eddy Mundela Kanku : 60%
1. Bahati Lukwebo : 68%.
Son plébiscite à la présidence de la Chambre haute
du Parlement congolais, a fait du Sénateur Bahati Lukwebo l’une des
personnalités politiques de la RDC qui ont marqué les esprits des Congolais en
2021. D’autant plus que l’accès à cette fonction n’a pas été aussi simple qu’on
peut l’imaginer. Il a été le résultat d’un âpre combat politique qui a abouti au
reversement de l’ancienne majorité parlementaire FCC-CACH. Le Président du
Sénat, arguent ceux qui lui sont favorables, a été la véritable cheville-ouvrière
dans la formation de la nouvelle majorité aux côtés de Félix Tshisekedi. Il est
un soutien incontestable et incontournable pour l’actuel Chef de l’Etat à la
présidentielle de 2023. L’AFDC, le parti dont il est l’autorité morale a été le
premier à se prononcer dans ce sens au travers d’un PV qui a été remis au
Secrétaire Général de l’UDPS, Augustin Kabuya. Sa recommandation sur la
création d’une banque pour financer les initiatives des femmes a aussi
largement contribué à hausser le prestige de ce professeur d’Université. Son
courage politique, sa sincérité et son sens élevé des affaires d’Etat, ont évité
une grave crise institutionnelle au pays. Pour 68% des Congolais, Bahati est la
personnalité du Sénat congolais, qui a le plus marqué leurs esprits en 2021.
2. Léonard She Okitundu : 65,6%. C’est lui qui a été au four et au moulin pour la création, et ensuite l’opérationnalisation de Lumumba-ville. Les Congolais
trouvent estiment que le Sénateur du Sankuru est homme soucieux des intérêts supérieurs de son pays et du bienêtre de ses compatriotes. Il n’a pas été conflictuel et ne s’était pas lancé dans la polémique ou les débats de bas étages qui ont caractérisé la rupture de la coalition FCC-CACH. She Okitundu s’est distingué par son calme en assumant avec responsabilité sa place dans
l’opposition comme membre du FCC et du PPRD de Joseph Kabila dont il est
l’un des fidèles parmi les fidèles. Les Congolais notent avec satisfaction que
malgré son statut d’opposant, il a été l’une des premières personnalités
politique du Sankuru, qui est descendu dans son fief pour mobiliser la
population et lui demander de réserver un accueil très chaleureux à Félix
Tshisekedi en sa qualité de Président de la République.
3. Carole Agito Amela : 63%. Elue Questeur du Sénat, Mme Agito a été la seule
femme à postuler à ce poste au Bureau de la Chambre haute du parlement.
Son élection en qualité de Questeur du Sénat a créé l’évènement, parce qu’elle
est la première femme à l’occuper depuis 1960. Son courage et la pugnacité
qu’elle a fait preuve face au grand nombre d’hommes qui lui faisait concurrence a séduit une large opinion qui l’a hissé sur le podium des personnalités qui ont marqué les esprits des Congolais en 2021. Elle a également fait preuve d’un sens élevé du patriotisme et de sens de la responsabilité en allant mobiliser la population de Buta et du Bas-Uélé pour réserver un accueil chaleureux à la première dame de la République, Mme Nyakero lors de la tournée qu’elle a effectué sur cette partie du pays.
4. Nathalie Bul’An’Sung Sanata : 61,8%. Mme le 2ème Rapporteur du Bureau du Sénat est l’une des personnalités politiques qui ont marqué les esprits des
Congolais au cours de l’année 2021. Elle s’est distinguée par l’assistance
humanitaire aux orphelins, vieillards, et autres déshérités, ainsi que par l’appui
substantiel qu’elle a accordé aux femmes entrepreneurs. A certaines elle a
donné les moyens de débuter une activité économique ; aux autres la possibilité de consolider leurs affaires comme les femmes maraichères. Mme Nthalie est selon l’opinion qui lui est favorable, celle qui se souci de l’accès à l’éducation de toutes les couches sociales de la jeunesse à commencer par les personnes vivant avec handicap. La distribution des kits scolaires et autres… Pour toutes ces réalisations, la deuxième Rapporteur du Bureau du Sénat a été plébiscité à 61%, femme qui a marqué l’année 2021.
5. Eddy Mundela Kanku : 60%. Le 1er Vice-président du Sénat clôture le podium des personnalités du sénat qui ont marqué l’année 2021 pour la simple raison que le fait qui l’a révélé aux Congolais est intervenu juste àu moment où Echos d’Opinion mettait fin au sondage. C’est l’apport de son expertise et son savoir-faire pour la relance la Minière de BAKWANGA (MIBA) qui l’a fait plébisciter par les Congolais. Cette entreprise minière est l’une des principales du pays, active dans l’exploitation du diamant au Kasaï, principalement à Mbuji-Mayi et Tshikapa. Butée aujourd’hui aux nombreuses difficultés qui plombent sa bonne marche, la relance de la MIBA est un motif d’espoir du retour de la prospérité dans le Kasaï en particulier et pour toute la RDC en général. Le geste posé par le 1er Vice-président du Sénat qui a accompagné le Chef de l’Etat lors de sa tournée dans le grand Kasaï, a été perçu positivement par les Congolais qui l’ont propulsé dans le rang des personnalités de l’année 2021.
Exécutifs provinciaux
1. Gentiny Ngobila Mbaka : 73%.
Le Gouverneur de la ville-province de Kinshasa a été classé au top des classé au top des chefs des Exécutifs provinciaux qui ont marqué l’année 2021. L’opinion qui lui est favorable met à son actif : la stabilité des Institutions provinciale de la Capitale ; l’opération Kin-bopeto qui tend à revenir Kinshasa de sa plus belle robe ; l’embellissement du Boulevard Lumumba sur son tronçon allant de sa jonction avec le Boulevard Sendwe jusqu’à la 18ème rue Limete ; la construction, l’asphaltage ou bétonnage ainsi que la construction des ouvrages de voirie et drainage dans plusieurs artères de la Capitale dont certaines ont permis de désenclaver et d’interconnecter plusieurs communes jadis demeurées enclavées ; la transparence dans la gestion en ayant lui-même fait appel à l’IGF pour procéder au contrôle des Finances de l’Hôtel de ville…
2. Fifi Masuka Saïni. 68%. La Gouverneur a.i de Lualaba occupe la deuxième
position des personnalités qui ont marqué l’année 2021 dans la catégorie de
Chefs des Exécutifs provinciaux. On lui reconnait le mérite d’épauler
efficacement le Gouvernement central en procédant à l’asphaltage de la route
nationale n° 1 sur une distance s’étendant le long des 4 provinces ; l’assistance
apporté aux sinistrés de Goma ; l’instauration de la stabilité des institutions
provinciales et l’accent mis sur le social en conformité avec la vision du
Président de la République « le peuple d’abord ». Pour l’opinion favorable à
madame Fifi Masuka, la transparence dans la gestion des Finances de la
province est l’un des atouts qui lui ont permis de maximiser et d’augmenter
d’une manière exponentielle les recettes de la province dont le Budget s’élève
aujourd’hui à plus d’un milliard de dollars américains.
3. Général Constant Ndima Kongba : 65%. Le gouverneur Militaire du Nord-Kivu est classé troisième dans le palmarès des personnalités congolaises qui se sont distinguées en 2021 dans la catégorie de Chefs des Exécutifs provinciaux.
Plébiscité à 65%, les Congolais saluent sont courage exceptionnel qui a
consisté à déplacer son Quartier général de Goma à Beni, c’est-à-dire au front.
Lieu où les FARDC affrontent quotidiennement les ADF-Nalu et toutes les
forces négatives qui sèment massacres et désolation à l’Est du pays. Bien que
chargé de faire revenir la paix et la sécurité au Nord Kivu, dans le cadre de l’état d’urgence proclamé par le Chef de l’Eta, Constant Ndima se montre aussi
comme un habile administrateur, respectueux de l’ordre et d’une gestion
transparente qui permet à la province de répondre aux attentes de sa
population. Le retour progressif de la sécurité et de la paix, ainsi que les défaites successives infligées à l’ennemi au front, rendent de plus en plus populaire ce général qui consacre la majeur partie de son temps dans l’accomplissement de la mission qui lui a été chargée par le Président de la République Félix Tshilombo Tshisekedi.
4. Lieutenant général Johny Luboya : 64%. A l’instar de son collègue du Nord-Kivu, le Gouverneur militaire chargé de rétablir la paix, la quiétude et la sécurité en Ituri, dans le cadre de l’état d’urgence proclamé par le Président de la République, Johny Luboya a marqué les esprits des Congolais en 2021 grâce
à son courage hors normes. En homme de guerre, il est toujours sur les fronts
pour diriger personnellement les opérations. Cette occupation, malgré son
poids, ne l’empêche pas de veiller sur la bonne gouvernance, la construction et
la réhabilitation des infrastructures routières, hospitalières, scolaires et autres
en vue de répondre aux besoins sociaux de base de la population de l’Ituri. De
nombreuses défaites infligées à l’ennemi sur les différents fronts militaires lui
ont fait revêtir d’un prestige qui lui vaut le respect et l’estime des Congolais.
5. Dieudonné Pieme : 61%. Le Gouverneur du Kasaï clôture la liste du top cinq
de meilleures personnalités ayant marqué les esprits des Congolais en 2021
dans la catégorie Chefs des Exécutifs provinciaux. Dieudonné Pieme créé la
surprise parce qu’ayant été destitué en avril avant d’être réhabilité par la Cour
constitutionnelle. Mais l’homme a fait de sa mésaventure un objet de méditation et de réflexion en vue d’éviter tout recommencement. A son retour, il s’est consacré au travail de manière à consolider la stabilité des institutions
provinciales et à satisfaire les besoins sociaux de base de sa population. La
réhabilitation de la route Tshikapa – Kandjaji et la construction d’autres
infrastructures l’ont relevé auprès de l’opinion qui l’a classé à la cinquième place du palmarès des Gouverneurs qui ont marqué les esprits des Congolais en
2021.
Autres personnalités
Personnalités politiques qui ont marqué l’an 2021 en dehors des
institutions
1. Moise Katumbi Chapwe : 63% ;
2. Alain Daniel Shekomba : 62,6% ;
3. Martin Fayulu Madidi : 62% ;
4. Seti Kikuni : 61% ;
5. Prince Epenge : 60%
Mandataires publics de l’année 2021
1. Lucien Bonyeme Ekofo / SONAS : 71%,
2. Tumba Tshikela / OVD : 68% ;
3. Jean Claude Kalenga Makonga / FPI : 67,5% ;
4. Gaby Lubiba Mampuya / OCC : 63% ;
5. Jean Simon Futi Kiaku / CNSS : 61%
Médias

Radio
Christian Lusakweno : 71% ; Jody Nkashama : 69,8% ; Nembalemba : 67% ; Jean Marie Kasamba : 65,7% ; Serge Kabongo : 62%
1. Christian Lusakweno / Top Congo FM: 71%.
La Radio Top Congo Fm et son
DG, Christian Lusakweno ont été crédité de 85 % d’opinion favorable les
classant au top des patrons et des médias catégorie radio qui ont marqué les
esprits des Congolais en 2021. A leur crédit, on note entre autres, un
programme très riche, un traitement professionnel de l’information, meilleure
qualité de la présentation et des émissions avec en tête : Le débat.
2. Jody Nkashama / Radio Okapi : 69,8%. La radio de la Monusco vient en
deuxième position pour la qualité de l’information, la variété des programmes.
Les différents reportages et entretiens avec des personnalités réalisés par le
journaliste Jody Nkashama, font de lui le chouchou des auditeurs de la radio
Okapi ;
3. Nembalemba / Radio Nostalgie FM : 67%. La Radio Nostalgie du groupe de
presse Molière radiotélévision a été classée en troisième position de sa
catégorie. Bien qu’elle diffuse plusieurs des émissions variées, c’est la diffusion
quasi permanente des vieux tubes des années 50, 60, 70 et 80 qui accroche de
nombreux auditeurs.
4. Jean Marie Kasamba / Radio 50 : 65,7%. Le traitement et la qualité de
l’information, programmes variés dont les débats politiques accrochent le plus
grand nombre d’auditeurs.
5. Radio Liberté Kinshasa : 62%. Comme son nom l’indique, RALIK est une radio
d’expression libre suivie par beaucoup de Congolais. Le Kiosque, une émission
animée par Serge Kabongo est la plus suivie.
Télévision
Israël Mutombo / Bosolo TV: 68%; Nembalemba / Molière TV: 66% ; Peter
Tshiani / Congo Web TV: 65%; Salomon Bimansha / Digital congo TV: 63%; Serge Kabongo / CC TV: 62%
1.
Israël Mutombo / Bosolo télévision : 68%. A peine créée, Bosolo télévision
dirigée par son propriétaire Israël Mutombo a brûlé la politesse en surclassant
toutes ses ainées et occuper la 1ère place de sa catégorie. Les Congolais
apprécient la franchise et la profondeur des débats sous la modération d’Israël
Mutombo, autrement appelé « Sango » au cours de l’émission « bosolo na
politik ».
2. Nembalemba / Molière Télévision : 66%. Cette chaine de télévision est très
appréciées, surtout l’émission « Kin Makambo » qui retrace les actes criminels
commis dans la Capitale, ainsi que le travail accompli par la Police Nationale
pour les combattre ;
3. Congo Web Télévision : 65%. Très attractive, surtout l’émission « le
Magazine » de Peter Tshiani ;
4. DIGTAL CONGO Télévision : 63%. Digital café, une émission conçue et
présentée par Salomon Bimansha est très suivi par les Congolais, qui ont
plébiscité son présentateur comme l’une des personnalité ayant marqué l’année 2021 dans sa catégorie
5. Canal Congo Télévision : 62%. Une chaine de télévision aux programmes très
diversifiés dont « Kiosque » présenté Serge Kabongo est l’émission la plus
suivie.
Presse écrite
1. Achille Kadima / Africa-News : 70%
2. José Nawej / Forum des As : 68,5% ;
3. Marcel Ngoyi / Prospérité : 65% ;
4. Pierre Yula Omombo : 63% ;
5. Faustin Kudiasala / Echos-News : 60,7%
Médias en ligne
1. Edmond Izuba : 66% ;
2. Rachel Kitsita Ndongo : 64,6 ;
3. Jeanric Umande : 63% ;
4. Innocent Olenga : 62% ;
5. Jacques Kalokola : 61,5%
Conclusion
L’objectif visé par le présent sondage a été celui de connaitre les personnalités
politiques et autres qui ont marqué l’année 2021 par leurs actions politiques ou autres.
Ainsi, les personnalités politiques évoluant en dehors des institutions ont aussi fait l’objet du sondage. Echos d’Opinion a complété la liste avec d’autres personnalités exerçant des activités qui ont un impact certain sur la société congolaise comme les gestionnaires des entreprises publiques ou ceux œuvrant dans les médias.
Au regard es résultats publiés ci-dessus, Echos d’Opinion estime que le but poursuivi a été atteint. Il félicite tous ceux dont les noms figurent sur le palmarès, chacun selon sa catégorie.
Par ailleurs, il rappelle que les résultats d’un sondage d’opinion ne sont pas des
données figées sur le temps. Ils évoluent selon les circonstances et ne peuvent faire l’objet d’une quelconque frustration. Il suffit pour tout un chacun de persévéré dans son effort de bien accomplir sa tâche pour que ses compatriotes lui témoignent leur reconnaissance.
Echos d’Opinion

Pin It

Statistiques

20269136
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
9557
15855
25412
20149509
214056
417873
20269136

Your IP: 3.81.172.77
2022-01-17 16:20

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg