Flash

BAN2

 

Après avoir visualisé une vidéo et décrypté une dépêche diffusées ces derniers jours sur plusieurs plateformes digitales, deux publications inutilement sensationnelles insinuant des allégations gravissimes dans le but de ternir l’image du Ministre des Finances dont le seul souci est, pourtant, de répondre favorablement aux attentes du peuple, plus particulièrement, dans son secteur sur base de la vision du Président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo. 

*De manière objective, après recoupement de plusieurs sources,des précisions, ci-après méritent d’être prises en compte:*

1. Le fait pour le Ministre des Finances de faire allusion à une expertise internationale, répond à une logique simple sachant qu’en toute transparence comme mentionné dans sa lettre du 24 décembre 2021 No CAB/ MIN/FINANCES/ 2021/2A3B/SPR, les deux parties saisiront conjointement une institution internationale tierce pour vérifier conformément à l’accord et aux pratiques internationales, l’augmentation des réserves de Tenke Fungurume Mining. A l’évidence, il s’agit de garantir la transparence à travers un arbitrage fait par un cabinet extérieur en vue de permettre à la partie congolaise et celle de Tenke Fungurume de régler leur différend de manière impartiale dans le cadre de l’harmonisation du climat des affaires prôné par le président de la République, question d’encourager les investisseurs en RDC. 

2. A visionner cette vidéo et à lire cette dépêche, leurs auteurs qui font de la simple figuration ont publié des allégations truffées d'élucubrations sans fondement, commanditées par des tireurs des fiscelles et des détracteurs mal intentionnés.

3. C’est paradoxal que le Ministre des Finances, calomnié, soit celui qui honore les engagements de la RDC vis-à-vis du support requis à l’ITIE qui est l’organe attitré dans la transparence au travers du secteur minier. Sur les 12 mois de l’année, malgré qu’il n’aie pris fonction qu’en avril, Nicolas Kazadi, a non seulement apuré les arriérés mais aussi et davantage, il a payé tous les autres mois de 2021 y compris le 13ème, pour permettre à la commission instituée par le Chef de l’Etat de mieux fonctionner.

4. Quant aux prétendus 5 millions de dollars USD qu’aurait touché le Ministre des Finances, il s’agit là d’une diffamation répréhensible par la loi congolaise dans la mesure où les auteurs de cette affabulation ne disposent d’aucune preuve tangible pour étayer cet argument.

Visiblement, les détracteurs du Ministre des Finances Nicolas Kazadi sont loin de rebrousser chemin, malheureusement pour ces derniers, il n’y a aucune preuve palpable après plusieurs accusations infondées en guise d’exemples: *la présumée disparition de sa secrétaire avec une somme astronomique d’1. 800.000$, le fameux détournement des indemnités de sortie des membres des cabinets du gouvernement Ilunkamba, alors que le dossier n’était pas encore arrivé au Ministère des Finances,* et cette énième accusation, prouve à suffisance que Nicolas Kazadi est pourfendu injustement car on ne jette des pierres que sur un arbre qui porte des fruits. 

 

La Pros.

Pin It

Statistiques

20268695
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
9116
15855
24971
20149509
213615
417873
20268695

Your IP: 41.243.28.51
2022-01-17 15:34

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg