Flash

BAN2

 

Autant les actes commis cette semaine par les agents de la Police Nationale Congolaise ont désolé plus d’un congolais, autant le Ministre Patrick Muyaya a été choqué de voir un compatriote, Olivier Mpunga, perdre la vie. Cependant, il fustige des commentaires teintés de haine et de manipulation qui se propagent dans les réseaux sociaux et partout ailleurs, comme pour jeter de l’huile sur le feu. Sur cette question, d’après le Porte-parole du gouvernement, il n’est pas question pour les instigateurs de profiter de cette occasion pour créer de l’antipathie entre les hommes en uniformes et la population. Devant la presse, lundi 20 décembre 2021, le Ministre de la Communication et médias a réaffirmé l’engagement du gouvernement à mettre fin à toutes sortes de dérapages sur l’ensemble du pays. «Pour tous les incidents mentionnés, les actions disciplinaires ont été engagées. Vous avez suivi le procès en flagrance qui a commencé aujourd’hui. Je vous informe que les agents de la police judiciaire de parquets ont été appréhendés. Ceux qui ont offert ce triste spectacle autour du gouverneur Atou Matubuana. Je vous informe aussi que le commissaire responsable du Groupe Ouest de la police, qui a été à la base des incidents hier, a aussi été interpellé. L’Auditeur général est très sollicité par ce qui se passe aujourd’hui, mais il y a des investigations qui vont se faire», a rassuré Patrick Muyaya qui, toujours appuyé sur son lutrin, a fait comprendre qu’en dépit des actes ignobles dont ont été victimes plusieurs compatriotes récemment, il est évident de savoir épargner toute la machine de la PNC de quelques actes isolés. « Ici, il faut éviter de faire une généralisation et de monter la peur dans la population au contact avec les policiers. Au contraire, nous allons travailler étroitement et c’est pour ça que vous voyez que je me fais accompagner des Porte-paroles de l’armée et de la police parce qu’ils méritent notre soutien et nous allons travailler dans l’avenir pour voir comment améliorer les rapports qui existent entre les civils, d’une part, avec les policiers, d’autre part avec les militaires car c’est sur eux que repose la responsabilité de notre sécurité et de notre pays », a expliqué Muyaya.

La Pros

Pin It

Statistiques

20269000
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
9421
15855
25276
20149509
213920
417873
20269000

Your IP: 3.81.172.77
2022-01-17 16:05

Les plus lus

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg