Flash

BAN2

 

*Après divorce politique avec la famille politique du FCC, le Chef de l’Etat congolais Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo avait levé des grandes options qui concouraient à la bonne gestion des affaires de l’Etat congolais.

Après plusieurs tumultes dans le rang de politiciens congolais, le gouvernement Sama Lukonde a vu le jour. C’était un événement le plus attendu par de nombreux citoyens congolais qui souhaitaient voir la chose publique être gérée autrement. Cette fumée blanche qui a élevé un digne fils du pays au rang du Chef du gouvernement n’a pas été celle de la déception au regard du rapport de ce sondage d’opinion qui nous a permis de mesurer la température d’un bilan mi-parcours de la prestation du Premier ministre à l’Hôtel du Gouvernement.

Pendant que le monde en général et la République Démocratique du Cogo (RDC) en particulier sont frappés par le traumatisme de la pandémie de Covid 19, le premier ministre poursuit des objectifs de la différence dans l’amélioration des conditions de vie de la population. Pour le bureau d’études

Congo-Opinion, il était temps de jauger la performance de nos institutions pour ce deuxième gouvernement du premier mandat du président Félix

Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Introduction

Les enquêteurs se sont jetés dans les différents sites des fonctionnaires et agents de l’Etat, pour ce faire, afin d’apporter de la lumière sur l’idée que nombreux peuvent avoir du travail du gouvernement SAMA LUKONDE. Au-delà de la pression venant de la situation sanitaire de Covid 19, d’aucuns n’ignorent que le bilan mi-parcours du gouvernement SAMA LUKONDE en cette fin de l’année 2021 est palpable. Il est fondé sur des urgences pour lesquelles le peuple congolais peut bien passer à l’évaluation. Et cela, c’est quasiment dans tous les secteurs en prenant en compte également la gestion de la catastrophe naturelle due à l’éruption volcanique de la ville de Goma dans la province du Nord-Kivu. Egalement il faudrait tenir aussi compte de l’état de siège qui vient en sus s’ajouter à l’état d’urgence longtemps en exécution dans beaucoup de provinces touchées par la pandémie de Coronavirus. Ce travail s’articule donc à la raison de savoir le niveau de la capacité managériale pour laquelle l’actuel Premier Ministre négocie les affaires de l’Etat ; la confiance qu’il bénéficie de la part de la population congolaise ; et Comment cela est vu par de nombreux observateurs dans les milieux des fonctionnaires.

Cependant, pour découvrir les tendances des opinions dans notre univers d’enquête, ce sondage retient un échantillon. C’est juste l’univers de notre étude. En médecine, une goutte de sang suffit pour un médecin de faire un diagnostic général et présenter les résultats. Cette goutte de sang dans notre travail s’appelle échantillon.

Un sondage d’opinion n’a besoin que d’un échantillon pour livrer au public les résultats de son enquête. Par cette méthode scientifique, l’enquêteur poursuit ses objectifs à travers une problématique posée.

Cette enquête va nous livrer ses secrets afin de permettre aux communs de mortels de palper du doigt les réalités existentielles qui font fonctionner le gouvernement congolais.

  • Pour ce faire, le Bureau d’études « Congo-Opinion » a diligenté une enquête de sondage d’opinion dans les milieux de fonctionnaires et agents de l’Etat de la République Démocratique du Congo. Cela d’autant plus que les fonctionnaires qui sont mieux localisés dans les différents portefeuilles constituent une couche sensible de premier plan car ils sont plus proches des affaires de l’Etat. Et cela, pour beaucoup de domaines.

La présente enquête a été réalisée pendant une période allant du 10 novembre au 15 décembre 2021. Elle porte sur un échantillon de 1000 enquêtés pris de manière aléatoire dans les milieux des portefeuilles du gouvernement.

  • Ce travail d’enquête présenté sous forme d’un graphique d’approbation poursuit les objectifs ci-après :
  • Connaitre le niveau de balance des promesses faites au peuple

Congolais

  • La prestation du gouvernement pendant cette période crise sanitaire

(Covid 19).

  • Savoir de manière statistique ce que la population indique quant aux réalisations des actions du gouvernement sur les questions d’urgence.
  • Présenter les indices scientifiques sur le rendement des différents membres du gouvernement pris secteur par secteur
  • Stimuler le gouvernement congolais à un travail répondant aux aspirations du peuple.
  • Pousser les autorités du gouvernement en général et le premier ministre en particulier à accompagner le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi pour la réussite de son mandat.

Ier Chapitre : DE L’IDENTIFICATION DE L’ECHANTILLON

I.1 Composition de l’échantillon par sexe

(Tableau n°1) : Groupement des enquêtés par sexe

 

SEXE

TOTAL

 

Masculin

Féminin

Fréquence

 

732

268

1000

Pourcentage

73,2%

26,8%

100%

Ce tableau reflète la masse féminine et masculine interrogée lors de cette enquête pour atteindre nos résultats. Le sexe masculin domine avec 73,2% et le sexe féminin moins nombreux représente 26,8% sur un total de 1000 personnes interrogées soit 100%. Ainsi donc les hommes (fonctionnaires et agents de l’Etat) ont plus participé que les femmes.

I.2. Composition de l’échantillon selon le niveau d’études

(Tableau n°2) : Groupement selon l’indice d’études ou universitaire

 

Qualité

 

 

Primaire

Secondaire

Universitaire

ou Institut Supérieur

 

Total

 

Fréquence

0

 

140

860

1000

Pourcentage

0%

14%

86%

100%

A propos de la variante déterminant la qualité ou le niveau d’études des interrogés, ce tableau indique que la population – cible présente deux catégories. Ceux qui ont fait les études secondaires et ceux des Universités et

Instituts supérieur. Cependant l’échantillon connait plus un pourcentage élevé des universitaires soit 86% contre 14% des agents et fonctionnaires du niveau secondaire (les détenteurs du bac à lauréat). Ce qui forme 100% de l’univers d’enquête.

I.3. Composition de l’échantillon selon les milieux des Fonctionnaires et/ou Agents de l’Etat

(Tableau n°3) : Classification des enquêtés selon les Portefeuilles de l’Etat (Population-cible) – Fonctionnaires et Agents de l’Etat y compris

 

Quantification de l’Echantillon

 

Ministère ou

Portefeuille de

l’Etat

 

Fréquences

 

Pourcentages

EMPLOI, TRAVAIL

ET PREVOYANCE

SOCIALE

70

 

7%

FONCTION

PUBLIQUE

 

70

7%

 

ECONOMIE

 

65

6,5%

COMMERCE

EXTERIEUR

 

63

 

6,3%

MINISTERE DU

PORTEFEUILLE

 

62

 

6,2%

FINANCES

 

61

6,1%

BUDGET NATIONAL

 

57

5,7%

PLAN

 

53

5,3%

INFRASTRUCTURES

ET TRAVAUX PUBLIC

 

50

5%

 

INTERIEUR

 

50

5%

INDUSTRIE

 

50

5%

ESU

 

45

4,5%

EPST

 

42

4,2%

RECHERCHE SCIENTIFIQUE

 

41

4,1%

AFFAIRES

ETRANGERES

 

40

4%

 

MINES

 

38

3,8%

CULTURE ET ARTS

 

37

3,7%

JUSTICE

 

36

3,6%

AGRICULTURE

 

35

3,5%

AUTRES

DIFFERENTS

MINISTERES

 

35

 

3,5%

Total

 

1000

100%

Ce tableau, exprimant la participation des fonctionnaires selon leurs secteurs du travail, justifie que notre échantillon quant représente sa

population-cible. Dans chaque ministère tel que quantifier ici, on y trouve des fonctionnaires et agents de l’Etat associés dans cette enquête. Par exemple, pour le Portefeuille de Finances, on a des fonctionnaires du

Ministère et également des agents de l’Etat appartenant à la DGDA, DGI,

DGRAD et DGDP. Ainsi donc du Haut en bas, la participation des fonctionnaires varie quantitativement d’un ministère à l’autre. Pour ce sondage, le Ministère de l’Emploi, Travail et Prévoyance social a eu à participer à 7% de même avec celui de la Fonction Publique, le Ministère de l’Economie 6,5%, du Commerce Extérieur 6,3%, du Portefeuille 62%, des Finances 61%, du Budget 57%, du Plan 53%, de l’Infrastructure et Travaux publics 50%, etc. D’autres Ministères groupés tous à la dixième place ne représentent que 3,5% du taux dans ce travail étant donné qu’ils ont connu une faible participation.

I.4. Composition selon l’Age des enquêtés

(Tableau n°4) : Stratification des enquêtés par intervalle d’Age

 

Age des Enquêtés

 

 

18 à 28 ans

29 à 38

ans

 

39 à 48

ans

 

49 à 58

ans

 

59 à 68

ans

 

Total

 

Fréquence

110

179

302

360

49

1000

Pourcentage

11%

17,9%

30,2%

36%

4,9%

100%

L’échantillon selon l’âge des enquêtés est reparti en Cinq strates en considérant un écart ou un espace de 10 ans chacun. Mais seulement les Trois premiers écarts qui ont été visibles lors du questionnement. Alors ceux qui ont plus de 39 ans sont dominants dans ce travail. Au regard de ce tableau les enquêtés de moins de 38 ans sont moins faibles dans cette enquête. Par ailleurs, ceux âgés au-delà de 59 ans ne sont pas assez représenter dans cet échantillon. Du moins dans ce critère, on trouve dans cet échantillon que tous ceux qui sont interrogés présentent l’âge de la majorité sur un total de 1000.

IIème  Chapitre : DES MATIERES ET DU RESULTAT DE L’ENQUETE

Module I : Question de l’heure sur les actions du gouvernement

L’Opinion des Fonctionnaires et Agents de l’Etat sur les actions du gouvernement en cette fin de l’année 2021 (Bilan mi-parcours)

(Tableau n°6)

Question n°1

 

Selon vous y a-t-il des actions positives de

la part des membres du gouvernement en

dépit de la crise sanitaire ?

 

Fréquence

Pourcentage

 

Oui

 

910

91%

Non

 

7

0,7%

Sans opinion (nul)

 

83

8,3%

Total

 

1000

100%

D’entrée de jeu aux matières proprement dites de cette enquête, le premier module sur la question des actions positives de la part des membres du gouvernement, laisse entrevoir le grand intérêt que de nombreux fonctionnaires et agents de l’Etat réservent dans leurs analyses et appréciations vis-à-vis des gouvernants congolais. Déjà dans l’ensemble, beaucoup de fonctionnaires sont d’avis que les membres du Gouvernement Sama Lukonde agissent chacun selon son secteur. Le « Oui » prend la grande majeure partie de la réponse avec 91% ce qui justifie que notre sujet rencontre l’intérêt et l’empathie des fonctionnaires. Le « Non » est trop faible pour 7% et les bulletins nuls (les sans-opinions) qui ne représentent que 8,3% des réactions.

Titre de Graphique

La question d’approbation pour les fonctionnaires et agents de l’Etat sur la réalisation des actions des Ministres, interprété graphiquement, le résultat en diagramme affiche la masse laborieuse de 91% favorable à cette interview contre une très petite de 0,7 qui dit « Non » pendant que les « Sans-opinions se rassemblent pour les 8,3%.

Module II : Des Résultats de l’Enquête

L’Opinion des Fonctionnaires et Agents de l’Etat sur le Bilan mi-parcours du gouvernement Sama Lukonde (Tableau n°7)

Question n°2 :

 

Comment appréciez-vous le Bilan mi

parcours du Premier Ministre SAMA

LUKONDE ? Bons, mauvais ou «

opinion » ?

Fréquence

Pourcentage

Bon

 

830

83%

Mauvais

 

70

0,7%

Sans opinion (nul)

 

100

10%

Total

1000

100%

Les chiffres parlent, dit-on. Les indicateurs numériques dans ce tableau présentant les résultats de notre enquête sont clairs. Ils sont proportionnellement décroissants en commençant par ceux qui appuient les actions du Chef du gouvernement par la mention « Bon ». Le taux élevé du nombre de ces derniers soit 83% indiquent à suffisance que le bilan mi-parcours du gouvernement est une réussite selon les résultats de cette enquête. Ceux qui ne sont pas favorables gouvernement ne représentent que 0,7% et les « Sans opinion » sont à la hauteur de 10%.

Ce graphique à secteur vient confirmer à partir de notre échantillon que beaucoup de congolais donnent au Gouvernement SAMA LUKONDE une meilleure cotation au regard de ses actions en cours. 83% des congolais occupent un espace consistant dans ce diagramme afin d’approuver à juste titre l’image qu’on peut avoir du gouvernement SAMA Lukonde. C’est ainsi que dans ce graphique, le langage mathématique et statistique démontre que ceux qui sont contre le bilan à mi-parcours du gouvernement ne représentent pas grand-chose dans cette enquête. Egalement c’est ce qu’on peut constater pour « les nuls » donc les « Sans opinion ».

En comparant la hauteur de ces histogrammes dans ce graphique, on découvre que les valeurs de chaque catégorie ne sont pas les graphique est visiblement très lucide. La hauteur de 83 % de ceux qui donnent la mention « bon » au bilan mi-parcours du gouvernement est un indicateur de la confiance faite par la population congolaise au Chef du gouvernement, le Premier Ministre SAMA LUKONDE Jean Michel.

CONCLUSION

Etre meilleur dans la bonne gouvernance, c’est le leitmotiv même de ce travail de recherche et de sondage d’opinion fait par le Bureau d’études sociopolitique « Congo-Opinion ». La question de la bonne gouvernance, de l’émergence ainsi que du respect du contrat et de performance trouve ici la réponse pour ce gouvernement dit « des warriors ». Après un parcours, il était temps de mettre le thermomètre pour savoir à quel degré la population congolaise apprécie les actions de son gouvernement. Il s’agit là d’un véritable indicateur de la confiance populaire par rapport aux discrédits que cette même population réservait au gouvernement précédent.

Cependant, toutes les actions posées par les membres du gouvernement en général et par le Premier Ministre SAMA LUKONDE en particulier depuis qu’ils ont été investis, ne sont pas parties en fumées. Car la population n’a pas passé cela inaperçu au regard de cette enquête du sondage. Pendant une période de crise sanitaire, le Gouvernement SAMA LUKONDE n’a ménagé aucun effort pour répondre aux urgences qui ont émaillé le bilan mi-parcours du programme gouvernemental. La gestion des malades de Covid-19 ainsi que celle du corps médical, la gestion de la situation de l’éruption volcanique, des déplacés de Goma pendant cette éruption, du dossier de passeport, de la révision du prix des billets d’avion pour les vols nationaux, de l’encadrement aux problèmes des fonctionnaires et de la gestion des grèves dans plusieurs entités professionnelles de l’Etat congolais, de la négociation avec les partenaires de la FEC au profit de la population congolaise, de la stabilité du taux d’échange, la sécurisation du trafic dans le commerce extérieur (import-export), de la maximisation des recettes de l’Etat par les régies financières, du renforcement du travail de l’IGF pour incitation à la bonne gouvernance, de la préparation des jeux de la francophonie et de la réhabilitation des infrastructures sportives, du lancement des travaux sur les infrastructures routières (projet Tshilejelu, projet zéro trou),de la signature de la construction du port de Banana en eau profonde, des travaux de réhabilitation des certains barrages hydroélectriques pour la desserte en énergie électrique dans les provinces du grand Kasaï et dans le grand Katanga, du déroulement des épreuves scolaires, de la protection diplomatique des congolais à l’étranger, de l’ouverture de la RDC au concert des nations dans l’espace international, de la régularité de la paie des fonctionnaires et agents de l’Etat, du soutien sans relâche des éléments de la FARDC dans la zone Est déclarée à l’Etat de siège, de l’appui pour l’amélioration des interventions de la Police (lutte contre le banditisme juvénile et du phénomène « Bombé »), l’appel à l’unité nationale, du nouveau plan de l’aménagement du territoire (création des nouvelles cités, aménagement de 145 territoires), de l’excédent budgétaire jusqu’à donner à la

RDC une loi budgétaire à plus de 10 milliards de dollars…sont là quelques exemples des actions qui rentrent dans le bilan positif du gouvernement SAMA LUKONDE.

Comme indiqué dans le graphique à histogramme dans ce travail, la statistique est visiblement très lucide. La hauteur de 83% de ceux qui donnent la mention

« bon » aux actions du gouvernement est un indicateur de la confiance faite par la population congolaise au Chef du gouvernement, le Premier Ministre

SAMA LUKONDE Jean Michel. C’est donc le gouvernement valable à accompagner le Président Félix Antoine Tshisekedi pour la réalisation de son programme quinquennal.

Pin It

Statistiques

23683639
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
11382
19576
52744
23493478
174041
641978
23683639

Your IP: 109.118.114.182
2022-08-09 15:39

Les plus lus

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg