Flash

BAN2

 

 C’est à la fois un signal fort et un acte d’engagement du Président Félix Tshisekedi qui tient fermement à marquer d’une pierre blanche l’essor de la gouvernance administrative en République Démocratique du Congo. Désormais, la Caisse Nationale de Sécurité Sociale des Agents Publics de l’Etat (CNSSAP) dispose d’un siège moderne au niveau de la 8ème Rue Limete, à Kinshasa. La cérémonie d’inauguration de cet édifice construit dans les normes internationales a été présidée hier, mardi 30 novembre 2021, par le Chef de l’Etat, en présence du Premier Ministre Sama Lukonde et de plusieurs autres personnalités du pays parmi lesquelles le Ministre Jean-Pierre Lihau qui, dans ses attributions, a la charge le Ministère de la Fonction publique. Hormis la visite du Chef de l’Etat dans les locaux du nouveau siège de la CNSSAP, l’évènement a été marqué par trois moments forts, à savoir : la coupure du ruban symbolique par le Président de la République, l’allocution du Ministre de la Fonction Publique, modernisation et innovation du Service Public, Jean-Pierre Lihau, ainsi que le mot du Chargé des missions de la CNSSAP, M. Tombola Muke.

Dans son intervention, Jean-Pierre Lihau a salué la détermination du Président Félix Tshisekedi de permettre à la RDC d’emprunter un nouveau chemin en matière de politique de retraite des agents publics après plusieurs années dans l’obscurantisme. « La journée du 30 novembre 2021 est une journée exceptionnelle pour la Gouvernance administrative de notre pays. Ce jour, Excellence Monsieur le Président de la République, restera à jamais gravée dans l’histoire de notre pays comme celui qui a vu se cristalliser la volonté qui est la vôtre, de permettre à notre pays d’emprunter une nouvelle voie, de prendre un nouveau chemin en matière de politique de la retraite. Oui, Excellence, un nouveau chemin car depuis 40 ans, notre pays avait perdu le nord, déboussolé et embourbé dans des schémas inexplicables et dépourvus de tout repère. Il ne savait plus à quel saint se vouer pour la gestion des agents publics devant accéder à la retraite. Aujourd’hui, suivant la vision volontariste, rationaliste et profondément humaniste que votre Autorité a daigné imprimer en cette matière, le ciel s’est éclairci, le nord est de nouveau visible et les perspectives d’avenir commencent à bien se préciser. Vous nous avez fixé un cap. Et, ce cap sera tenu. Plus qu’une simple inauguration d’un bâtiment, cette cérémonie est porteuse d’une symbolique forte et de très haute portée politique, économique et sociale », a-t-il déclaré.

Profitant de l’occasion, il a dévoilé quelques problèmes qui persistent en dépit des efforts consentis, notamment la mise à la retraite des fonctionnaires de l’Etat et la maitrise des effectifs au sein de l’Administration Publique. « Le problème de retraite se pose avec acuité en RDC. 350 mille agents sont en attente de la retraite… Et faute d’un cadre juridique bien défini, faute d’un plan budgétaire stratégique et faute d’une volonté politique claire, la situation, par le passé, n’avait fait qu’empirer avec comme première conséquence, le vieillissement très poussé du personnel administratif dans toutes les administrations. Donc, le maintien de tous les éligibles à la retraite, dans le fichier des fonctionnaires actifs », a-t-il fait savoir avant de réitérer sa volonté de de travailler d’arrache-pied pour apporter des solutions qui s’imposent.

Le Chargé des missions, Tombola Muke, pour sa part, a présenté la CNSSAP, ses missions et ses ambitions. « La Caisse Nationale de Sécurité Sociale des Agents Publics de l’Etat, CNSSAP en sigle, a été créée en décembre 2015 sous la forme d’un Etablissement public placé sous la tutelle du Ministre de la Fonction Publique. Deux principales missions lui sont assignées, à savoir : servir les prestations de sécurité sociale aux agents publics de l’Etat ainsi qu’à leurs familles sur la base de cotisations recouvrées auprès de ces derniers et de l’Etat-Employeur pour le financement de la branche de pension pour les prestations de retraite et celles de risques professionnelles. Ainsi que contribuer au développement économique et sociale du pays. Et, c’est seulement en 2017 que la CNSSAP est devenue opérationnelle et que son métier a effectivement démarré. Depuis, il y a donc un peu plus de quatre ans, la CNSSAP s’est construite techniquement et financièrement, portée par l’ambition de devenir une caisse de retraite de référence en Afrique », a-t-il fait savoir avant de préciser que depuis 2018,  des retraités perçoivent régulièrement quelque chose à la fin de chaque mois.

Pour ce qui est du nouveau siège de la CNSSAP, il est faut noter qu’il y a un bâtiment principal de trois étages et un bâtiment annexe d’un étage. Le bâtiment principal compte 59 locaux dont un centre d’accueil Vip, au rez-de-chaussée, pour la réception des agents publics, une salle de conférence, une salle de réunion, un réfectoire, une salle de gymnastique et une petite infirmerie. Le bâtiment annexe comporte une seule salle, réservée aux archives de la CNSSAP.

La Pros.

 

Pin It

Statistiques

20269468
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
9889
15855
25744
20149509
214388
417873
20269468

Your IP: 3.81.172.77
2022-01-17 17:06

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg