Flash

BAN2

 

C’est une innovation qui voit le jour en République Démocratique du Congo. Dorénavant, les congolaises et congolais pourront toujours se faire une idée sur le fonctionnement des entreprises publiques du pays grâce à la vision de la Princesse Adèle Kayinda Mahina, Ministre du Portefeuille, qui a mis sur pied une revue enrichissante, baptisée ‘’Le Portefeuille’’. La cérémonie officielle du lancement de cet ouvrage a été organisée hier, jeudi 11 novembre 2021, par le Patronne du Portefeuille en République Démocratique du Congo, Adèle Kayinda, dans une belle salle au sein de son Ministère, en présence du Président du Conseil supérieur du Portefeuille, des mandataires publics, PCA, Secrétaires Généraux de l’Administration publique et tant d’autres personnalités du pays. La touche magnifique d’Angèle Mabiala, à la modération a permis le bon déroulement de l’activité à laquelle a également pris part le Directeur de publication de cette revue, Nsumbu Kiang Mayila.

Dans sa prise de parole, la Ministre Adèle Kayinda a, peu avant de présenter les grandes lignes de ‘’Le Portefeuille’’, sensibilisé tous les gestionnaires des entreprises du Portefeuille présents dans la salle sur la notion de redevabilité, comme pour les inviter à plus d’actions pour un meilleur rendement. La sensibilisation de la Ministre a tourné de trois points essentiels. D’abord, la Princesse Adèle KayindaMahina a parlé de la gestion du temps. Le temps, a-t-elle insisté, s’il est bien exploité, est un allié fidèle pour la bonne gouvernance. Ensuite, comme deuxième point, elle a martelé sur le  fait que chaque gestionnaire, à son niveau, devra mettre un accent sur un travail de qualité à rendre à la population. Enfin, la Ministre Adèle Kayinda a parlé de la  notion des résultats, comme l’exige le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge. « Le Portefeuille de l’Etat doit se relever pour offrir des perspectives heureuses de redressement et de développement de son économie », a déclaré la Warrior. En ce qui concerne le contenu de la revue ‘’Le Portefeuille’’, il faut noter qu’il y a la synthèse des travaux sur les états de lieux des entreprises publiques, réalisée en juin dernier pour permettre à chaque congolais de se faire une idée sur l’état dans lequel se trouve son patrimoine : les entreprises publiques. Il y a également le processus de validation et de cadrage de prévisions budgétaires des entreprises publiques pour l’exercice 2021, les agrégats de gestion prévisionnelle, en vue de permettre de cerner le niveau d’activité durant l’année 2021 pour les 18 entreprises publiques concernées, sans oublier les investissements à réaliser ainsi que leur contribution au financement du Budget de l’Etat. Un autre point important souligné par la Ministre Adèle Kayinda c’est la gestion de participation minoritaire de l’Etat dans les sociétés minières privées avec, en conclusion, la proposition d’une approche innovante de réalisation de partenariat fondé sur le partage de productions.

« A travers cette éditoriale, nous voulons exprimer notre pensée positive sur le devenir des entreprise publiques qui, depuis plusieurs décennies connaissent des difficultés, plongeant ainsi des milliers de congolais dans l’incertitude sur la capacité de ces entreprises à se redresser », écrit la Ministre Adèle Kayinda dans son éditorial à retrouver, en intégralité, dans le revue le Portefeuille. La machine de maximisation des recettes en marche.

La Pros.

Pin It

Statistiques

19698363
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
11777
11642
101591
19512626
61156
417380
19698363

Your IP: 3.81.89.248
2021-12-05 23:43

Les plus lus

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg