Flash

BAN2

 

‘‘La tournée du Président de la République, sa double participation au sommet de G20 ainsi qu’à la Cop26, l’état de siège’’, tels sont les quelques sujets abordés par Patrick Muyaya, Ministre de la Communication et Médias, et Porte-parole du gouvernement lors de son passage sur les plateaux de France 24 et RFI, le samedi 6 novembre 2021. Au cours de cette émission, le porte-parole du gouvernement a donné les avantages et les retombées du long voyage effectué par le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo. Il a également donné de la lumière sur quelques sujets d’actualité qui touchent le social du peuple congolais notamment : la situation de Registre des Appareils Mobile (RAM) ; la grève des enseignants…

Le Ministre de la Communication et Médias, et porte-parole du gouvernement  de la République Démocratique du Congo, Patrick Muyaya, a, au cours de sa tournée européenne et asiatique, dans la délégation du Chef de l’Etat  Congolais fait l’état des lieux et la gestion du Président de la République, Félix Tshisekedi, dès son entrée au pouvoir, les perspectives d’avenir et les défis à relever.

Voyages du Président Félix Tshisekedi

«Le Président de la République n’est pas seulement le chef de l’Etat Congolais, mais plutôt le président de l’Union Africaine. A ce poste, il a besoin de plusieurs déplacements et il est invité dans plusieurs pays. Ces voyages ne sont pas des voyages touristiques comme les gens le pensent. A chaque voyage,  il y a des revenus sur le Trésor Public », a-t-il soutenu. Le porte-parole a également souligné que la dernière tournée du Chef de l’Etat a apporté beaucoup plus.

«Les derniers voyages du président ont ramené beaucoup de revenus. Notons seulement la dernière tournée en Israël, son voyage de Rome où s’est tenu le sommet de G20, la RDC a bénéficié d’une somme de 1.5 milliard de dollars américains et à Glasgow où s’est tenu la Cop26, le pays a bénéficié aussi de 500 millions des dollars américains. Nous comprenons que les gens ont besoin de le voir beaucoup plus au pays qu’à l’étranger. Nous avons finalisé le programme de 145 territoires et incessamment il sera beaucoup plus dans les territoires», a-t-il déclaré.

De l’état de siège

Dans ses réponses, Patrick Muyaya a fait savoir que l’état de siège est le début de la réponse sur la sécurité dans l’Est de la RDC. «Pour le Gouvernement, l’état de siège prendra le temps qu’il faut jusqu’à ce que les objectifs qui ont motivé sa mise en place soient atteints. Son évolution consolide l’optimisme. L’Etat de siège, c’est l’opération la plus transparente et évaluée tous les 15 jours par le parlement congolais», a-t-il ajouté.

Par ailleurs, il fait savoir que le bilan de c’état de siège est positif parce que, ce qui  est fait en deux mois n’a pas été fait en 18 ans. Tout en reconnaissant qu’il y a quelques faiblesses installées depuis un long moment et que le Président de la République et son gouvernement sont en train de se battre pour que cela puisse s’arrêter. Il a fait remarquer aussi qu’il ne sera pas possible d’arrêter une guerre qui a commencé depuis plus de 20 ans dans deux mois. Pour terminer avec ce point, le porte-parole du gouvernement a demandé à la population de bien collaborer avec l’armée pour que la guerre se termine avant de confirmer que l’état de siège est le début de la fin de la guerre à l’Est du pays de Lumumba.  

L’affaire RAM 

Concernant le dossier Registre des Appareils Mobiles (RAM), le Ministre de la Communication et Médias a reconnu la défaillance du gouvernement dans  la communication de ce dossier. Il fait savoir que le RAM n’est pas une taxe mais plutôt, un service rémunéré qui existe dans le monde entier, et cela est une recommandation de l’Union Internationale des Télécommunications (UIT), pour lutter contre la contrefaçon sur les téléphones falsifiés. Il a expliqué que les congolais ne refusent pas de payer cette taxe mais, il est juste question de savoir pourquoi, ils la paient et ce que le gouvernement fait de cet argent.

«Nous avons entendu les revendications de la population et incessamment le Premier Ministre vient de prendre une décision selon laquelle, on a supprimé cette taxe sur les téléphones de deuxième génération. Nous dévons savoir que c’est un travail technique, tout est en train d’être mis en œuvre pour que les congolais puissent se sentir soulagés», a déclaré le porte-parole du gouvernement congolais, en promettant que les revenus de cette opération doivent être réinvestis.

Il y a lieu de retenir, par ailleurs, que le porte-parole du gouvernement a rassuré  la population que tout est en train d’être mis en œuvre pour que le calme revienne sur toute l’étendue du territoire congolais. Pour la grève des enseignants, il a dit que le gouvernement est en train de négocier du jour au jour avec les enseignants pour ne pas perturber, une fois de plus,  le calendrier scolaire qui a déjà  été perturbé à cause de la pandémie à Covid-19 avant de souligner que grâce à la gratuité, plus de 4 millions d’enfants ont repris le chemin de l’école en RDC.

La Pros.

Pin It

Statistiques

20269000
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
9421
15855
25276
20149509
213920
417873
20269000

Your IP: 3.81.172.77
2022-01-17 16:05

Les plus lus

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg