Flash

BAN2

 

Véritablement, c’est une bonne nouvelle pour la République démocratique du Congo que vient d’annoncer, ce mercredi 3 novembre 2021, à la presse, Julien Paluku Kahongya, Ministre de l’industrie. Tenez !  Sous le Haut patronage du Président de la RDC et Président en exercice de l’Union Africaine, le Ministre de l’industrie, en collaboration avec la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA), va organiser du 24 au 25 novembre 2021, un Business Forum qui permettra la participation des différents acteurs dans le but de stimuler le développement d’une chaine de valeur et d’un marché dynamique pour les batteries, véhicules électriques et énergies renouvelables en Afrique.

Pour ce faire, plusieurs Chefs d’Etats africains vont se réunir autour de Félix Tshisekedi, Président en exercice de l’Union Africaine dans la capitale Kinshasa. Près de 1000 personnes sont attendues, pour passer au peigne-fin la thématique suivante : «Développer une chaine de valeur régionale autour de l’industrie des batteries électriques, du marché des véhicules électriques et des énergies propres ». Selon le Ministre de l’Industrie, le développement de cette chaine de valeur permettra à l’Afrique de concourir pour gagner une plus grande part du marché des batteries de véhicules électriques en pleine expansion, dont la valeur est estimée à 8, 8 milles milliards de dollars américains d’ici 2025. Ainsi, face à la presse, Julien Paluku Kahongya, vantant la  DRC –Africa Business Forum, a précisé que ces assises vont se tenir à Kinshasa et en ligne, elles seront organisées avec le concours de plusieurs organisations et institutions, à savoir : Afreximbank, la Banque Africaine de développement  (BAD) Africa Finance corporation (AFC) et la Banque Africaine de Développement Economique en Afrique (BADEA).

RDC, pays solution

Au cours de ce même point de presse, le Ministre de l’industrie a rappelé la position de force de la RDC qui se présente comme un pays ‘’solution’’  sur le plan environnemental et énergétique grâce à ses nombreuses richesses,  dont le gisement le plus important de Lithium qui se trouve dans le Manono. A l’en croire, la RDC ne doit plus continuer à exporter ses minerais dans leur état brut. D’où, grâce à ce forum panafricain, toutes les batteries seront mises en marche pour que la RDC puisse notamment passer un cap en occupant la place qu’elle mérite à l’épicentre de l’Afrique. Car, dit-il, la transformation de la RDC sera une aubaine pour tous les autres pays africains. 

Un évènement panafricain

Cet évènement panafricain est une résultante d’un questionnement des autorités africaines, en général, et congolaises, en particulier, sur la transformation des ressources naturelles africaines en valeur économique. L’un des principaux objectifs de l’évènement consiste ainsi à améliorer la participation des pays africains dans la chaine de valeur des batteries, voitures électriques et énergies propres afin d’impacter significativement le train de vie des congolais et des ressortissants d’autres pays africains en créant des emplois décents et stables. «La contribution des pays africains dans cette chaine de valeur est restée insignifiante parce que les principales composantes issues des minerais tels que le cobalt, le cuivre, le lithium, le manganèse et le graphite ne sont pas fabriqués localement et ces minerais sont exportés sans aucune plus-value. Ce qui est paradoxal est que la RDC fournit environ 80% du cobalt utilisé dans la fabrication des batteries, composant essentiel des véhicules électriques (VE) et nécessaire pour le stockage d’énergie dans les systèmes solaires et éoliens mais n’est nulle part répertoriés comme créatrice de valeur. Le pays ne tire donc qu’une infime partie, soit environ 0,001% du marché des batteries, des véhicules électriques et des énergies propres», note le communiqué de presse du Ministère de l’industrie.

Promotion de l’industrialisation sur les ressources naturelles 

En gros, cet évènement qui aura lieu les 24 et 25 novembre 2021, a deux particularités. Primo, il procède d’une étude menée par la firme BloombergNef à l’initiative des partenaires techniques ayant mis en lumière le potentiel de la RDC et des pays africains en minerais pour batteries, susceptible de promouvoir une industrialisation axée sur les ressources naturelles, y compris la production de précurseurs de batteries de cellules de batteries, l’assemblage de cellules et, enfin, les véhicules électriques. Secundo, DRC-AFRICA Business Forum offre directement la possibilité de mobiliser 2,1 milliards de dollars dont 1,1 Milliard par AVZ International qui va exploiter le Lithium de Manono dans le cadre d’un accord de collaboration avec la RDC et 1 Milliard de dollar par les institutions financières panafricaines.

Des gouvernements, des banques de développement, des institutions financières privées, des groupes industriels et des réseaux commerciaux, des principales entreprises automobiles africaines, des entreprises mondiales de batteries et de véhicules électriques et des experts en la matière participeront à ce Business Forum en République démocratique du Congo.

Merdi Bosengele

 

Pin It

Statistiques

19698834
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
576
11672
12248
19596772
61627
417380
19698834

Your IP: 3.81.89.248
2021-12-06 00:13

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg