Flash

BAN2

 

 La participation du Président Félix Tshisekedi à la Cop26 qui se tient à Glasgow, en Ecosse, apporte déjà des retombées en faveur de la République Démocratique du Congo et de toute l’Afrique.  La plus séduisante, c’est le financement, entre 2021 et 2025, d’au moins 1 milliard de dollars américains, venu d’une dizaine de pays dont les Etats-Unis d’Amérique et le Royaume Uni en collaboration avec le Fonds Bezos pour la Terre. Cette somme colossale arrachée par le Chef de l’Etat congolais et Président en exercice de l’Union Africaine en marge de sa participation ce mardi 2 novembre 2021 à un panel de haut niveau sur place à Glasgow, vient appuyer les efforts des pays du bassin du Congo dans la préservation des forêts, des tourbières et de toutes les réserves de carbones dans la sous-région.

Dans sa dynamique réaliste pour la renaissance de son pays au concert des nations, le Président de la République Démocratique du Congo et Président en exercice de l’Union Africaine, Félix Tshisekedi Tshilombo, a également pris part active au Sommet sur l’accélération de l’adaptation de l’Afrique au changement climatique ce même mardi 2 novembre. En présence de ses pairs africains, le Président Félix Tshisekedi a exprimé son engagement pour l’adaptation de l’Afrique à la crise climatique. Au cours de son allocution, le premier des africains a mis en relief différentes difficultés auxquelles est confronté le continent entier en ce qui concerne la crise climatique, en vue de l’atténuation des effets de cette catastrophe naturelle. « En effet, les forêts du Bassin du Congo constitue le deuxième poumon du monde et contribue largement à la régulation de l’équilibre climatique mondial. Ce massif forestier est toutefois exposé aux risques de déforestation. Dans le cadre de la mise en œuvre effective de l’Accord de Paris, il est impératif de tenir compte d’atténuer ces risques car, autrement, il en résulterait une crise écologique majeure. Dans le cadre de la Commission des Forêts de l’Afrique Centrale, la Comifac, les pays membres du bassin du Congo partagent la vision d’un avenir durable. A cet effet, ils focalisent leurs efforts sur l’amélioration de conditions de vie de leurs populations dans le but d’assurer que ces populations ne contribuent pas à dégrader les ressources forestières », a déclaré Félix Tshisekedi. Il a insisté cependant sur le rôle que la République Démocratique du Congo, pays-solutions d’après lui, de manière particulière, est capable de jouer au vu de ses atouts. Dans son discours, le Président de la République a martelé également sur la protection des droits des peuples autochtones qu’il tient à observer scrupuleusement.

La Pros.      

Pin It

Statistiques

19698107
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
11521
11642
101335
19512626
60900
417380
19698107

Your IP: 3.81.89.248
2021-12-05 23:11

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg