Flash

BAN2

 

La formation politique dénommée ‘’Les Forces Patriotiques Unies (FPU)’’a consacré la journée de samedi 23 octobre dernier à la sortie officielle de la structure de la Ligue des Femmes, activité tenue dans la commune de Lingwala. A cette occasion, la présidente de cette structure, Me Ernestine Nyoka qui fait office de secrétaire général a.i du parti, a procédé à la mobilisation des femmes pour leur adhésion massive au parti.

Venues de tout bord, les nouvelles recrues, toutes joyeuses, ont envahi le siège social de cette formation politique, chantant et dansant jusqu’à l’arrivée des invités d’honneur dont Jean-Charles Okoto, coordonnateur des élus PPRD et  mosaïque de l’Union Sacrée de la Nation.

Prenant la parole, l’honorable Jean-Charles Okoto a remercié la foule pour l’accueil émouvant lui réservé ainsi qu’à tous ses accompagnateurs,  avant de passer son message d’engagement, de dévouement à l’Union Sacrée de la Nation et du soutien total au Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo qu’il appelle ‘’Moïse’’ qui les a ‘’libérés de l’Egypte’’. Dans son élan, il confirme à ses camarades que leur formation politique occupe la deuxième place au sein de la plateforme Union Sacrée de la Nation tout en annonçant leur chance de détenir la 1ère vice-présidence du bureau de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI). «Le Chef de l’Etat vient de promulguer l’ordonnance portant mise en place du bureau de la CENI. Et donc dans ce bureau, nous avons le privilège d’occuper la 1ère vice-présidence. Fruit des durs labeurs, depuis la commission paritaire dans lequel j’ai personnellement œuvré», leur a-t-il dit.

Le coordonnateur des élus PPRD et mosaïque a aussi donné sa position en soutenant l’investiture de nouveaux animateurs de la Centrale Electorale, avec comme président, Denis Kadima, en qualifiant des tergiversateurs ceux qui sont contre ces animateurs. Il est revenu également sur le respect de la tenue des élections telle qu’indiquée dans la constitution de la République.

Jean-Charles Okoto a présenté à l’ensemble du parti, le camarade Bizima Karaha, l’ancien Ministre des Affaires Etrangère, qui lui a tenu compagnie.

Pour sa part, Me Ernestine Nyoka a rappelé certains objectifs du parti. «L’heure a sonné d’abord pour nous au niveau des FPU. Nous sommes un jeune parti, nous allons aller en Congrès pour davantage étoffer nos équipes de Kinshasa jusque dans les 25 provinces. Nous publions d’abord le travail que nous avons déjà fait au niveau de Kinshasa avant qu’il ne soit 2023. Nous mettons nos bases en alerte pour que le travail puisse être intensifié avant que nous puissions faire la démarche vers les autres 25 provinces», a-t-elle signifié. 

Dans le même ordre d’idée, Me Ernestine Nyoka a laissé entendre que les personnes qui ont adhéré, ont d’ores et déjà reçu une formation idéologique. «Mais pour que la formation soit très importante, l’école du parti va s’organiser pour pouvoir lancer la grande formation avec les adhésions pour que l’on comprenne que nous sommes un parti qui fait la sociale démocratie. Il faudra leur expliquer c’est quoi la sociale démocratie et comment nous devons nous battre pour que le congolais qui est la préoccupation soit prise en considération », a déclaré la présidente de la Ligue des femmes et Secrétaire générale a.i des Forces Politiques Unies (FPU).

Satisfaite de la cérémonie et fière d’une mobilisation réussie, Me Ernestine Nyoka a annoncé sa tournée dans toutes les 24 communes de la ville de Kinshasa, en vue de mobiliser plus des femmes pour les FPU.

La Pros.        

Pin It

Statistiques

19698241
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
11655
11642
101469
19512626
61034
417380
19698241

Your IP: 3.81.89.248
2021-12-05 23:27

Les plus lus

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg