Flash

BAN2

 

*Lors du récent briefing axé sur la présidence de la RDC à l’Union Africaine organisé mercredi 20 octobre à la RTNC, le Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique était réclamé au Ministre Muyaya par les journalistes qui tenaient à avoir un peu plus de lumière non seulement sur la gratuité de l’enseignement décrétée par le Chef de l’Etat il y a de cela deux ans, mais aussi et surtout sur le mouvement de grève des enseignants des écoles conventionnées depuis le lancement de l’année scolaire en cours. Hier, Jeudi 21 octobre 2021, soit au lendemain des cris qui le réclamaient,  le Professeur Tony Mwaba a décidé de se joindre au Porte-parole du Gouvernement, le Ministre Patrick Muyaya, pour parler ensemble des avancées en rapport avec la gratuité de l’enseignement en République Démocratique du Congo. Dans l’ensemble, il faut noter que depuis l’investiture du Gouvernement Sama, le Ministère de l’EPST que dirige le Professeur Tony Mwaba Kazadi a entrepris au total 20 actions qui vont dans le sens de soulager les enseignants des écoles publiques, les parents et les élèves eux-mêmes.

Parmi ces actions d’envergure, il y a notamment la prise en charge, à la suite du nettoyage du fichier de paie du SECOPE,  des enseignants  NU du niveau maternel sur l’ensemble du territoire national ; la mise en place de la prime de brousse ; l’augmentation de frais de fonctionnement des écoles jusqu’à 20,25% ; la mise à la retraite progressive des enseignants, en raison de 1500 par mois, pour permettre la prise en charge progressive des enseignants NP et NU. Et, conformément à la vision du Chef de l’Etat Félix Tshisekedi, Tony Mwaba a rassuré de son engagement à pérenniser, à jamais, la gratuité de l’enseignement. D’après ses convictions, cette réforme constitutionnelle est non négociable.

Pour sa part, le Ministre de la Communication et Médias, Patrick Muyaya, qui a joué plus à la modération pour permettre au Ministre de tutelle de dévoiler les contours, la gratuité de l’enseignement mérite une dose d’affection de la part de chaque congolais en ce sens qu’elle est une première en RDC après autant d’années. «La volonté politique de parvenir à la gratuité est plus forte et plus importante que tous les écueils que nous rencontrons dans sa mise en œuvre. La Constitution a été promulguée depuis le 18 février 2006, on a commencé l’application de la gratuité en 2019, 13 ans plus tard. On peut dire que c’était prématuré mais il fallait commencer quelque part. Je crois que cette volonté politique est à saluer», a-t-il indiqué.

Revenant sur certaines revendications des enseignants soulevées lors des discussions à la commission paritaire du Gouvernement au début de ce mois, le Ministre Tony Mwaba a affirmé avoir résolu 7 sur 10. Il a fait savoir également  que le Gouvernement a autorisé à cet effet la signature d’un arrêté interministériel devant permettre la reprise des pourparlers pour la satisfaction des besoins de tous les professionnels de la craie. Pour ce qui est du comportement des élèves d’une frange d’écoles situées dans la commune de Kalamu, qui ont marché ce jeudi pour exiger le déroulement normal des enseignements dans leurs établissements, le Professeur Tony Mwaba a indiqué qu’il s’agit là d’une manipulation car, a-t-il déclaré, les élèves eux-mêmes ne savaient pas le pourquoi de leurs revendications. Certains parmi eux, d’après le Ministre, auraient été corrompus au grand jour pour prendre d’assaut le bâtiment du Palais du peuple. Le Warrior a, cependant, appelé au calme car, a-t-il affirmé et rassuré, la situation du Ministère était en lambeau depuis des décennies. « Ce n’est un secret pour personne, un Ministère que personnellement, on a trouvé au 22ième étage du sous-sol, dans un trou profond qu’on est en train d’essayer de ramener vers la surface, d’essayer de le redresser. C’est comme ça qu’au-delà du programme du Gouvernement, il existe une stratégie sectorielle de l’éducation et de la formation 2016-2025 au sein du Ministère de l’EPST. On n’invente rien. Et, cette stratégie sectorielle est basée sur trois axes : accès, qualité, gouvernance», a fait savoir le Ministre Tony Mwaba dans sa dynamique de clarification des faits devant la presse.

La Pros.

Pin It

Statistiques

19698834
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
576
11672
12248
19596772
61627
417380
19698834

Your IP: 3.81.89.248
2021-12-06 00:13

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg