Flash

BAN2

 

Où en sommes-nous avec les préparatifs des IXè Jeux de la Francophonie que la RDC organisera du 19 au 28 août 2022 ? Cette question vaut son pesant d’or, encore que l’année 2022 approche à grand pas et le retard constaté dans les préparatifs de ces Jeux à Kinshasa inquiète. Tenez ! D’après les sources proches du Comité National des Jeux de la Francophonie, le constat reste amer. Tous les experts travaillent d’arrache-pied le jour comme la nuit, mais sans être payés depuis plusieurs mois, ni touchés des frais de fonctionnement.

Le plan de décaissement des fonds élaboré depuis plusieurs mois souffre d’application, au point que les entreprises engagées pour la construction des infrastructures ont arrêté les travaux. Pourtant, sur terrain, les travaux qu’elles ont amorcé sur préfinancement avançaient à un rythme de croisière avec les équipes mobilisées 24h/24 en relais sur les chantiers.

D’après les témoignages, la raison du blocage est simple : ‘’Le Gouvernement ne débloque toujours pas les fonds nécessaires pour parachever les travaux et permettre au Comité d’organisation de travailler en toute sérénité pour faire rayonner l’image de notre pays, pourtant le plus grand pays francophone au monde !’’. «Le Gouvernement des ‘’Warriors’’ joue-t-il contre la volonté du Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, qui a accepté d’organiser ce grand rendez-vous du monde francophone ?», s’interrogent d’aucuns.

Dans toutes ses sorties médiatiques, l’actuel Président en exercice de l’Union Africaine n’a cessé de réaffirmer la volonté de son pays d’organiser cette neuvième édition des Jeux de la Francophonie. Hélas ! Sur le fait, le Gouvernement ne semble pas prêt à l’accompagner et c’est au risque de l’humiliation de toute la Nation Congolaise en cas de retrait de ces Jeux.

La parole et l’engagement solennel d’un Chef de l’Etat doivent être pris comme un ordre par le Gouvernement censé matérialiser sa vision. Visiblement, estiment certains, c’est le contraire de ce qui est observé actuellement.

Le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde a d’ores et déjà évalué l’état d’avancement des travaux des préparatifs des Jeux de la Francophonie et diligenté une mission d’inspection composée du Ministre d’Etat en charge des Infrastructures et Travaux Publics Alexis Gisaro, celui des Sports Serge Kondhe et de la Culture Catherine Kathungu. Parallèlement à cette mission d’inspection, le Chef du Gouvernement a mis sur pied une commission d’enquête pour établir la lumière sur les rumeurs de détournements des fonds.

Le rapport de l’enquête qui conclut qu’aucun détournement n’est signalé est que le montant global du budget des Jeux devait être ‘’libéré en urgence pour garantir la sécurité des sites et des travaux déjà entrepris’’ traine toujours dans les tiroirs.

Tout compte fait, il est grand temps, avec le peu de temps qui reste, que le Gouvernement Sama Lukonde débloque les fonds nécessaires au profit de ces activités que le Président Tshisekedi a engagé le pays à l’organiser. Qu’on le veuille ou pas, c’est le Président qui a pris l’engagement solennel et l’image du pays est en jeu en cas d’échec.

Il y a urgence !

MB

Pin It

Statistiques

19145231
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
1158
15776
60020
18982833
409875
470413
19145231

Your IP: 66.249.64.134
2021-10-28 01:39

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg