Flash

BAN2

 

Tous les enseignants de la République Démocratique du Congo ont droit aux soins de santé de qualité. Car, du grand travail dans la formation des dirigeants du pays, ils en sont les principaux artisans, mais quelques fois oubliés. Dans le souci de redonner un peu plus de sourire à ces héros dans l’ombre, le Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique, le Professeur Tony Mwaba Kazadi fait appel à tous les experts de son secteur pour des échanges à Kinshasa, durant trois jours, soit du 11 au 13 octobre prochain, sur la situation de la Mutuelle de santé des enseignants créée il y a près de 10 ans. Cet atelier revêt d’une importance capitale étant donné que durant les trois jours, le Ministre Tony Mwaba et toutes les parties prenantes à ces assises  vont procéder à une évaluation de la MESP RDC avant de lever des options réalistes qui permettront d’améliorer davantage cette structure qui s’occupe de la santé des professionnels de la craie en République Démocratique du Congo. Cette même activité permettra au Patron de l’EPST, Monsieur le Prof. Tony Mwaba de voir dans quelle mesure activer une fois pour toutes la machine pour l’implantation de la Mutuelle de santé des enseignants, actuellement dans 5 provinces seulement, sur l’ensemble du territoire national.

Cependant, il y a lieu de noter qu’au stade actuel, différents rapports de ressources en termes de financement de la Mutuelle de santé des enseignants de la République Démocratique du Congo (MESP RDC) se trouvant sur la table du Ministre Tony Mwaba font état de 30% de toutes les dépenses liées aux soins médicaux et 70% de frais de fonctionnement. Des chiffres qui dénoteraient une mégestion selon certains syndicalistes qui n’espèrent qu’en un véritable coup de pinceau du Ministre de tutelle, Me Tony Mwaba Kazadi qui, lui, poursuit son petit bonhomme de chemin pour matérialiser la vision du Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, à travers l’amélioration de la qualité de l’enseignement et des conditions de vie des enseignants, sans oublier la pérennisation de la gratuité. C’est ce qui justifie d’ailleurs sa présence auprès du Président de la Chambre haute du Parlement, Bahati Lukwebo, le week-end dernier. Une rencontre essentiellement axée sur la gratuité de l’enseignement à quelques jours de la rentrée scolaire.

La Pros.

Pin It

Statistiques

19145947
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
1874
15776
60736
18982833
410591
470413
19145947

Your IP: 66.249.64.149
2021-10-28 02:42

Les plus lus

  • Partenaires

  • Médias

  • Tout

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg